Le régime thyroïde Hashimoto : quels aliments tolérer, suppléments et conseils utiles

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Une des maladies contemporaines qui ont laissé une empreinte sur le millénaire est la thyroïdite de Hashimoto – trouble thyroïdien très courant aux États-Unis et dans d’autres pays développés. Même lorsqu’ils sont traités par des médicaments, les symptômes peuvent affecter considérablement la qualité de vie. C’est pourquoi, miser sur une alimentation saine pro-thyroïde, s’avère une bonne décision qui pourrait épargner la prise de produits pharmaceutiques. Faisons dans cet article un zoom sur le régime thyroïde Hashimoto dont les résultats favorables nourrissent l’espoir des concernés.

Le régime thyroïde Hashimoto : la différence avec d’autres modes d’alimentation

régime thyroïde Hashimoto différence autres modes alimentation

Liens commerciaux

Suite aux recherches qui montrent que les modifications du régime alimentaire et du mode de vie peuvent considérablement améliorer les symptômes, en plus des médicaments standard, notre rédaction met pleins phares sur le régime thyroïde Hashimoto.  Chaque personne atteinte de la maladie réagit différemment au traitement, c’est pourquoi une approche individualisée est de grande importance. Vu une pléthore de régimes sains circulant dans les médias, y a-t-il une différence entre eux et le mentionné plus haut. Parmi les plus plébiscités ces derniers temps, il y a le régime cétogène, certains régimes minceur, le mode alimentaire sans gluten, une alimentation « low carb » etc. Donc, notre régime thyroïde Hashimoto peut être la combinaison de plusieurs éléments inhérents aux autres prescriprions alimentaires.

Qu’est-ce que la maladie de Hashimoto et pourquoi suivre un régime pour hypothyroïdie est-il important ?

régime thyroïde Hashimoto pourquoi important suivre régime hypothyroïdie

La thyroïdite de Hashimoto est une maladie auto-immune qui détruit progressivement le tissu thyroïdien via les lymphocytes, qui sont des globules blancs et font partie du système immunitaire.

La thyroïde, en forme de papillon, est une glande endocrine qui se trouve à la base du cou. Elle sécrète des hormones qui affectent presque tous les systèmes organiques, y compris le cœur, les poumons, le squelette et les systèmes nerveux digestif et central. Le métabolisme et la croissance en dépendent aussi. Les principales hormones sécrétées par la thyroïde sont la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3) qui endommagées, entraînent une production insuffisante d’hormones thyroïdiennes. Par conséquent, la conduite inadéquate de ces hormones a un impact destructif sur plein d’organes : perte de cheveux, moustache femme, prise de poids, palpitements de coeur.

Comment le régime alimentaire et le mode de vie affectent Hashimoto 

régime thyroïde Hashimoto alimentation mode vie affecter

Liens commerciaux

Après avoir constaté que leurs symptômes persistent même avec des médicaments, de nombreuses personnes choisissent de changer leur mode de vie et leur régime alimentaire, car l’inflammation est souvent liée à l’alimentation. De plus que ceux qui présentent des symptômes ne reçoivent pas de médicaments à moins d’avoir des niveaux d’hormones modifiés.

Les modifications du régime alimentaire et du mode de vie sont indubitablement essentielles pour réduire votre risque d’autres affections. Ceci car les personnes atteintes de la maladie de Hashimoto sont susceptibles de développer des maladies auto-immunes, un taux de cholestérol élevé, l’obésité et le diabète. Si vous êtes osés de supprimer certains aliments, d’initier la prise de suppléments et de modifier votre mode de vie, cela améliorera considérablement les symptômes et la qualité de votre quotidienneté. Les changements résultants peuvent réduire l’inflammation, ralentir ou prévenir les dommages thyroïdiens causés par des anticorps thyroïdiens élevés, ainsi que gérer le poids corporel, la glycémie et le taux du cholestérol.

Hashimoto régime sans gluten : conseils diététiques fondés sur des preuves 

régime thyroïde Hashimoto conseils diététiques sans gluten

Étant donné que les personnes atteintes de Hashimoto sont plus susceptibles de souffrir de la maladie cœliaque, il faut qu’elles en soient dépistées au préalable. Cela leur permettra d’entamer, en temps opportun, un régime sans gluten et sans céréales. Dans une étude de 6 mois, menée auprès de 34 femmes atteintes de la maladie de Hashimoto, un régime sans gluten a réduit les niveaux d’anticorps thyroïdiens tout en améliorant la fonction thyroïdienne et les niveaux de vitamine D, par rapport à un groupe témoin. Lorsque vous suivez un régime sans gluten, vous devez éviter tous les produits à base de blé, d’orge et de seigle. Par exemple, la plupart des pâtes, pains, sauces et huile de soja contiennent du gluten, bien qu’il en existe des alternatives saines. Un régime thyroïde Hashimoto sans céréales est plus restrictif qu’un régime sans gluten, car il interdit tous les aliments à base de grains. Bien que ce changement alimentaire puisse également offrir des avantages, les recherches à l’appui sont limitées.

Le régime de protocole auto-immun 

régime thyroïde Hashimoto protocole auto immun aliments

Le régime du protocole auto-immun (AIP) est conçu pour les personnes atteintes de maladies auto-immunes. Il supprime les aliments potentiellement nocifs comme les céréales, les produits laitiers, les morelles, le sucre ajouté, le café, les légumineuses, les œufs, l’alcool, les noix, les graines, les sucres raffinés, les huiles et les additifs alimentaires.

Dans une étude de 10 semaines menée auprès de 16 femmes atteintes de la maladie de Hashimoto, le régime AIP a conduit à des améliorations significatives des scores de qualité de vie et à une diminution significative des niveaux de la protéine C-réactive marqueur inflammatoire (CRP). Bien que ces résultats soient prometteurs, des études de plus longue durée sont nécessaires. Gardez à l’esprit que le régime AIP doit respecter une élimination progressive et doit être prescrit et surveillé par un professionnel de la santé expérimenté.

Pensez à éviter les produits laitiers 

régime thyroïde Hashimoto éviter produits laitiers

L’intolérance au lactose a été détectée chez 80 % des 83 femmes ayant la maladie de Hashimoto, observées lors d’une étude pertinente. Si vous soupçonnez une intolérance au lactose, la suppression des produits laitiers peut éloigner les problèmes digestifs, ainsi que aider la fonction thyroïdienne et l’absorption des médicaments. Ayez en vue que cette stratégie peut ne pas fonctionner pour tout le monde, car certaines personnes atteintes de Hashimoto tolèrent parfaitement les produits laitiers. Focus sur les aliments anti-inflammatoires 

régime thyroïde Hashimoto aliments anti inflammatoires

Vu que l’inflammation peut être un moteur de la maladie hypothyroïdienne, un régime thyroïde Hashimoto anti-inflammatoire, riche en fruits et légumes peut améliorer considérablement les symptômes. En s’appuyant sur une étude menée auprès de 218 femmes atteintes de la maladie, les experts ont révélé que les marqueurs du stress oxydatif (une condition qui provoque une inflammation chronique), étaient plus faibles chez celles qui mangeaient plus fréquemment des fruits et des légumes. En tout cas, ces derniers, les épices et les poissons gras ne sont que quelques exemples d’aliments aux puissantes propriétés anti-inflammatoires.

Régimes alimentaires complets riches en nutriments 

régime thyroïdite Hashimoto régimes alimentaires complets riches nutriments

Suivre un régime pauvre en sucre ajouté et en aliments hautement transformés mais riche en aliments entiers et en nutriments peut améliorer votre santé, gérer votre poids et réduire les symptômes liés à Hashimoto.

Dans la mesure du possible, préparez vos repas à la maison en utilisant des aliments nutritifs comme des légumes, des fruits, des protéines, des graisses saines et des glucides riches en fibres. Cette liste offre de puissants avantages antioxydants et anti-inflammatoires.

Thyroïdite de Hashimoto et polyartrite rhumatoïde 

régime thyroïdite Hashimoto polyarthrite rhumatoïde maladie auto immune

Liens commerciaux

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie auto-immune où le système immunitaire de l’organisme attaque ses propres tissus sains. Cette réponse est appelée auto-immunité et provoque une inflammation sévère (gonflement douloureux) qui attaque les garnitures des articulations. La PR peut affecter d’autres organes aussi, notamment la peau, les yeux et le cœur. La recherche montre que les personnes atteintes de PR sont plus susceptibles de développer une insuffisance thyroïdienne, y compris l’hypothyroïdie et la thyroïdite de Hashimoto. Et ce lien semble aller dans les deux sens, dans la mesure où les personnes concernées ont un risque plus élevé de PR.  Ceci dit, la corrélation entre les deux est incontestable et de là, la conclusion qu’un régime thyroïdite Hashimoto doit favoriser un traitement des douleurs articulaires et musculaires.

Thyroïdite de Hashimoto et prise de poids

régime thyroïdite Hashimoto prendre poids routine exercices

Rester déterminé à vivre une vie saine avec la thyroïdite de Hashimoto signifie de combiner plusieurs choses : les médicaments et les suppléments prescrits, la routine d’exercice et les changements de régime. Sans doute, cela exige du temps, des efforts et un engagement sérieux.

Même si la fatigue vous accompagne depuis des années, vous pouvez la combattre en créant une routine d’exercices physiques pour faire rebondir le niveau d’énergie.

De toute façon, tout le monde est différent et les bons programmes de traitement, de régime et d’exercice dépendent de l’individu. Si vous êtes engagé à 100% et si vous trouvez un médecin qui traitera le Hashimoto de manière holistique, vous verrez les changements plus rapidement. Pour que tout cela soit en votre faveur, le spécialiste doit vérifier la présence d’anticorps au début, pas seulement lorsque l’hypothyroïdie a été établie.

Top 5 des suppléments pour Hashimoto 

régime thyroïdite Hashimoto réseau complexe suppléments

Examinons maintenant les 5 meilleurs suppléments pour Hashimoto et le réseau complexe qui affecte la santé de la thyroïde.

Saccharomyces boulardii

Chaque souche probiotique joue un rôle unique dans l’organisme. Saccharomyces boulardii ne colonise pas la paroi intestinale. Au lieu de cela, il traverse le tractus gastro-intestinal en protégeant contre les agents pathogènes et les infections telles que H. pylori qui a été liée à la maladie de Hashimoto. Ce probiotique réduit également l’inflammation, dirige les cellules T pour soutenir la fonction thyroïdienne et facilite la conversion intestinale de T4 en T3.

Iode avec sélénium 

régime thyroïdite Hashimoto carence iode principale cause

Saviez-vous que la carence en iode est la principale cause d’hypothyroïdie dans le monde? Le sélénium, pour sa part, aide à équilibrer les niveaux d’iode du corps. La plupart des patients qui ne tolèrent pas l’iode ont simplement une carence en sélénium. Il est important de noter, cependant, qu’une minorité de patients ne peut tolérer l’iode même avec une supplémentation en sélénium. Pour savoir plus sur le dosage d’iode, le test de charge urinaire recommandé sur 24 heures peut déterminer ses niveaux. En outre,  en équilibrant l’iode, le sélénium aide le foie à convertir T4 en T3 et dégrade la T3 inverse. Il diminue également l’auto-immunité et l’inflammation. Pour ces raisons et bien d’autres, la supplémentation en sélénium est universellement recommandée pour la santé de la thyroïde qu’on tolère ou non l’iode. Faites connaissance des avantages du varech et plus précisément de l’algue Kelp.

Vitamine D3 + K2

Les faibles niveaux de vitamine D3 ne sont pas seulement associés à l’hypothyroïdie – ils aggravent la maladie et d’autres troubles auto-immunes en général. La vitamine D3 aide la régulation des lymphocytes T et est également anti-inflammatoire. Pourtant, il a également besoin de vitamines A et K2, afin de soutenir la régulation du calcium et de prévenir la toxicité D3.

Zinc anti-inflammatoire 

régime thyroïdite Hashimoto zinc anti inflammatoire

Le zinc aide à convertir T4 en T3 et son absence est associée à une mauvaise conversion de T3. Il est également anti-inflammatoire, réduit les anticorps et renforce le système immunitaire. On recommande 30 à 60 mg par jour. Si on vous a prescrit la dose la plus élevée, prenez la moitié au petit-déjeuner et la moitié au dîner. Vous pouvez vous procurer via des aliments riches en zinc.

Vitamines du groupe B

Vu que deux voies métaboliques dans le foie affectent l’assimilation des hormones thyroïdiennes, la vitamine B6 et le magnésium aident à soutenir ces fonctions hépatiques et la désintoxication.

La fonction cérébrale normale et saine repose sur la vitamine B6. Parce que l’intestin qui fuit est souvent associé à des conditions thyroïdiennes et que l’axe intestin-cerveau est bien connu, beaucoup de ceux qui souffrent de problèmes thyroïdiens remarquent aussi des symptômes de «cerveau brumeux». La plupart des patients thyroïdiens, sinon tous, souffrent de fatigue surrénalienne. Les praticiens holistiques prescrivent souvent un supplément surrénalien qui comprend de la vitamine B6. Comme celui-ci peut restaurer les niveaux normaux de cortisol et d’énergie, ainsi que améliorer le sommeil, on peut s’attendre à une inflammation réduite.

La supplémentation en vitamine B12 améliore souvent les niveaux d’énergie et la cognition mentale.

Autres conseils diététiques 

régime thyroïdite Hashimoto régimes pauvres glucides

Certaines recherches indiquent que les régimes pauvres en glucides peuvent réduire le poids corporel et les anticorps thyroïdiens chez les personnes atteintes de la maladie de Hashimoto.

Ces régimes particuliers fournissent 12 à 15% des calories quotidiennes provenant des glucides et limitent les aliments goitrogéniques. Les goitrogènes sont des substances présentes dans les légumes crucifères et les produits à base de soja qui peuvent interférer avec la production d’hormones thyroïdiennes. Pourtant, les légumes crucifères sont très nutritifs et la cuisson diminue leur activité goitrogénique. Ainsi, il est peu probable qu’ils interfèrent avec la fonction thyroïdienne à moins d’être consommés en très grande quantité. Certaines preuves suggèrent que le soja nuit à la fonction thyroïdienne, tant de personnes atteintes de Hashimoto choisissent d’éviter les produits à base de soja. Néanmoins, des recherches supplémentaires sont nécessaires .



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt