16 mythes populaires sur la bonne santé gastro-intestinale finalement battus en brèche

Auteur: Hélène Proux

Bien que beaucoup d’entre nous connaissent l’importance de maintenir la santé gastro-intestinale, parfois, il est difficile de séparer les faits de la fiction. La recherche sur le microbiome a explosé au cours de la dernière décennie, ouvrant une pléthore d’informations sur la bonne digestion et le bien-être. C’est en effet une excellente nouvelle mais il est aussi vrai que les mythes peuvent facilement être interprétés comme de la science. Effectivement, si vous souhaitez avoir un estomac et des intestins en pleine forme, vous devez connaître la vérité sur les probiotiques intestinaux, le syndrome du côlon irritable, les aliments fermentés, les bactéries, les vitamines et les minéraux, les régimes alimentaires sains et beaucoup d’autres.

La bonne santé gastro-intestinale et les fausses croyances s’y référant

santé gastro-intestinale mythes populaires


Grâce à de nombreuses nouvelles recherches et à la montée en popularité des produits prébiotiques, la bonne santé intestinale est devenue un sujet qui préoccupe de plus en plus de personnes et les suscite à y investir plus de temps et d’argent. Cependant, avec tant de conseils contradictoires sur la Toile, on ne sait pas à quoi croire. Avez-vous donc vraiment besoin de vous supplémenter en micronutriments, de boire plein de kombucha maison et d’éliminer les produits laitiers pour avoir un intestin sain ? Les réponses sont dans les lignes ci-dessous !

1. Toutes les bactéries sont mauvaises pour les intestins

bonnes et mauvaises bactéries pour les intestins


Beaucoup d’entre nous ont peur des bactéries parce que nous les associons à des agents pathogènes. De fait, notre corps possède sa propre armée de bactéries amicales appelées « microbiome » : des milliards de microbes qui traînent sur la peau, les voies gastro-intestinales et urogénitales. Le microbiome intestinal a un rôle majeur dans le métabolisme, la décomposition des aliments et la protection de l’organisme contre les infections nocives, ainsi que dans une foule d’autres fonctions importantes.

2. Une alimentation saine signifie simplement de suivre les calories, les sucres et les graisses

régime alimentaire santé gastro-intestinale

En réalité, vous ne mangez pas seulement pour un, vous mangez pour des milliards. Le sandwich au jambon que vous avez avalé pour le déjeuner peut cocher les cases en matière de calories mais pendant ce temps, les microbes dans votre intestin meurent de faim. Alors que le comptage des calories et des macros peut être utile pour garder le contrôle des portions, une alimentation saine est beaucoup plus complexe que ces facteurs pris isolément. Pour soutenir votre microbiome, vous devez obtenir une variété de nutriments, différents types de fibres, de polyphénols et de composés phytochimiques, qui proviennent tous de la consommation d’aliments divers. Mangez donc un arc-en-ciel de couleurs – plus grande la diversité, plus votre microbiome sera heureux.

3. Si vous êtes maigre, vos intestins sont en pleine santé

indice de masse corporelle santé intestinale

Selon les experts, ce n’est pas du tout vrai. Vous pouvez avoir un indice de masse corporelle élevé et être en bonne santé ; vous pouvez aussi avoir un indice bas et des problèmes intestinaux majeurs en même temps. Il est prouvé que le microbiome a toutes sortes d’implications sur certaines maladies comme le diabète, le dysfonctionnement métabolique, les troubles cardiovasculaires et intestinaux. Un microbiome déséquilibré est souvent marqué par une inflammation caractérisant un bon nombre de ces problèmes de santé. Ce que l’on sait avec certitude, c’est que les personnes atteintes ont une flore intestinale anormale et moins diversifiée.

4. La prise de probiotiques conduit automatiquement à une bonne santé gastro-intestinale

prendre probiotiques santé gastro-intestinale

Les boissons probiotiques sont commercialisées comme un remède contre un cocktail de problèmes de santé mais leur effet positif dépend d’un certain nombre de facteurs. Lorsque vous mangez des probiotiques, vous n’alimentez pas réellement votre microbiome. Pourquoi ? Tout d’abord, les probiotiques, eux-mêmes, ont besoin d’un soutien externe sous la forme de fibres alimentaires pour survivre. Deuxièmement, les différentes souches de probiotiques ont des niveaux d’efficacité différents en fonction de votre trouble de santé spécifique. Par exemple, si vous prenez des antibiotiques, il est important de restaurer votre flore intestinale et les probiotiques sont un bon moyen de le faire. Cependant, alors que nous aimerions tous avaler une pilule magique pour garantir la santé gastro-intestinale, le meilleur moyen reste la méthode ancienne : manger des légumes, des fruits et des grains entiers.

5. Les vitamines ne se trouvent que dans les aliments et les comprimés

se supplémenter en vitamines santé gastro-intestinale

Le corps a besoin d’une gamme de vitamines pour que tous les systèmes fonctionnent correctement. Bien que vous puissiez les obtenir à partir de suppléments ou d’aliments, vous pourriez être surpris d’apprendre que de nombreuses vitamines sont également produites par les microbes dans votre intestin.

6. L’estomac gargouille seulement lorsque vous avez faim

gargouillement estomac santé gastro-intestinale

Quand vous entendez des borborygmes lors d’une réunion de travail, ce n’est pas nécessairement parce que votre estomac réclame de la nourriture. Ce bruit provient en fait de l’intestin grêle. S’il y a une pause importante entre les repas, l’intestin fait un peu de nettoyage et rince les restes d’aliments plus bas dans le tractus intestinal. Vous ne pouvez pas toujours entendre ce processus mais quand vous le faites, c’est souvent parce que beaucoup d’air s’y est accumulé.

7. La suppression de groupes alimentaires est le remède contre certains problèmes intestinaux

régime alimentaire restrictif troubles intestinaux

Les régimes d’exclusion ont pris de l’ampleur au cours des dernières années avec les produits laitiers et le gluten souvent dans la ligne de tir. Par contre, ces restrictions ne conviennent probablement pas à la plupart des gens – à moins que vous ayez un problème médical diagnostiqué comme l’intolérance au lactose ou la maladie cœliaque. Le fait de supprimer inutilement un groupe alimentaire peut avoir un impact sur vos microbes intestinaux et diminuer la diversité microbienne. Cela peut entraîner en plus des carences nutritionnelles.

8. Les remèdes pour la santé gastro-intestinale fonctionnent de la même façon pour tout le monde

remèdes contre troubles gasto-intestinaux

Le système gastro-intestinal de chacun est différent, donc quelque chose que votre voisin prétend être un remède miracle pourrait bien être un gaspillage d’argent pour vous. Cela s’explique par le fait que la diversité des bactéries intestinales varie toujours d’une personne à l’autre. Pour de meilleurs résultats, vous devez adapter le traitement à vos symptômes spécifiques.

9. Le jeûne intermittent améliore la santé intestinale

jeûne intermittent santé gastro-intestinale

Bien que le jeûne intermittent soit très populaire récemment, la meilleure façon de soutenir la bonne santé gastro-intestinale est de manger régulièrement. En consommant des repas consistants, vous permettez à vos intestins de se transformer à travers l’alimentation. Si vous ne mangez pas trois repas par jour, la nourriture reste plus longtemps dans votre estomac et forme des gaz. De plus, si vous sautez des repas, votre corps manque de vitamines, de minéraux et de fibres essentiels.

10. Vous devez mâcher 20 fois avant d’avaler

combien de fois mâcher avant avaler

La digestion commence dans la bouche, il est donc important de bien mâcher pour minimiser le risque d’étouffement mais aussi pour favoriser le processus. Pourtant, il n’y a pas de chiffre scientifiquement prouvé concernant le nombre de fois où on doit mâcher la nourriture. Ce nombre peut en effet varier considérablement en fonction des types d’aliments. Enfin, un steak et une banane, ça fait différence !

La mastication aide à ralentir le processus de manger, ce qui contribue à une meilleure digestion et nous donne le temps de reconnaître quand nous sommes rassasiés. Cependant, il est important de noter que si vous mâchonnez quelque chose 5 ou 20 fois, votre estomac et votre intestin grêle continueront à subir tous les mouvements vasculaires et la digestion mécanique. En résumé, mâchez bien mais ne vous préoccupez pas trop de compter !

11. Les haricots sont les aliments produisant le plus de gaz

aliments produisant gaz intestinaux haricots

Les haricots sont riches en fibres et en amidons appelés oligosaccharides qui sont mal digérés et donc fermentés par les bactéries intestinales. Un effet secondaire de cette fermentation est la production de gaz. Toutefois, les haricots ne sont pas le seul groupe alimentaire riche en ces molécules de glucides. D’autres aliments, y compris l’ail et l’oignon crus, peuvent être de même particulièrement gênants pour certaines personnes, tandis que les produits à base de blé tels que le pain peuvent être un problème pour d’autres.

12. Tous les produits fermentés sont bons pour votre tractus gastro-intestinal

consommer produits fermentés santé gastro-intestinale

Les aliments fermentés, tels que le miso, le kéfir maison, la choucroute, le yaourt et le kimchi, sont des produits de base dans de nombreuses communautés depuis des siècles. Cependant, il faut savoir qu’ils ne sont pas tous identiques de ce qui concerne leur mélange de bactéries. Il convient également de rappeler que si certains aliments fermentés peuvent être bénéfiques pour certains, ils ne le sont pas pour tout le monde.

13. Les aliments épicés provoquent des ulcères

ulcères estomac raisons symptômes traitement

Ce mythe remonte probablement à ou même avant l’époque de nos grands-mères, lorsque les aliments épicés étaient considérés comme trop excitants pour le système intestinal et à l’origine de nombreux maux de santé. La vérité est que les causes les plus probables des ulcères sont la bactérie Helicobacter pylori et la surutilisation d’analgésiques durs. Compte rendu, les aliments épicés peuvent aggraver un ulcère mais pas le causer.

14. Il est utile de consommer plus de fibres

consommer plus de fibres santé gastro-intestinale

Pendant des années, les conseils des praticiens de la santé pour le traitement du syndrome du côlon irritable étaient d’augmenter l’apport en fibres, même chez les patients souffrant de diarrhée. Par contre, faire bouger le tractus gastro-intestinal plus rapidement n’est guère l’objectif de ces patients. Le type de fibre peut avoir plus d’importance que la quantité. Alors que les fibres insolubles présentes dans le blé et le son peuvent aggraver les symptômes de la maladie, une étude de 2009 a révélé que les fibres solubles telles que le psyllium offrent une réduction significative de leur gravité.

15. Il faut se nettoyer les intestins pour se détoxifier

nettoyer intestins détox santé gastro-intestinale

Les programmes de désintoxication populaires impliquent des régimes, des jeûnes, des suppléments et des lavements. Les adeptes de ces programmes affirment que le corps a besoin d’aide pour se désintoxiquer de son fardeau de toxines. De fait, l’organisme humain est bien équipé de son propre système de désintoxication : les poumons, les reins, le côlon, le système lymphatique et le foie. Alors, l’idée que les gens peuvent libérer des toxines stockées dans les organes et les tissus adipeux en modifiant leur alimentation n’est pas prouvée par la science.

16. Les céréales sans gluten sont plus saines que les céréales complètes

céréales sans gluten santé gastro-intestinale

Les céréales sans gluten comme le sarrasin, le quinoa et les graines d’amarante ont récemment gagné en popularité car elles sont estimées plus favorables pour la santé gastro-intestinale que les céréales normales. À moins que vous ne soyez intolérant au gluten et que votre docteur ne vous ait conseillé de l’éviter, il n’est pas vraiment nécessaire de le faire. Donc, plutôt que de vous concentrer sur cela, assurez-vous que vous consommez des céréales complètes (y compris l’avoine et le riz brun) et des produits fabriqués à partir de celles-ci afin de vous garantir un apport en fibres adéquat.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué