Pourquoi faire un paillage naturel jardin est une partie de la permaculture ?

Auteur: Marie-Anne Lenormand

Vous faites partie des jardiniers pour qui faire un paillage naturel jardin s’avère une tâche primordiale qui garantit la bonne récolte. En bois, en copeaux ou minéral, économisant de l’eau et de plus, pas cher, c’est le paillis dont votre potager et vous même, avez besoin sans doute. Une expérience de paillage peu gourmand en eau nous a poussés de soulever le rideau sur cette façon de préserver les plantes. Décryptage !

Pourquoi faire un paillage naturel jardin ?

faire un paillage naturel jardin choisir type paillis tâche rudimentaire


Force est de constater que choisir le type de paillage pour son jardin est une tâche rudimentaire car cela comprend les conditions de développement de vos plantes. Sol, engrais, eau, lumière, toute la chaîne de facteurs qui suscitent une récolte saine doit être naturelle et privée d’éléments nocifs. Y compris le paillis qui en grande partie protège les plantes contre les pluies torrentielles et par conséquent de la pourriture. Parmi les solutions écolo pour supprimer les mauvaises herbes il y a les paillis organiques.

faire un paillage naturel jardin bloquer stimuli germination graines intercepter lumière


Premièrement, ils bloquent les stimuli de germination des graines en interceptant la lumière, en réduisant la température du sol et en atténuant considérablement les fluctuations de température jour-nuit. En conséquence, moins de graines de mauvaises herbes germent sous le paillis que dans un sol non couvert.

Deuxièmement, le paillis empêche physiquement l’émergence des mauvaises herbes qui germent. Si le paillis est suffisamment épais pour empêcher la lumière d’atteindre les semis piégés, ils finissent par mourir.

faire un paillage naturel jardin libérer substances naturelles inhiber croissance semis mauvaises herbes

Troisièmement, certains matériaux de paillis, tels que la paille de céréales et les fourrages fraîchement coupés comme le sorgho et le sudangrass, libèrent des substances naturelles qui inhibent la croissance des semis de mauvaises herbes pendant plusieurs semaines après l’application, un processus connu sous le nom d’allélopathie.

Enfin, le paillis organique peut améliorer la croissance des cultures et leur compétitivité contre les mauvaises herbes en conservant l’humidité du sol et en modérant la température du sol. Le côté économie de l’eau n’est pas à négliger !

Nombreux sont les jardiniers et les agriculteurs qui deviennent adeptes de la permaculture, une façon de planter harmonisant avec le développement durable.

Quelques propos sur la permaculture !

faire un paillage naturel jardin cycle fermé intégrer terre ressources personnes environnement

C’est un cycle fermé intégrant la terre, les ressources, les personnes et l’environnement grâce à des synergies mutuellement bénéfiques, avec zéro déchets. La permaculture étudie des solutions holistiques pour les appliquer dans des contextes ruraux et urbains à n’importe quelle échelle. Il s’agit d’une boîte à outils multidisciplinaire comprenant l’agriculture, la collecte de l’eau et l’hydrologie, l’énergie, la construction naturelle, la foresterie, la gestion des déchets, les systèmes animaux, l’aquaculture, la technologie appropriée, l’économie et le développement communautaire.

La philosophie derrière la permaculture est de travailler avec, plutôt que contre, la nature. Cela suppose une observation prolongée et réfléchie pour considérer les systèmes dans toutes leurs fonctions.

comment faire un paillage naturel jardin synergies mutuellement bénéfiques zéro déchets

Comme par exemple, les bombes (boulettes) de graines que les anciens Égyptiens « concoctaient » pour reconditionner les terrains après les inondations catastrophiques du Nil. Ou l’exemple des aviateurs japonais qui lançaient depuis leurs avions les « bonnes bombes » pour favoriser la germination.

En bref, la permaculture égale la vie saine sans déchets !

Les avantages et les inconvénients du paillage naturel potager

toile de paillage naturel matière organique nutriments conservation humidité

Vous voulez faire un paillage naturel jardin? Et bien! Sachez que les paillis organiques peuvent supprimer les mauvaises herbes annuelles et offrir d’autres avantages importants, tels que la matière organique, les nutriments, la conservation de l’humidité, la protection du sol et la modération de la température du sol. Les inconvénients comprennent les coûts et la main-d’œuvre d’application, une efficacité limitée sur les mauvaises herbes vivaces, un réchauffement retardé du sol et la possibilité de transporter des graines de mauvaises herbes et d’abriter des ravageurs.

paillage bois naturel protection sol modération température sol

Le foin, la paille et le fourrage fraîchement coupé ou les cultures de couverture comptent parmi les paillis organiques les plus polyvalents et les plus largement utilisés. Ils peuvent supprimer la germination et l’émergence des mauvaises herbes lorsqu’ils sont appliqués à des taux raisonnables, sont assez faciles à appliquer, réduisent les pertes d’humidité du sol par évaporation tout en permettant aux précipitations d’atteindre le sol et offrent d’autres avantages. Des précautions sont nécessaires pour éviter d’apporter des graines de mauvaises herbes ou des résidus d’herbicides avec du foin provenant de sources non agricoles.

paillage naturel pas cher feuilles arbres broussailles déchiquetées autres paillis forestiers

Les feuilles d’arbres, les broussailles déchiquetées et autres paillis forestiers sont souvent bénéfiques pour les petits fruits et autres cultures vivaces, mais peuvent ne pas être une option économique et efficace pour le contrôle des mauvaises herbes comme le carton.

Comment faire un paillage naturel pas cher ?

paillage naturel pour fraisier paille grain foin frais vieux fourrage fraîchement coupé

Les matériaux de paillis organiques comprennent la paille de grain, le foin frais ou vieux, le fourrage fraîchement coupé ou les cultures de couverture, les broussailles broyées, les copeaux de bois, les feuilles d’arbres, les déchets d’égrenage de coton, les coques de riz ou de sarrasin et d’autres résidus de culture. Le foin et la paille font partie des paillis organiques les plus utilisés en horticulture biologique. Les cultures de couverture peuvent être cultivées jusqu’à maturité (floraison), tuées mécaniquement et laissées à la surface du sol pour fournir un paillis organique in situ pour la plantation sans labour. La moisissure des feuilles d’arbres décomposées, le compost et le fumier vieilli de cheval ont également été utilisés comme paillis organiques, bien que leur texture friable puisse ne pas constituer une barrière aussi efficace contre les semis de mauvaises herbes que d’autres matériaux.

paillage naturel potager aucun gaspillage eau pluie rosée matinale

Sans gaspillage d’eau, seulement avec celle de la pluie et de la rosée matinale que l’herbe autour assure, on peut récolter des fraises savoureuses.

Pendant les grosses chaleurs, on peut compter sur le paillage couvrant les plants des tomates. À coup sûr, il maintient une fraîcheur suffisante, en ne permettant pas à l’humidité de s’évaporer.

Il ne vous reste que d’essayer !

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué