Boisson probiotique maison : tout savoir sur les boissons fermentées, leurs bienfaits et leur préparation

Auteur: Céline Martineau

Les boissons probiotiques font de plus en plus parler d’elles. Obtenues par fermentation naturelle de fruits ou thés, ces potions sont excellentes pour notre flore intestinale. En plus de faciliter la digestion et réguler le transit, ces super-boissons agissent comme boosters du système immunitaire. En général, les boissons fermentées sont plutôt onéreuses. Mais on peut aussi les concocter soi-même, à condition de suivre quelques instructions simples. Si vous êtes intéressé par la préparation d’une boisson probiotique maison, dans cet article, nous allons vous proposer quelques recettes qui méritent toute votre attention.

Pourquoi a-t-on besoin des boissons probiotiques ?

boissons fermentees maison kefir kombucha pamplemousse gingembre


On le sait enfin : l’intestin est le plus grand organe immunitaire du corps humain. Près de 100 milliards de bactéries présentes dans l’intestin sont occupées à maintenir notre système immunitaire, en nous protégeant de germes indésirables, en aidant à l’assimilation des vitamines et des minéraux et en neutralisant les substances toxiques. Mais à cause de certaines pathologies, la prise d’antibiotiques, notre mode de vie moderne et notre alimentation déséquilibrée ont une incidence directe sur la flore intestinale. Ceci cause parfois de graves dommages non seulement à la digestion mais aussi à la défense de l’organisme. Et comme le lien entre l’intestin et notre bien-être ne fait plus aucun doute, notre état émotionnel est lui aussi directement concerné. Impossible de ne pas avoir entendu parler des probiotiques. Il s’agit des bonnes bactéries qui facilitent la digestion et l’absorption optimale des nutriments. Elles aident à renforcer nos défenses immunitaires et sont la clé de notre bien-être physique et émotionnel. Tout ceci explique l’engouement pour les boissons probiotiques. Il s’avère aussi que ces potions qui boostent l’immunité, soignent la beauté et améliorent le transit sont faciles à préparer. Autant de raisons pour ne plus s’en priver !

Boissons probiotiques : de quoi s’agit-il ?

boisson probiotique maison kvas de fruits


Oui, les yaourts à base de lait fermenté sont des aliments probiotiques mais ils ne sont pas les seuls de ce genre. Les produits lactofermentés, les kéfirs et les autres boissons fermentées comme la bière de gingembre maison font eux aussi partie de la liste des aliments et des boissons probiotiques. Ceux-ci concentrent des nutriments et des minéraux nécessaires au bon fonctionnement de l’intestin, et pas que. Un excellent complément à une alimentation équilibrée et à une pratique sportive régulière, ces produits fermentés aident à protéger nos cellules contre le stress oxydatif et boostent notre immunité. On en connaît le kéfir, le kombucha, le jun, le kvas, le tepache, etc.

Recette de boisson probiotique maison : kéfir de fraises et thym

kefir eau fraises recette faciles instructions

Ingrédients :

• 1 poignée de fraises fraîches
• 3 branches de thym

Pour le kéfir :

• ¼ tasse (55 g) de sucre non raffiné
• ¼ tasse (60 ml) d’eau chaude
• 1 L d’eau filtrée ou minérale
• 1 pincée de sel marin
• 1 figue sèche
• 1 datte sèche
• 10 raisins secs dorés
• ¼ c. à thé de mélasse
• ¼ tasse (120 g) de grains de kéfir

Instructions de préparation :

1. Trouvez un grand bocal en verre et mettez-y le sucre. Ajoutez l’eau chaude et remuez jusqu’à ce que le sucre soit dissout. Mettez également le sel, la figue, la datte et les raisins secs, la mélasse et finissez pas l’eau filtrée. Mélangez bien pour combiner.
2. Mettez les grains de kéfir dans le bocal. Couvrez le récipient avec un morceau d’étamine et fixez avec un élastique.
3. Laissez le bocal à température ambiante à l’abri de la lumière directe du soleil.
4. En 24 heures en moyenne, la culture va se mettre à pétiller et la figue va remonter en surface.

preparation kefir eau maison instructions


5. C’est à ce moment là qu’il faut ôter les fruits.
6. Filtrez le liquide fermenté dans une bouteille de 1 litre à fermeture métallique.
7. Pour aromatiser le liquide, versez les fraises dans la bouteille. Vous pouvez soit réduire les fraises en purée, soit les couper en morceaux. Ajoutez également les branches de thym.
8. Laissez à température ambiante de 1 à 3 jours, pour la deuxième prise de mousse, en soulageant tous les jours la pression.
9. Quand la fermentation vous convient, placez au frais. Votre boisson probiotique maison est prête à consommer.
10. Conservez les grains de kéfir au frais avec de l’eau et du sucre.

Maintenant que vous connaissez la recette de base du kéfir, vous pouvez expérimenter en variant vos boissons probiotiques avec n’importe quel autre fruit frais ou séché. N’hésitez pas à tester les boissons fermentées à base de framboise, menthe, concombre, agrumes, abricots, mangue, ananas, etc.

boisson probiotique maison kefir pamplemousse romarin

Quelques conseils à prendre en considération :

1. C’est lors de la seconde fermentation, lorsque le kéfir est mis en bouteille, sans les grains, que la saveur se développe, le pétillement s’intensifie davantage et le taux d’alcool augmente très légèrement. Prenez en considération qu’en remplaçant l’eau par du jus de fruits sucrés, le taux d’alcool sera supérieur, idem pour la teneur en sucre de la boisson obtenue.
2. En cas de grandes chaleurs, la seconde fermentation peut se produire beaucoup plus rapidement. Alors, 24 heures après le début de la seconde fermentation, il faut veiller de près au déroulement du processus et placer la bouteille au réfrigérateur, quand nécessaire, pour stopper la fermentation.
3. Lors de la seconde fermentation, vous pouvez augmenter le taux d’alcool et de pétillance de votre boisson probiotique maison en ajoutant 1 c. à c. de sucre ou bien un produit sucrant (du miel par exemple) à votre gré.
4. À cette étape de la fermentation, vous pouvez apporter un goût particulier à votre boisson fermentée grâce à un apport de fruits frais ou secs, d’arômes naturels, (de la vanille par exemple) d’épices (cannelle, gingembre, cardamome), de fleurs (hibiscus, fleurs de sureau, pétales de rose), de plantes fraîches (menthe, mélisse, verveine, feuilles de cassis, thym, ortie, sauge) ou d’une essence d’agrumes, de caramel, de café, etc.
5. Prenez en considération que l’ajout de fruits sucrés ou d’éléments sucrés en grandes quantités peut rendre vos boissons fermentées incontrôlables à l’ouverture de la bouteille sous vide.

Boisson probiotique maison : le kombucha

boisson probiotique maison combucha instructions de preparation

Le kombucha fait partie des boissons fermentées les plus populaires ces derniers temps. Cette boisson bénéficie d’un goût sucré, acidulé et gazeux et est composée d’un thé vert ou noir sucré, dans lequel macère un champignon ressemblant à un disque gélatineux, que l’on appelle Scoby (Symbiotic culture of bacteria and yeast). Placé dans un grand bocal en verre, le champignon-mère assimile le sucre du thé en produisant des acides, des vitamines et des enzymes qui finissent par transformer le thé en kombucha. La fermentation prend environ 2 semaines. La boisson obtenue est légèrement gazeuse et alcoolisée. Son goût acidulé et fruité évoque la bière ou le cidre.

Comment préparer son propre kombucha ?

champignon mere combucha Scoby

Si vous voulez préparer votre propre kombucha, il est tout d’abord nécessaire de vous procurer un champignon-mère. Vous pouvez le commander sur internet ou bien en prendre un morceau de quelqu’un qui en possède déjà.

Ingrédients :

• 1 L d’eau de source
• 80 g de sucre blanc ou de canne
• 2 c. à café de thé vert ou noir
• 2 c. à soupe de vinaigre de cidre bio

Préparation :

1. Commencez par porter à ébullition l’eau de source et le sucre. Retirez du feu et mélangez bien.
2. Faites infuser 2 c. à café du thé 15 minutes. Filtrez le thé et laissez refroidir. Versez le mélange dans un grand bocal en verre.
3. Si c’est la première fois que vous préparez kombucha, ajoutez 2 c. à soupe de vinaigre de cidre bio. Si ce n’est pas le cas, ajoutez 100 ml de votre précédente boisson que vous aurez mis de côté.
4. Déposez le champignon-mère en surface, côté lisse et clair sur le dessus. Couvrez le bocal avec un torchon propre, puis fermez avec un élastique.
5. Laissez fermenter pendant 14 jours à température ambiante (entre 21 et 26°), à l’abri du soleil. Sachez que le champignon va croître jusqu’à ce qu’il atteigne les parois du bocal.
6. La boisson est prête quand elle commence à pétiller. Plus le mélange fermente, plus il sera acide.
7. Versez la boisson dans des bouteilles en verre avec un bouchon mécanique et stockez-les au frigo. Celles-ci supportent la pression du gaz de fermentation et sont réutilisables.
8. Si vous le souhaitez, variez votre boisson d’épices, fleurs d’hibiscus ou de fruits.

preparation kombucha maison bocaux en verre couverts etamine elastiques

Quelques conseils utiles à respecter pour réussir votre kombucha :

• Le sucre blanc est à préférer, parce qu’il est plus facilement digéré par le champignon. Mais le sucre de canne bio fait aussi l’affaire. Par contre, le miel et les sucres complets ne marchent pas.
• En ce qui concerne les thés, il faut préférer ceux noirs ou verts qui contiennent les nutriments essentiels au développement du kombucha.
• Si la boisson a une odeur désagréable ou si le champignon-mère présente des moisissures, il est plus judicieux de jeter la préparation en cours. Lavez le disque gélatineux avec du vinaigre de cidre, puis recommencez la préparation.
• Pour laver le bocal, n’utilisez jamais du savon, parce que celui-ci peut endommager le champignon. Préférez plutôt le vinaigre blanc et l’eau bouillante.
• Conservez votre champignon au réfrigérateur dans un bocal muni d’un couvercle hermétique. N’oubliez pas d’alimenter le champignon en ajoutant du sucre régulièrement.
• N’hésitez pas à tester notre excellente recette de vinaigrette au kombucha.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué