Où sont les mésanges en hiver ? Est-ce qu’elles sont des oiseaux migrateurs ?

Auteur: Hélène Proux

La plupart des oiseaux migrent pour l’hiver, mais effectivement, certaines espèces ne le font pas. Les dernières s’adaptent aux conditions environnantes, ce qui leur permet de vivre dans des endroits froids pendant la saison rigoureuse. Où sont les mésanges en hiver ? Vous êtes-vous jamais demandé ? Comment passent-elles les nuits ? En réalité, elles sont un exemple d’oiseaux qui restent sur place jusqu’au printemps. Comment survivent-elles ? Regardons de plus près leurs méthodes d’adaptation qui leur sauvent la vie !

où sont les mésanges en hiver


Comment la mésange passe l’hiver ?

Les mésanges passent l’hiver dans des nichoirs en bois dans les parcs et les jardins. Vous pouvez aussi fabriquer des abris pour ces oiseaux afin de les attirer dans votre cour.

Les mésanges se nourrissent d’insectes, de baies et de graines pendant une grande partie de l’année. Leur bec est bien adapté pour fendre les graines de conifères riches en huile et en énergie, leur principale nourriture hivernale. Ce régime alimentaire leur permet d’ajouter de la graisse corporelle à hauteur de 10 % de leur poids chaque jour, et de l’utiliser chaque nuit pour produire de la chaleur. À l’échelle humaine, imaginez que vous preniez cinq à dix kilos pendant la journée, puis que vous les perdiez tous la nuit !

En période d’abondance, les mésanges cachent de la nourriture, et pendant 28 jours, elles sont capables de se souvenir de son emplacement et de son contenu énergétique. Pendant les mois froids de l’hiver, lorsque des aliments sont nécessaires, les oiseaux retournent aux endroits où ils ont stocké leurs réserves.

Pendant la saison de reproduction, les mésanges vivent en couples reproducteurs, mais en hiver, elles sont très sociales. Ce comportement social s’étend à la nidification commune dans des rondins ou des nichoirs, ce qui leur permet d’économiser de l’énergie. Dans des conditions de froid extrême, ces oiseaux peuvent réduire leur taux métabolique la nuit, diminuant ainsi leur température corporelle de 10 °C. Ils perdent donc moins de chaleur.

Tout amateur de plein air sait que pour éviter l’hypothermie, il faut rester au sec. Les mésanges, comme tous les autres oiseaux, possèdent une glande spéciale située à la base de leur queue. Elles utilisent leur bec pour répandre cette huile sur leurs plumes (les pattes sont utilisées pour atteindre la tête), ce qui maintient l’imperméabilité. Mais comment produisent-elles suffisamment de chaleur pour rester au chaud en hiver ? Effectivement, elles fléchissent de façon répétée leurs muscles pectoraux (frissons) pour produire de la chaleur, qui est ensuite piégée par jusqu’à 2,5 cm de plumes duveteuses qui sont d’excellents isolants et qui cachent le fait qu’elles frissonnent.

Les mésanges survivent à nos hivers froids en adaptant leur régime alimentaire, leur comportement et leur métabolisme. Ce sont vraiment des petits oiseaux étonnants.

comment les mésanges passent l hiver


Où sont les mésanges en hiver ? Où dorment-elles la nuit ?

Certains de ces oiseaux changent l’endroit où ils nichent. Au lieu de nicher dans un arbre, ils peuvent trouver un feuillage dense ou une cavité dans un arbre où il leur est plus facile de se protéger des éléments.

Les mésanges à tête noire se gavent de suffisamment de graines et d’insectes gelés pour survivre à des nuits de 18 heures pendant les jours les plus sombres de l’hiver. Mais où ? De fait, ces oiseaux prennent 10 % de leur poids corporel chaque jour en se nourrissant, puis le brûlent la nuit. Ils volent sous les avant-toits des maisons au crépuscule et le matin, on les voit avec des queues pliées aux mangeoires, ce qui suggérait qu’ils entassaient leurs petits corps quelque part pour échapper au grand froid.

Trouver un perchoir est tout aussi critique pour les mésanges, sinon plus, que de trouver de la nourriture. Il faut s’abriter dans un bon endroit isolé pour passer la nuit quand on est aussi petit.

où dorment les mésanges la nuit

Pourquoi je n’ai plus de mésanges dans mon jardin ?

Parfois, les mésanges ne trouvent pas de nourriture de façon naturelle, car les insectes se font rare. Pour aider ces petits oiseaux à passer l’hiver, installez des mangeoires et fabriquez des boules de graisse et de graines afin q’elles puissent se régaler, quel que soit le temps.

Attirer les oiseaux en hiver est plus facile que vous ne le pensez ! Le conseil le plus simple à respecter est de leur fournir des aliments qu’ils aiment. L’autre chose est de leur offrir des endroits sûrs où ils peuvent s’abriter lorsque l’air devient frais et que les températures baissent. Les oiseaux sont encore plus beaux au milieu de quelques rafales, alors en plus de les aider à passer l’hiver, vous pourrez aussi profiter de leur beauté dans votre propre jardin.

L’activité autour des mangeoires n’est pas toujours constante tout au long de l’année. Vous remarquerez peut-être une augmentation du nombre d’invités en hiver, car une grande partie de la nourriture naturelle a gelé sous les couches de neige. Les oiseaux sont généralement moins territoriaux en dehors de la période de reproduction, ils sont donc plus tolérants et acceptent de partager l’espace de la mangeoire. Il est donc temps de faire le plein de graines, de vous verser une tasse de chocolat chaud et de profiter du spectacle grâce à ces conseils et astuces pour observer les mésanges en hiver.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué