Probiotiques intestinaux et prébiotiques – zoom sur leurs bienfaits santé et leurs sources naturelles

Auteur: Hélène Proux

Avez-vous entendu dire : « Vous êtes ce que vous mangez » ? La muqueuse de vos intestins, comme toutes les autres surfaces de votre corps, est couverte de bactéries. Ces organismes créent un micro-écosystème appelé microbiome. Et même si vous ne le remarquez pas vraiment, cela joue un rôle crucial pour votre santé et peut même affecter votre humeur et votre comportement. En bref, ce dont vous nourrissez votre flore intestinale peut avoir le plus grand impact sur votre état physique. Donc, plus cette flore est saine, plus vous êtes en bonne condition. La clé d’un microbiome équilibré est de lui ajouter des microbes vivants favorables (probiotiques intestinaux) et de fournir à ces derniers les aliments qu’ils aiment (prébiotiques). Poursuivez votre lecture pour en savoir plus !

Probiotiques intestinaux

probiotiques intestinaux prébiotiques sources naturelles bienfaits santé


Les probiotiques intestinaux sont des bactéries qui vivent naturellement dans votre corps et aident vos intestins à décomposer les aliments. Des probiotiques identiques ou très similaires à ceux-ci peuvent être pris par voie orale sous la forme de suppléments ou d’aliments pour compléter une digestion saine.

Les probiotiques sont différents en fonction des organismes vivants qu’ils contiennent, généralement des souches spécifiques de bactéries. Une dose unique peut inclure une souche particulière de microbes ou un mélange de microbes dans votre flore intestinale. Par exemple, les sociétés produisant des suppléments probiotiques commercialisent des produits pour des conditions spécifiques, telles que le syndrome du côlon irritable.

Lorsque les gens parlent de bactéries probiotiques, ils font généralement référence à deux familles – Lactobacillus et Bifidobacterium. Par ailleurs, ces souches peuvent être trouvées dans certains aliments fermentés comme la choucroute, le kimchi, le kombucha et le yaourt. Les probiotiques doivent généralement être conservés au réfrigérateur pour garder les bactéries en vie et prêtes à se reproduire.

Prébiotiques – la nourriture des probiotiques

prébiotiques naturels fruits légumes nourriture pour probiotiques intestinaux


Les prébiotiques sont des fibres végétales spécialisées, constituées de glucides que votre corps ne peut pas digérer. Ils agissent comme un engrais, stimulant la croissance de bactéries saines dans l’intestin.  Les entreprises fabriquant des suppléments proposent des produits qui répondent à des conditions spécifiques, telles que la santé des os et la perte de poids.

Les prébiotiques se trouvent dans de nombreux fruits et légumes, en particulier ceux qui contiennent des glucides complexes, tels que les fibres et l’amidon résistant. Ils ne contiennent pas de bactéries. Ils sont justement du carburant pour aider ces dernières à se développer. La fibre inuline qui se trouve dans la racine de chicorée, la banane et l’asperge, est un exemple de prébiotique bénéfique.

prébiotiques naturels bananes sources fibres vitamine k

Les prébiotiques en eux-mêmes n’ont pas été jugés très utiles. Cependant, ajoutés aux préparations pour nourrissons, en combinaison avec des probiotiques intestinaux, ils s’avèrent très proches du contenu du lait maternel. Lorsqu’une source de nourriture contient à la fois des prébiotiques et des probiotiques, le produit est appelé synbiotique. Les aliments synbiotiques comprennent le fromage, le kéfir maison et certains types de yogourt. Les prébiotiques peuvent également être achetés sous forme d’additif alimentaire ou de supplément en capsule.

Pour conclure, on peut dire que vous n’avez pas besoin de prendre un prébiotique pour que les probiotiques agissent, mais leur prise pourrait rendre vos probiotiques plus efficaces.

Bienfaits pour la santé des probiotiques intestinaux

supplémentation probiotiques intestinaux flore intestinale saine équilibrée

Certaines recherches indiquent que les prébiotiques et les probiotiques intestinaux sont efficaces pour traiter la diarrhée, le syndrome du côlon irritable, les troubles allergiques, le rhume et même l’obésité. De plus, ils sont étudiés comme moyen de prévenir l’arthrite inflammatoire et la propagation du cancer.

Une étude de 2013 sur les bactéries dans l’intestin confirme qu’une grande variété de ce bon type peut contribuer au fonctionnement du système immunitaire et améliorer les symptômes de la dépression.

Certaines de vos bactéries intestinales forment de la vitamine K et des acides gras à chaîne courte. Ces derniers sont la principale source de nutriments pour les cellules qui tapissent le côlon. Ils favorisent une forte barrière intestinale qui aide à empêcher les substances nocives, les virus et les bactéries d’entrer. Cela réduit également l’inflammation et peut avoir le potentiel de diminuer le risque de cancer.

sources alimentaires prébiotiques probiotiques intestinaux fibres céréales fruits yaourt

Les probiotiques sont considérés comme sûrs pour la plupart des gens et ils possèdent un grand nombre de bienfaits pour la santé.

  • Ils abaissent les niveaux de pH dans le côlon, ce qui pourrait aider les selles à se déplacer plus rapidement.
  • Ils peuvent soulager la diarrhée liée aux antibiotiques en reconstituant les bonnes bactéries que les médicaments auraient pu tuer.
  • Les probiotiques peuvent favoriser la meilleure absorption des protéines de votre alimentation, ainsi que d’autres vitamines et nutriments.

Effectivement, tous les probiotiques ne sont pas égaux et des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre les avantages de chaque type. La plupart des études portent sur les souches Lactobacillus et Bifidobacterium. Leurs sous-éspèces comprennent : L.acidophilus, L.casei, L.plantarum, B.lactis, B.longum, B.bifidum.

L’efficacité des probiotiques pris par voie orale dépend de leur capacité à résister à l’environnement très acide de l’estomac et du tractus gastro-intestinal. Les probiotiques de la plus haute qualité passeront dans votre estomac encore intacts et se déplaceront dans les intestins où les nutriments sont absorbés. C’est là que les probiotiques font l’essentiel de leur bon travail.

Aliments prébiotiques

sources naturelles prébiotiques aliments ajouter menu quotidien

Avant de sortir et d’acheter des suppléments prébiotiques coûteux, n’oubliez pas que de nombreux aliments en contiennent naturels. C’est parce que les prébiotiques sont des types de fibres que l’on trouve dans les légumes, les fruits et les légumineuses, comme on a déjà expliqué.

Les aliments riches en fibres prébiotiques comprennent :

  • légumineuses – haricots et pois
  • avoine
  • bananes
  • baies
  • topinambour
  • asperges
  • feuilles de pissenlit
  • ail
  • poireaux
  • oignons

Sources naturelles de probiotiques 

aliments fermentés sources naturelles probiotiques intestinaux santé gastro-intestinale

Il existe aussi de nombreux aliments probiotiques qui contiennent naturellement des bactéries utiles. Par exemple, un yaourt nature de haute qualité avec des cultures vivantes peut être un complément fantastique à votre alimentation. Les aliments fermentés sont une autre excellente option. Ils incluent :

  • choucroute
  • kimchi
  • thé kombucha
  • kéfir (laitier et non laitier)
  • certains types de cornichons (non pasteurisés)
  • autres légumes marinés (non pasteurisés)

Si vous envisagez de consommer ces aliments probiotiques, assurez-vous qu’ils ne sont pas pasteurisés car ce processus tue les bactéries.

Risques et effets secondaires de la prise de prébiotiques et probiotiques

probiotiques sources bactéries favorables santé intestinale immunité

L’utilisation de prébiotiques et de probiotiques commerciaux est généralement sans danger pour les gens en bonne santé. Toutefois, il existe de rares cas où une personne en bonne forme tombe malade après avoir ingéré certains types de bactéries contenues dans ces produits.

De fait, lorsque vous commencez un régime synbiotique, il existe certains effets secondaires courants – des gaz, de la constipation, des selles molles et une perte d’appétit se produisent parfois, en particulier au début du régime. Des ballonnements et des reflux acides ont de même été signalés.

Il y a un effet secondaire des probiotiques qui est connu pour être dangereux : avoir une réaction allergique aux bactéries qui sont ajoutées à votre corps. Si vous avez de l’urticaire ou si vous ressentez des douleurs d’estomac extrêmes après avoir avalé un prébiotique ou un probiotique, arrêtez de prendre le supplément. Contactez immédiatement un médecin !

Vous avez déjà compris que chaque probiotique est différent en raison des variations des souches de bactéries. Tous les probiotiques intestinaux ne fonctionneront donc pas de la même manière pour vous et tout le monde n’a pas besoin de prendre un probiotique. Si vous êtes intolérant au lactose, assurez-vous de rechercher un probiotique sans produits laitiers.

kéfir maison produit alimentaire fermenté probiotique naturel

Les probiotiques sont-ils sans danger pour les bébés et les enfants ?

Certains d’entre eux ont des effets secondaires qui provoquent des réactions allergiques, des douleurs à l’estomac, de la diarrhée, des gaz et des ballonnements. Voilà pourquoi, les petits enfants et les nourrissons nécessitent de soins particuliers. Vous devez parler à votre médecin de tout type de supplément avant de le donner aux petits.

Quels probiotiques pour lutter contre le Candida ?

Est-ce que les probiotiques peuvent aider en cas de prolifération de levures Candida albicans, communément appelée candidose ou dysbiose fongique. En premier lieu, il est très important que tous les protocoles et régimes alimentaires contre le Candida soient entrepris sous la surveillance d’un thérapeute dûment qualifié. C’est notamment parce que de nombreux symptômes que vous avez, peuvent être similaires à ceux liés à d’autres problèmes de santé.

Alors, la souche Saccharomyces boulardii qui est elle-même une levure, mais avec un potentiel probiotique, a montré des propriétés anti-Candida pendant des recherches. Il a été démontré que S. boulardii inhibe les populations de Candida et les dissuade de s’établir dans les intestins. On pense que ces effets sont dûs au fait que S.boulardii produit de l’acide caprylique, une substance antifongique efficace.

menu sain santé intestinale fibres alimentaires probiotiques prébiotiques légumes

Espèces de probiotiques intestinaux qui peuvent être bénéfiques pour l’intolérance à l’histamine

Sur la base de recherches très limitées jusqu’à présent qui ont examiné le rôle des probiotiques dans l’intolérance à l’histamine, les souches considérées comme bénéfiques (car on pense qu’elles dégradent les amines biogènes telles que l’histamine) sont Lactobacillus rhamnosus, Bifidobacterium infantis, Bifidobacterium longum, Lactobacillus plantarum et peut-être Lactobacillus reuteri.

Les probiotiques sont-ils sûrs pendant la grossesse ?

De fait, dans la recherche limitée sur l’utilisation des probiotiques pendant la grossesse, il n’y a eu aucune association avec les fausses couches ou les malformations de toute nature. De plus, une méta-analyse menée par des chercheurs canadiens n’a trouvé aucun lien entre la prise de probiotiques et l’incidence de la césarienne, le poids à la naissance ou l’âge gestationnel.

Les probiotiques, qu’ils proviennent d’aliments ou de suppléments, aident le système digestif de la femme enceinte à fonctionner plus efficacement. Comme indiqué ci-dessus, ils sont supposés réduire la présence de mauvaises bactéries. Cela contribue à baisser le risque de complications de santé. Les probiotiques sont censés être utiles dans les cas suivants :

  • diarrhée infectieuse
  • syndrome du côlon irritable
  • maladie inflammatoire de l’intestin
  • vaginose bactérienne
  • eczéma
  • dermatite atopique
  • Une étude de « Natural Medicine Journal » a rapporté que l’utilisation de probiotiques réduisait les probabilités de souffrir de diabète sucré gestationnel.
Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué