Faut-il tailler un mûrier pour augmenter sa production et récolter de grosses mûres ?

Auteur: Hélène Proux

Les mûriers peuvent constituer un excellent ajout à un jardin avec leurs grandes feuilles vertes attrayantes. Ils sont de bons arbres d’ombrage et ont l’avantage supplémentaire de produire des baies délicieuses. Ces plantes nécessitent peu de soins, mais la taille est importante pour les garder en bonne forme et assurer une bonne récolte de fruits. Dans cet article, nous allons voir quand et comment tailler un mûrier.

Pourquoi tailler un mûrier ?

faut-il tailler le mûrier pour augmenter la récolte


Les bonnes techniques de taille du mûrier dépendent de vos objectifs d’aménagement paysager. Si vous souhaitez créer un endroit ombragé qui offre de la nourriture et un abri aux oiseaux, ainsi que de la biomasse pour votre bac à compost, ne coupez que les petites branches mortes, malades, croisées et orientées de façon étrange. Dans ce cas, la coupe peut être effectuée tous les deux ou trois ans. Si votre objectif principal est la production de fruits pour la consommation, la taille doit être effectuée chaque année pour contrôler la hauteur et garder la plupart des fruits à portée de main. Notez que les mûriers fleurissent et fructifient sur la croissance de l’année précédente, donc une taille importante réduira la production.

Quand tailler les mûriers ?

période pour tailler le mûrier


La taille des mûriers est plus facile lorsque l’arbre est en dormance. Effectivement, vous pouvez voir la structure sans qu’elle soit masquée par les feuilles. Ne taillez pas lorsque le temps est très froid. Quand la température est inférieure à 10°C, l’arbre a plus de mal à refermer ses plaies. Le printemps, avant que les bourgeons ne verdissent, est un bon moment pour couper.

10 conseils sur la taille des mûriers

quelle est la période de taille mûrier

1. Tailler un mûrier après l’avoir planté dans le sol

La première fois que vous taillez votre mûrier est déterminante pour le succès à long terme de sa mise en forme et pour qu’il produise davantage de mûres. Pour cela, il faut le couper à environ 50%. Concentrez-vous sur la taille des branches dans la forme que vous voulez donner à l’arbre.

Une taille immédiate permet en effet de réduire le risque de choc, de stress et de dommages. De plus, elle favorise des racines bien établies et la croissance de la plante. Enfin, elle accélère la croissance des fruits et leur taille.

comment tailler un mûrier

2. Couper le premier hiver APRÈS la plantation

Pendant ce premier hiver, vous devez tailler toutes les branches sauf 4 à 6. Il s’agit des branches fructifères.

3. Tailler un mûrier chaque année

Taillez l’arbre fruitier chaque année pendant la période de dormance. Ne sautez pas une année et soyez cohérent dans votre façon de couper ! Vous devez suivre les mêmes instructions de taille que celles que vous avez lues dans le conseil n°2, mais gardez 6-8 branches et coupez tout le reste jusqu’au niveau du sol.

conseils et tutoriel taille mûrier

4. Couper les bonnes branches

Assurez-vous que vous taillez toutes les branches qui sortent du bois de fructification et qui ne sont pas dirigées vers l’extérieur. Si elles pointent vers l’intérieur, coupez-les. Si elles sont orientées horizontalement, coupez-les aussi.

5. Tailler le bois mort

En plus de tailler le bois qui pointe vers l’intérieur, vous devez également tailler le bois mort. Si le bois n’a pas d’écorce, coupez-le. Si le bois a l’air malade ou décoloré, taillez-le. Et enfin, si le bois est mort, supprimez-le. Vous savez qu’il est mort lorsqu’aucune feuille ou fruit ne pousse dessus.

quand tailler les muriers

6. Tailler les drageons

Non seulement vous devez tailler les branches qui pointent vers l’intérieur, les branches mortes et malades, mais vous devez de même tailler les drageons. Les derniers sont des bois qui poussent à la base du mûrier et qui n’apportent aucun avantage à la plante. Ils prennent les précieux nutriments et l’eau de votre arbre. Compte rendu, ils ne portent pas de fruits.

7. Tailler les branches secondaires

Vous devez tailler toute branche secondaire dont la croissance est inférieure à un angle de 45 degrés. Une branche secondaire est une branche qui pousse à partir de vos branches principales. La raison pour laquelle il faut enlever ces types de bois est qu’ils encombrent le bois fructifère. En cas d’encombrement, le dernier ne reçoit pas assez de lumière solaire précieuse pour l’aider à se développer correctement et à porter des fruits.

quand tailler un mûrier

8. Couper le bois fructifère

Vous devez également tailler 6 à 8 bois fructifères. Afin de favoriser la production de fruits, coupez les branches principales de 1/3 à 1/4 de leur taille initiale.

9. Tailler le bois non fructifère

Si après la taille vous avez encore plus de 6 à 8 bois fructifères sur votre plante, le conseil n°9 est ESSENTIEL ! Taillez le reste du bois non fructifière jusqu’au niveau du sol. Moins vous avez de bois inutiles, mieux c’est.

quand faut il tailler le mûrier

10. À ne pas oublier la distance

Comme nous l’avons déjà dit, il est important de ne pas surpeupler vos branches fructifères. Veillez à ce qu’elles soient espacées de 30 à 40 cm. Ces branches ne doivent pas être dirigées vers l’intérieur. Taillez également toutes les branches qui entrelacent d’autres. Même si elles portent des fruits.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué