Est-ce que les poêles à granulés sont dangereux ? On vous dit la vérité sur les risques !

Auteur: Hélène Proux

Le coût du chauffage d’une maison peut représenter près de 30 % des dépenses annuelles d’une famille. La gestion de la consommation d’énergie est l’une des principales raisons pour lesquelles un nombre croissant de propriétaires cherchent des méthodes alternatives pour rester au chaud pendant les mois les plus froids. Certains utilisent des poêles à granulés comme sources de chaleur principales ou secondaires en hiver. Bien que ces types d’appareils puissent être pratiques et économiques, il est important de suivre certaines directives et précautions de sécurité essentielles lorsqu’on envisage d’en installer chez soi. Est-ce que les poêles à pellets sont dangereux et quels sont les risques pour la santé ? Nous faisons le point dans les lignes ci-dessous.

poêles à granulés risque intoxication


Les poêles à granulés sont des appareils de chauffage domestiques à combustible solide très sûrs tant qu’ils sont correctement installés et entretenus. Contrairement aux poêles à bois, ils ont besoin d’une source d’électricité pour fonctionner. Cela leur permet de contrôler chaque feu avec plus de précision. Les problèmes les plus courants associés aux poêles à pellets sont les incendies causés par un câblage défectueux ou une accumulation de matériaux inflammables dans leur intérieur. Les appareils doivent être régulièrement inspectés par un technicien qualifié pour s’assurer qu’ils fonctionnent en toute sécurité.

Faites attention lorsque vous êtes près de votre poêle à pellets, en particulier près de la vitre de la façade. Envisagez de placer une grille ou une barrière autour pour empêcher les jeunes enfants et les animaux domestiques de s’en approcher et de se brûler.

Est-ce qu’un poêle à granulés peut prendre feu ?

Les incendies de poêles à granulés sont rares, mais ils constituent un danger qui peut se produire occasionnellement avec des conséquences dévastatrices. La cause la plus fréquente est l’élimination incorrecte des cendres du poêle. Plus précisément, il s’agit de cendres pas entièrement refroidies, qui sont répandues sur ou à côté d’une surface ou d’un objet combustible. Elles doivent être recueillies dans un récipient métallique hermétique, sur une surface non combustible, jusqu’à ce qu’elles soient absolument froides. Un délai de 24 heures est raisonnable. En outre, il existe aussi des aspirateurs spéciaux pour le nettoyage des poêles à granulés, avec des corps métalliques, des filtres ignifuges et des tuyaux résistants à la chaleur.

Un dégagement inadéquat des combustibles est la deuxième cause la plus fréquente des incendies de poêles à granulés. En cas de dysfonctionnement, un feu anormal peut se produire à l’intérieur de l’appareil. Dans le cas le plus grave, ce feu peut se propager à la trémie qui contient les granulés. Deux choses peuvent provoquer cette situation.

poêle à granulés incendie conduite de fumée


Tout d’abord, le blocage du flux d’air vers le pot de combustion peut être le résultat d’une accumulation de cendres en dessous. Retirez donc le pot de combustion régulièrement et vérifiez que le flux d’air est libre. Parfois, les trous d’air peuvent se boucher – ils doivent être vérifiés et nettoyés régulièrement. La deuxième situation est celle où des granulés de mauvaise qualité ou humides sont lents à s’enflammer, provoquant une accumulation similaire. Dans ce cas, le tas de pellets à combustion lente peut s’enflammer soudainement et causer une petite explosion dans le poêle.

Bien que les poêles à granulés brûlent beaucoup plus proprement que les autres poêles à combustible solide et que la plupart de la créosote à l’origine des feux de cheminée soit brûlée, après un certain temps, elle s’accumule dans le conduit d’évacuation. Un feu de conduit d’évacuation est très dangereux car les équipements des poêles à granulés ne sont pas conçus pour supporter des températures élevées. Les joints entre les sections sont détruits et le feu pourrait facilement se propager dans la maison. Une inspection et un nettoyage réguliers sont donc la seule façon de se prémunir contre ce risque.

poêle à granulés monoxyde de carbon

Si vous utilisez un poêle à bois, un poêle à granulés, un système de chauffage hydronique, une chaudière ou une cheminée, les appareils doivent être correctement installés, ventilés et entretenus régulièrement pour éviter des situations potentiellement dangereuses. Une réaction chimique qui produit du monoxyde de carbone (CO) peut arriver lors du stockage des granulés de bois.

En réalité, les poêles à granulés sont plus propres que les poêles à bois. Les derniers émettent environ 3,5 kg de poussière fine par 1000 heures, alors que pour les poêles à granulés, ce chiffre n’est que de 0,68 kg. Un appareil à pellets est donc plus écologique qu’un poêle à bois, mais il émet tout de même plus de poussières ultrafines que le chauffage au gaz ou à l’électricité. La poussière ultrafine des poêles à granulés constitue un risque pour les groupes vulnérables. Pensez aux personnes souffrant de bronchite, d’asthme et de problèmes pulmonaires.

D’autres recherches ont montré que les particules émises par les poêles à granulés, bien que moins nombreuses que celles émises par les poêles à bûches, ont tendance à être de la taille des petites particules fines. Les dernières sont particulièrement nocives pour la santé, car elles pénètrent dans les parties les plus profondes des poumons et peuvent entrer dans la circulation sanguine.

Installez des détecteurs de monoxyde de carbone (CO) pour vous avertir de niveaux potentiellement dangereux. Veillez à remplacer les piles avant chaque saison de chauffage. Si vous entendez l’alarme CO, allez immédiatement à l’air frais.

pellets de bonne qualité poêles à granulés

Comment savoir si les granulés sont de bonne qualité et sans danger pour la santé ?

N’utilisez que les pellets recommandés par le fabricant pour aider votre poêle à fonctionner de manière sûre et efficace. Un mauvais rendement peut entraîner une augmentation de l’entretien et des performances médiocres. Les consommateurs devraient examiner avant tout les caractéristiques suivantes des pellets :

  • Taille : la plupart des granulés ont un diamètre de 6 ou 8 mm et une longueur d’environ 3 à 4 fois ce diamètre.
  • Teneur en humidité : elle doit être comprise entre 8 et 10 %.
  • Teneur en cendres : les granulés de bois de bonne qualité ont une teneur en cendres très faible, inférieure à 0,7 %.

Recherchez des pellets issus d’un bois dur 100 % naturel. Ils sont produits sans écorce, sans agent de remplissage et sans liant. Ils constituent donc une source de combustible propre qui brûle de manière constante, avec une température et une vitesse uniformes. Des pellets de haute qualité garantissent le bon fonctionnement de votre poêle.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué