Voile d’hivernage en plastique : pourquoi le choisir ? Comment le fabriquer ?

Auteur: Paul Mano

« Voilà l’été, voilà l’été… », joli tube, non ? Patience, vous n’êtes pas au bout de vos peines. L’hiver vient à peine de débuter et le froid de s’installer. Pour passer le temps, occupez-vous de votre jardin ! Si le 20 décembre marquera le début officiel de la saison froide, il est temps d’anticiper et de prendre soin de vos espaces verts pour ne pas le regretter plus tard. En effet, si vous souhaitez voir renaître votre jardin au printemps, vous devez absolument anticiper les premières vagues de l’hiver en protégeant vos plantes. Vous aurez alors tout loisir de chanter au retour de l’été. Pas trop la main verte ? On vous donne un coup de pouce pour mettre à l’abri vos plantations : optez pour un voile d’hivernage en plastique ! Nos conseils, c’est par ici !

pourquoi choisir un voile hivernage en plastique 2022


Quel est le bon voile d’hivernage ?

Le voile d’hivernage fait de tissu léger et non tissé protège efficacement du froid. De plus, il laisse filtrer la lumière, l’air et l’eau, évitant ainsi la déshydratation et l’étouffement des plantes protégées. Facile à trouver en magasin spécialisé, nous ne saurons que trop vous le conseiller. Il vous est également possible de le remplacer par une bâche plastique transparente. Cette dernière possède les mêmes propriétés calorifiques que le pratique voile d’hivernage. Toutefois, comme, elle est totalement imperméable à l’air et à la pluie, il vous sera nécessaire de trouer votre bâche avant de la poser sur vos plantes. Ainsi, elles pourront continuer à respirer et à s’hydrater naturellement. Enfin, en fonction de la plante que vous voulez protéger, nous vous recommandons de l’entourer. Posez-la délicatement à plat pour un potager ou faites 2 tours avec le voile en fonction de la taille et de la forme de votre plante. Enfin, pensez à retirer le voile dès que le temps se radoucit.

Comment le fabriquer ?

voile d'hivernage en plastique tendance 2022


Deux options s’offrent à vous pour fabriquer un voile d’hivernage. Tout d’abord, vous pouvez faire le choix d’un matelas de paille. Pour ce faire, rien de plus simple. Commencez par étaler au sol une couche de 10 à 20 cm d’un matériau isolant : paille, foin, feuilles mortes du jardin ou fougères, on vous laisse choisir ! Étalez cette couche autour de la plante à protéger et sur la surface occupée par les racines.

Nous vous conseillons d’effectuer cette opération par beau temps lorsque le sol est encore sec et chaud. Sachez que ce matériau ne retiendra pas l’humidité, mais seulement la chaleur. Ainsi, il ralentira le refroidissement du sol. Tassez-le et maintenez-le en place en y ajoutant de la terre par-dessus. Attention, ces matériaux peuvent servir d’abri aux rongeurs qui sont susceptibles de provoquer des dégâts. Veillez au grain : écartez-les deux fois durant l’hiver afin d’aérer le sol et de chasser celles et ceux que vous n’aviez pas invités.

Une autre option s’offre à vous : un grand voile en double épaisseur. De cette façon, il se révélera deux fois plus efficace. D’abord, enfermez bien la plante. Puis, maintenez le voile avec des pierres, des rondins de bois, voire des épingles à linge. Pas de souci, grâce à l’air, la lumière et même la pluie qui y pénètre, il peut rester en place longtemps. Pensez juste à vérifier de temps en temps les fermetures et à enlever les plastiques, une journée durant. Simple et efficace, on vous l’assure !

Est-ce que le voile d’hivernage en plastique protège du gel ?

pourquoi opter pour un voile d'hivernage en plastique 2022

Même protégées par un voile d’hivernage en plastique, toutes les plantes ne pourraient survivre en passant l’hiver dehors. Voici celles qui doivent être mises au chaud à cause du fait qu’elles ne résistent pas à des températures inférieures à 0 °C :

  • Aéoniums
  • Agrumes
  • Oliviers
  • Bougainvillées
  • Lantanas
  • Plumbagos
  • Verveines citronnelles

D’autres plantes peuvent dormir dehors puisqu’elles peuvent résister jusqu’à -10° à l’extérieur. En voici quelques-unes :

De même, vous n’êtes pas sans savoir que les plantes cultivées en pot sont plus sensibles au froid. En effet, à cause de leurs racines « hors sol » la terre contenue dans le pot est alors plus froide qu’en pleine terre. Vous n’aurez ici aucun autre choix que de les hiverner en les plaçant dans des locaux lumineux et assez frais comme une serre, une véranda ou un garage.

Si par malchance vos plantes en pot sont trop volumineuses ou trop lourdes pour être mises à l’abri, entourez les de plusieurs couches de voile d’hivernage. De plus, essayez de les isoler du contact direct du sol en plaçant sous le pot une planche en bois par exemple.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué