Comment préparer la terre avant de semer du gazon ? Guide complet pour une pelouse épaisse et verte

Auteur: Hélène Proux

La culture d’une pelouse saine et durable à partir de graines est un processus qui commence bien avant même l’ouverture du sac de graines. Ce n’est pas aussi simple que de disperser des semences sur la terre et de les regarder pousser. La préparation de la zone est en effet une étape essentielle de la réussite de la plantation. Voici les choses à faire avant de semer du gazon pour vous assurer qu’il prendra le meilleur départ possible.

Quand retourner la terre pour semer du gazon ?

comment retourner terre avant semer pelouse


En général, l’automne est le meilleur moment pour semer du gazon. Le sol est chaud grâce au soleil de l’été, il y a très peu de graines de mauvaises herbes dans l’air et la pluie vient aider à arroser la zone et à encourager une implantation et une croissance rapides. Ainsi, septembre et octobre sont toujours de bons mois pour démarrer une pelouse parfaite pour le printemps.

Comment retourner la terre pour semer du gazon ?

combien de cm de terre pour semer gazon


Une fois que vous avez nettoyé la zone et tué les racines des mauvaises herbes, vous devez retourner le sol. Pour ce faire, utilisez une fourche de jardinage, une bêche ou un motoculteur.

Creusez jusqu’à une profondeur d’au moins 15 cm (20 à 25 cm, c’est encore mieux) et enlevez le maximum de débris (pierres, etc.). S’il n’y a pas assez de terre pour creuser à au moins 15 cm de profondeur, vous devrez en ajouter. Brisez les grosses mottes. Il est préférable de répéter le processus au moins deux fois à angle droit. La consistance recherchée est « friable », c’est-à-dire qu’elle n’est ni argileuse ni sableuse.

Quelle est la meilleure terre pour semer du gazon ?

comment préparer terre argileuse pour gazon

Le pH du sol est très important lors de la plantation de semences de gazon. En le connaissant, vous saurez comment améliorer la qualité du terrain. La plupart des plantes préfèrent un sol neutre, ce qui signifie que sur une échelle de 1 à 14, le pH devra se situer autour de 7. Un pH supérieur à 7 est considéré comme alcalin, et inférieur comme acide.

Le test le plus simple est celui du vinaigre et du bicarbonate de soude. Il suffit de recueillir 1 tasse de terre provenant de diverses zones de votre zone de plantation et de la diviser en deux parties. Ajoutez ½ tasse de vinaigre à la première tasse et ½ tasse de bicarbonate de soude à l’autre. Si la terre réagit au bicarbonate de soude, cela signifie qu’elle est plus acide. Si elle réagit au vinaigre, cela montre qu’elle est alcaline. Testez toujours votre sol lorsqu’il est sec, car un sol humide peut modifier les résultats.

Comment augmenter le pH du sol ?

quel fertilisant pour gazon avant semis

Si vous devez augmenter le pH du sol, la chaux est l’additif le plus courant et le plus efficace. Sous forme de granulés, elle se répand facilement si vous n’avez pas accès à des équipements à grande échelle. La chaux pulvérisée s’utilise de préférence par temps humide, car un temps sec et venteux peut la disperser.

La cendre de bois est une autre approche pour augmenter le pH du sol, et l’alternative la plus organique. Il suffit d’étendre une couche d’environ 1 cm sur le sol et de la mélanger à environ un pied de profondeur. C’est une méthode très efficace, bien que plus laborieuse (il faut plusieurs petites applications sur plusieurs années). De cette façon, vous pouvez également recycler les cendres de cheminée restantes.

Comment diminuer le pH du sol ?

comment préparer la terre avant de semer pelouse

Il existe de nombreuses façons d’abaisser le pH du sol, les trois principales étant la matière organique, le sulfate d’aluminium et le soufre. Le soufre est généralement le produit le moins cher à utiliser (surtout le sulfate d’aluminium) et il est plus puissant en petite quantité. Il agit également plus lentement, car il peut être métabolisé par les bactéries et se transformer en acide sulfurique pendant plusieurs mois.

Le sulfate d’aluminium agit plus rapidement, ce qui en fait la méthode la plus efficace de ce point de vue. Il produit l’acidité du sol immédiatement après sa dissolution, agissant ainsi presque instantanément. Des applications importantes peuvent toutefois entraîner une toxicité de l’aluminium et une accumulation.

Les matières organiques abaissent progressivement le pH du sol sur une plus longue période. Vous pouvez utiliser du fumier composté, du compost maison ou des paillis acides. Le pH est abaissé lentement au fil du temps, à mesure que la matière se décompose et que les bactéries se développent. Cette méthode est parfaite pour les applications à long terme et peut également contribuer à l’aération et au drainage du sol.

Comment faire pour tasser la terre ?

pourquoi rouler la terre avant de semer

Prenez le râteau ou le rouleau à gazon et passez sur votre sol autant de fois que nécessaire pour obtenir un terrain plat. L’objectif est d’éviter les creux, les bosses et les trous. Un lit de terre uniforme donnera une pelouse uniforme. La fermeté du sol est également un facteur important pour la réussite de l’ensemencement de la pelouse. Une bonne règle générale est que les empreintes de pas dans le sol ne doivent pas dépasser 1 cm de profondeur.

quel outil pour preparer terre pour semis gazon

Une fois que vous avez nivelé le sol, il est temps de le fouler. Il s’agit de marcher dessus à tout petits pas, en faisant porter votre poids sur vos talons. Faites-le plusieurs fois dans différentes directions. Si vous négligez cette étape, le sol se tassera sous la pluie et votre pelouse deviendra très vite bosselée et inégale. S’il y a des endroits qui s’enfoncent, ajoutez-y de la terre et tassez à nouveau ces zones pour rendre la terre aussi plate que possible. Veillez toutefois à ne pas trop compacter la zone, car cela empêcherait l’infiltration et le drainage de l’eau.

Il est important de faire pénétrer les nutriments chimiques dans le sol avant de semer des graines de gazon. Il faut donc ajouter un engrais pelouse de démarrage, contenant de l’azote, du phosphore et du potassium. Une quantité de 450 g d’engrais pour chaque 1 000 pieds carrés de terrain à ensemencer doit être mélangée au sol à une profondeur de 5 à 10 cm.

Faut-il arroser le sol avant le semis ?

Maintenant que vous avez préparé le sol pour le semis, il est bon de l’arroser. Cela activera l’engrais et aidera également les racines à s’établir. S’il ne pleut pas, nous vous recommandons de bien arroser au moins une semaine avant de semer. Quelques jours avant la plantation, ratissez à nouveau le sol avec un râteau à dents fines. Irriguez le sol juste la veille du semis, suffisamment pour qu’il soit humide mais pas saturé. Il doit être suffisamment sec pour que vous puissiez le piétiner confortablement.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué