Comment utiliser les feuilles mortes au jardin ? Astuces jardinage pour fertiliser et protéger les plantes

Auteur: Hélène Proux

En automne, lorsque les arbres et les arbustes perdent leur feuillage, une épaisse couverture de feuilles mortes se forme dans le jardin. C’est la saison pour déboucher les gouttières et ramasser la masse végétale. Comme j’ai un terrain assez grand avec des arbres fruitiers et des noyers de grande taille, cela me prend beaucoup de temps et plusieurs reprises pour tout nettoyer. Par contre, je suis une partisane de la maxime que rien ne se perd pas dans la nature mais se convertit en autre chose. Alors, je recycle les feuilles tombées et je les utilise dans les plates-bandes de plantes décoratives et dans le potager, pour rendre le sol fertile et protéger les végétaux les plus vulnérables au froid d’hiver. Aujourd’hui, je vous explique comment procéder pour faire de l’engrais organique et du paillage.

Comment utiliser des feuilles mortes comme engrais ?

faire paillage avec feuilles mortes


En réalité, les feuilles mortes de l’automne sont une excellente source de matière brune pour le bac à compost. En veillant à ce qu’elles soient humides mais non mouillées, mélangées à des matières vertes et retournées une fois par mois pour permettre à l’oxygène de circuler, elles finissent par se décomposer en un épais compost noir – un carburant pour les plantes du potager, les fleurs et la pelouse.

Lorsque seuls les légumes-racines survivent aux épreuves de l’hiver, je répands une épaisse couche de feuilles mortes sur l’ensemble du potager. En se décomposant, elles libèrent de la matière organique. Cette couche épaisse soutient l’écosystème local pendant les mois froids, et les vers et autres insectes continuent à travailler pour rendre la terre meilleure. De plus, les feuilles mortes peuvent également servir à protéger du gel les légumes qui n’ont pas encore été récoltés.

utiliser feuilles mortes comme engrais plantes


Effectivement, certaines feuilles mettent très longtemps à se décomposer, comme les feuilles de laurier, de platane ou de troène sauvage. Elles peuvent mettre des années à se désagréger. Leurs nutriments ne seront donc pas immédiatement disponibles pour les plantes. Les feuilles coriaces, en revanche, sont parfaites si vous voulez empêcher les mauvaises herbes de pousser. Elles apportent tous les avantages d’un paillis organique à décomposition lente, surtout dans les massifs d’arbustes.

Les feuilles épaisses et brillantes ne modifient pas l’acidité du sol en se décomposant, contrairement à un autre paillis végétal, l’écorce de pin. Parmi les autres arbustes ou arbres qui laissent tomber des feuilles coriaces, on peut citer le houx, le mahonia et une multitude d’arbustes de palmiers. De nombreuses grandes plantes de bruyère comme le camélia et le magnolia ont également des feuilles difficiles à décomposer.

Comment faire un paillage avec des feuilles mortes ?

faut-il laisser feuilles mortes au pied des haies

Lorsque l’hiver arrive sur la pointe des pieds et que les premières gelées apparaissent, un bon paillage peut protéger les plantes les plus vulnérables. De nombreuses fleurs à bulbe et à tubercule, comme le dahlia et le glaïeul, le bégonia tubéreux, mais aussi le muguet, sont sensibles aux températures basses et nécessitent une bonne couverture hivernale. Pour cela, je vous recommande de les protéger avec un paillage de feuilles mortes d’environ 40 cm d’épaisseur.

Par ailleurs, pour les plantes tropicales, le paillis sur le sol n’est pas suffisant. Par exemple, j’ai un bananier et je fais un cercle autour de ses feuilles avec du grillage et je le remplis d’une couche très épaisse de feuilles mortes, d’environ 80 cm d’épaisseur, voire jusqu’à 1 mètre.

feuilles mortes au pied des arbres

Savez-vous que les feuilles mortes entravent la croissance des mauvaises herbes, ce qui rendra la tâche plus facile lorsque les jours ensoleillés seront de retour. Les herbes qui germent ont en effet du mal à se frayer un chemin à travers une épaisse couche de feuilles. Si une graine tombe sur le dessus d’un tas de feuilles et germe, elle se dessèche avant que la racine ne puisse atteindre le sol.

Le paillage de feuilles dans la pelouse fait gagner du temps et de l’énergie, car on n’aura pas à les ratisser et à les éliminer. Et cela peut améliorer le sol, de sorte que le gazon reste sain pendant l’hiver et au printemps. Il suffit de passer la tondeuse sur les feuilles sur sa hauteur de coupe la plus élevée pour qu’elles soient coupées en petits morceaux et poussées dans le sol. Cependant, il ne faut pas laisser une couche épaisse sur la pelouse, car cela peut étouffer et tuer l’herbe.

Quelles feuilles pour le potager ?

Toutes les feuilles mortes ne sont pas des feuilles saines. Vérifiez que les feuilles que vous utilisez sont exemptes de parasites, de champignons et de maladies, car ceux-ci peuvent passer l’hiver et réapparaître au printemps. En général, évitez de conserver des feuilles présentant des taches noires ou des signes de septoriose. La plupart des champignons ont tendance à passer l’hiver, puis à revenir plus forts que jamais lorsque le soleil brille à nouveau. La seule solution est de les détruire par le feu.

comment faire terreau de feuilles mortes

Comment activer la décomposition des feuilles mortes ?

Les feuilles contiennent des niveaux élevés de carbone et de petites quantités d’azote. Les microbes qui décomposent les feuilles et d’autres types de matières organiques ont besoin d’azote pour leur propre métabolisme et leur croissance. Un tas de compost composé principalement de feuilles se décompose lentement parce que les feuilles ne contiennent pas suffisamment d’azote pour les microbes.

Pour favoriser la décomposition, je mélange les feuilles avec des tontes de gazon ou d’autres matières riches en azote. Si possible, je vous conseille de déchiqueter les feuilles avant de les composter. Plus la taille du matériau est petite, plus il se décomposera rapidement.

Ensuite, je construis le tas de compost en couches. Chaque couche de 15 à 20 cm de matériel végétal doit être recouverte de 3 cm de terre ou de compost. On peut aussi ajouter une petite quantité d’un engrais de jardin tout usage, comme le 10-10-10, pour fournir de l’azote aux microbes. La hauteur du tas de compost ne doit pas dépasser 3 à 5 pieds de haut. Enfin, j’arrose régulièrement le tas et je le retourne environ une fois toutes les deux semaines.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué