Est-ce que le rhododendron craint le froid ? L’emplacement et la protection sont des mots clés en hiver !

Auteur: Marie-Anne Lenormand

J’aime la vue des grands pots en rangée devant le porche. Le camélia, le laurier rose et même la rose trémière se dressent comme des sentinelles. Leur protection est une priorité face aux premiers froids. Il y a des arbustes qui supportent les températures chutant en hiver comme le camélia rustique, mais qu’en est-il par rapport au gel ? Je pense qu’il vaut mieux leur chercher un abri temporaire ou leur mettre un voile d’hivernage. Des pertes sont possibles ! De plus que le printemps dernier, j’ai bouturé une azalée en train de mourir. Je ne voudrais pas que cela se répète ! Est-ce que le rhododendron craint le froid est la question qui me tracasse depuis un certain temps ? Si vous aussi, suivez-moi ! J’en ai fait une petite recherche.

Est-ce que le rhododendron craint le froid ? Faut-il considérer les zones de rusticité ?

est-ce que le rhododendron craint le froid températures basses endommager fleurs bourgeons


Les températures chutant au-dessous du zéro peuvent endommager chaque fleur, n’en doutez pas. Pourtant, il y a une plage de degrés assez large pour les arbustes persistants après floraison comme c’est le cas du laurier du Portugal. Le camélia d’automne, le laurier rose et d’autres ont besoin d’hivernation. Est-ce que le rhododendron craint le froid et doit-on s’en occuper avant ?

Les feuilles et les bourgeons des rhododendrons et des azalées peuvent être endommagés à une température basse. L’exposition au froid peut provoquer un asséchement et un brunissement partiels. Parfois, pendant la croissance, les nouvelles plantes n’ont pas eu suffisamment de temps pour durcir avant que le temps froid ne s’installe et peuvent être tuées. Des températures chaudes suivies d’un gel précoce et brut en automne ou d’un gel tardif au printemps, peuvent faire plus de dégâts qu’une baisse graduelle de la température.

Consulter les zones de rusticité est correct, mais les microclimats locaux sont plus importants car ils diffèrent souvent. Les estimations de résistance au froid pour certaines espèces et hybrides de rhododendrons et d’azalées peuvent être décisives pour trouver des plantes adaptées à votre jardin. Certaines variétés à feuilles caduques peuvent survivre à des températures aussi basses que 1/-2°C. Il est normal qu’elles présentent un affaissement et un enroulement des feuilles à environ 0°C. Plus la température baisse, plus les feuilles se serrent. Inutile de paniquer car ce processus est réversible à mesure que les degrés grimpent.

Quelle est la durée de vie d’un rhododendron ?

est-ce que le rhododendron craint le froid mois froids feuilles changent couleur aspect bronzé


Bien qu’elle soit aux feuilles persistantes, la plante en perd une partie chaque année. Généralement, les feuilles sont conservées pendant un à trois ans selon la variété, et avant de tomber, elles peuvent devenir jaunes, rouges ou violettes. Surtout pendant les mois froids, celles qui restent sur le tronc rougissent ou prennent un aspect bronzé. La quantité des feuilles tombées et la coloration du reste, dépendent d’une part de la génétique, et d’autre part, du climat régional. Plus la météo est rigoureuse, plus de feuilles tombent, et au contraire, si vous vivez dans une région au climat doux, l’arbuste garde son « habit » vert.

Les vents desséchants et le sol gelé privent les plantes de leur apport naturel en humidité. Un bon trempage à la fin de l’automne avant le gel et un bon paillage en tant que mesures précoces aideront grandement la survie d’une plante. Appliquer un anti-dessicant, dont le fabricant a donné des instructions détaillées, peut prévenir les pertes lorsque les températures avoisinent les 4°C.

Comment conserver le rhododendron l’hiver ?

comment protéger le rhododendron en hiver paillis protection raisonnable vents desséchants indispensable

Même avec des variétés recommandées, une protection raisonnable contre les vents desséchants est indispensable. Dans certaines régions venteuses, la question « Est-ce que le rhododendron craint le froid ? » est très actuelle. Dans ce cas, les jardiniers protègent leurs plantes en construisant un brise-vent autour d’eux ou en les recouvrant de toile de jute ou d’un autre matériau de protection pendant la pire partie de la saison froide. Vous pouvez bricoler une enceinte grillagée remplie de feuilles de chêne, ou une structure en forme de tipi construite à l’aide de trois ou quatre branches à feuilles persistantes avec les pointes enfoncées dans le sol et les autres extrémités liées ensemble. Une installation qui carbure vraiment est une clôture à neige seule ou avec une bâche en plastique polyéthylène fixée dessus.

Quel est le meilleur emplacement pour un rhododendron ?

comment protéger le rhododendron en hiver exposition structure protectrice tipi auvent

Les deux types de rhododendrons, à grandes feuilles et à petites feuilles, persistants et caducs, tolèrent différemment les conditions météorologiques. Généralement, les premiers sont moins tolérants au soleil et au vent que les deuxièmes. Les emplacements des pots avec du soleil tôt le matin ou en fin d’après-midi ou du soleil tamisé tout au long de la journée peuvent minimiser les coups de soleil. De même, sous un auvent ou une structure d’ombrage, on peut assurer une protection contre les vents violents et les dommages potentiels. Une exposition du jardin à l’est favorise le développement de beaucoup de plantes, y compris le camélia et le rhododendron.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué