Récolter des légumes sans arrosage : comment pallier la sécheresse ?

Auteur: Marie-Anne Lenormand

En regardant vos plantes flétries par la sécheresse, votre cœur saigne. Vous jurez que l’année prochaine, vous opterez pour des légumes sans arrosage ou vous ne planterez rien du tout. Ne soyez pas pessimistes et n’exagérez pas ! Une solution existe toujours ! Bien sûr, il y a des cultures qui nécessitent le moins d’eau, mais en général, elles ont besoin d’arrosage pour pousser. Comment se débrouiller pour éviter la disette ?

Les légumes sans arrosage sont l’objectif des scientifiques et des maraîchers expérimentés

légumes sans arrosage changements réchauffement climatique scientifiques maraîchers ensemble


Depuis des années, nous sommes témoins de grands changements dus au réchauffement climatique. Comme si la Nature se venge pour ce que nous avons eu la main lourde sur ses richesses, y compris l’eau. Le rendement de certaines cultures est mis en question. Il existe des régions où la plantation de plusieurs légumes est réduite des fois par rapport aux années précédentes. Et c’est un processus qui d’après les scientifiques s’agrave. Les solutions sont deux : ou bien on organise l’arrosage du potager à bon escient pour éviter le gaspillage d’eau, ou bien on change d’espèces à cultiver. Heureusement, l’expérience donne une troisième solution : planter des légumes sans arrosage. Est-ce possible ?

Une plante poussera-t-elle sans eau ?

légumes sans arrosage cultiver terres arides méthode séculaire utilisée succès


Cultiver des légumes sans arrosage peut sembler tiré par les cheveux, mais les essais des scientifiques et de quelques maraîchers audacieux ont prouvé que les plantes peuvent se développer dans des jardins familiaux sans une goutte d’eau. Ça vous dit de faire pousser des tomates et d’autres légumes sans irrigation, sauf le jour où ils ont été mis en terre. L’agriculture des terres arides est une méthode séculaire mais peu utilisée de culture de légumes sans irrigation supplémentaire.

Les recherches ont commencé en 2015 avec un essai de tomates, de courges, de haricots et de melons. Ne froncez pas les sourcils ! Les légumes peuvent résister à la chaleur. Non seulement les plantes ont prospéré, mais dans un test de goût à l’aveugle, la majorité a choisi les tomates et les melons des terres arides plutôt que ceux irrigués régulièrement. Le goût, disait-on, était plus doux.

Petit à petit, l’idée se fait un chemin et gagne des adhérents parmi les jardiniers amateurs et les chercheurs qui prennent le défi d’affiner davantage la méthode et de l’adapter aux conditions actuelles locales.

Quels légumes n’ont pas besoin de beaucoup d’eau ?

légumes sans arrosage combinaison sol variétés hybrides résistant chaleur tomates courgettes

Le succès est garanti ! Ceci affirment des horticulteurs qui ont pris de la bouteille. Les tomates par exemple, ont été très productives et avaient un bon goût. La seule chose à remarquer, c’est que la peau était un peu plus dure. Elles ont été plantées profondément avec un engrais organique et un peu d’eau et paillées avec de la paille. Ensuite, elles ont été laissées sans arrosage. Vous avez du mal à croire, mais c’est la vérité ! La combinaison du sol avec des variétés et des hybrides résistant à des températures extrêmes est gagnante.

D’après leur capacité à résister à la chaleur, les tomates sont divisées en deux types : végétatif et génératif. Le premier type est plus feuillu avec de nombreux beaux-enfants. C’est une condition favorable sine qua non pendant une période de sécheresse et de chaleur.

En France il y a une dizaine de variétés domestiques qui peuvent survivre à la canicule.

Comment obtenir une bonne récolte de légumes sans arrosage ?

potager sans arrosage sol variété paillage compost enrichissant formule gagnante

En fait, un potager sans arrosage n’est pas un mythe. Le sol, la variété et le paillage font le trio gagnant. Planter avec un paillis naturel garantit en grande partie le succès. La paille, le compost enrichissant, les copeaux de bois, la poussière d’écorce, le tissu ou le plastique fonctionneront si les tontes de gazon ne sont pas disponibles. Ne pas arroser. Vous êtes chanceux si votre sol est profond avec de bonnes caractéristiques de rétention d’eau.

Le jardinage sans irrigation fonctionne dans des sols appropriés car de nombreux légumes, en particulier ceux à longues racines comme les tomates et les melons, peuvent utiliser l’eau résiduelle de la saison des pluies pour fournir de l’humidité pendant une période sèche.

La recette n’est pas précise, car les années se diffèrent en raison du climat, c’est-à-dire que si la précédente a été favorable pour certaines cultures, l’année courante ne le serait pas.

Les conseils pour un potager sans arrosage

potager sans arrosage conseils économiser ressources eau étudier profondeur sol double espace

Il est possible d’avoir un jardin productif sans arrosage ou très peu. C’est une technique importante lorsque vous essayez d’économiser des ressources et l’eau est l’un des plus gros problèmes.

  • Étudiez la profondeur de votre sol et sa capacité de rétention d’eau. Il faut une bonne terre profonde.
  • Attirez les vers de terre au potager. Ils peuvent devenir vos alliés.
  • Utilisez une culture de couverture : en particulier une légumineuse comme le trèfle incarnat pendant l’hiver pour ajouter de la matière organique et augmenter la fertilité du sol.

Comme les plantes ont besoin de beaucoup d’espace, c’est un bon départ de leur donner le double.

  • Ne plantez pas là où il y a concurrence pour l’eau des arbres ou d’autres plantes.

légumes résistant à la chaleur plantes bandes surélévées perte eau mauvaise rétention

  • Les plates-bandes surélevées ne sont pas idéales car elles sèchent plus rapidement. Les lits plats ou en contrebas peuvent mieux conserver l’humidité.
  • Essayez de trouver un endroit protégé du vent, car il fait perdre de l’eau aux plantes beaucoup plus rapidement.
  • Utilisez la végétation existante comme indicateur de l’endroit où vous avez le plus d’eau. Remarquez quelles plantes sont encore vertes et luxuriantes en août. Elles vous suggèrent où il y a de l’humidité dans le sol tard dans la saison de croissance.
  • Maintenez un pH presque neutre de 6,5 à 7. L’acidité peut être remédiée par une application de chaux.
  • Plantez quand il n’est ni trop humide ni trop sec. C’est délicat, mais la chose importante à retenir est de planter quand il y a encore de l’humidité à la surface du sol pour que les semis s’établissent.

La matière organique améliore grandement la capacité de rétention d’eau des sols. Une fourche large peut aider à incorporer la matière organique plus profondément qu’un motoculteur.

légumes résistant à la sécheresse planter graines semis appuyer sol bon contact établissement

  • Lorsque vous plantez des graines, appuyez sur le sol afin qu’il y ait un bon contact graine-sol pour la germination.
  • Le suivi des mauvaises herbes est essentiel, car chaque mauvaise herbe est comme une petite paille qui aspire l’eau du sol.
  • Le pré-trempage des grosses graines comme le maïs, les haricots et les cucurbitacées peut les aider à germer plus rapidement.
  • Évitez la perte de l’eau souterraine en remplissant les fissures avec du paillis ou avec de la terre.

légumes résistant à la sécheresse éviter perte eau remplir fissures paille terre

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué