Comment entretenir un Calocéphalus le plus simplement du monde ? C’est facile, suivez nos conseils !

Auteur: Paul Mano

Vous l’avez déjà vu, mais ne connaissez sans doute pas son nom. En effet, sous la forme d’une boule argentée, le Calocéphalus est une plante vivace qui n’a pas son pareil pour se faire remarquer au jardin ! À ce titre, elle se révèle un choix idéal pour constituer des rocailles ensoleillées où la sécheresse sévit en été. De plus, elle est très facile à cultiver. Si vous voulez savoir comment entretenir un Calocéphalus et bien plus encore à son sujet, c’est par ici !

Carte d’identité du Calocéphalus

quel entretien pour le calocéphalus jardin 2022


Appartenant à la famille des Astéracées, le Calocéphalus est une plante vivace qui prend l’apparence d’un petit arbrisseau ébouriffé de couleur argentée. Celui-ci se couvre de fleurs blanc-jaune en août et en septembre. Cette plante est originaire des rochers et des dunes de la côte méridionale de l’Australie. Elle est idéale pour les jardins de bords de mer et les rocailles bien ensoleillées. De plus, le Calocéphalus apprécie les climats doux où la sécheresse sévit en été. Il est simple de le trouver en jardinerie où il se vend en tant que plante annuelle aussi bien au printemps parmi les plantes de balcon qu’en automne. En effet, même si la plante meurt avec le gel, elle reste décorative le temps d’un hiver. Voyons maintenant comment le cultiver et l’entretenir.

Comment entretenir un Calocéphalus ?

comment entretenir un calocéphalus 2022


Avant de savoir comment entretenir un Calocéphalus, voyons d’abord comment le cultiver. Celui-ci a besoin pour subsister d’un sol minéral très drainant avec un ph acide à neutre. Il apprécie une atmosphère chaude, aérée et ensoleillée. De plus, il est important que son duvet blanc puisse sécher rapidement après une pluie. Pour résumer, plus il profitera du soleil, plus il sera blanc et dense. Le Calocéphalus se plante au printemps après les dernières gelées. Placez-le en plein soleil dans un sol neutre ou acide, mais très bien drainé. En outre, ne le cultivez pas en sol lourd, argileux et humide. De même, une fois que votre Calocéphalus a pris place en pleine terre, ne l’arrosez pas.  Si vous voulez le cultiver en pot, mélangez 1/3 de terre de jardin ou de terreau avec 2/3 de sable de rivière. Enfin, percez le pot en son fond et placez-y des petits galets ou des graviers pour favoriser le drainage.

Il est temps maintenant de passer à son entretien. En pot, arrosez-le une fois par semaine en été en laissant complètement sécher le mélange entre deux arrosages. Veillez à ne jamais laisser d’eau stagner dans la coupelle. Coupez les fleurs fanées et les tiges qui dépassent si vous désirez lui garder un aspect de boule bien régulière. Au printemps, griffez un peu de poudre de corne broyée à son pied.  Gardez en mémoire que le Calocéphalus peut tolérer de très courts épisodes de gel léger en terrain très drainé. Toutefois, paillez la souche pour protéger les racines en cas de coup de froid annoncé, puis retirez le paillage dès le redoux. Dans les zones plus rigoureuses, ne jouez pas avec le feu/ Protégez-le ou mettez-le à l’abri à l’intérieur. Idéalement dans une pièce fraîche, entre 0 et 10° C.

Où planter une Cinéraire ?

Dans le même temps, voici une autre plante aux caractéristiques similaires au Calocéphalus : la Cinéraire maritime. C’est une plante vivace plein soleil cultivée comme une annuelle. Peu rustique (-5 °C), elle est originaire de l’ouest et du centre du bassin méditerranéen. La Cinéraire maritime est très prisée dans les jardins de bord de mer pour son feuillage. Elle a une légère préférence pour les terrains sableux et aérés, pauvres, avec un bon ensoleillement. Pour la planter, le semis se fera en février-mars en pépinière, ou en godets, afin de les mettre en place dès que les gelées ne seront plus d’actualité. De plus, des boutures de tiges semi-aoûtées en septembre sont également possibles.

Concernant son entretien, elle ne demande pas de soins particuliers. Son principal ennemi reste l’humidité. Prenez donc vos précautions en évitant donc de trop l’arroser au risque de faire pourrir ses racines. De plus, pensez à supprimer les fleurs fanées. Ainsi, vous favorisez le développement d’un beau feuillage. Enfin, n’oubliez pas de pailler le pied pour espérer conserver votre plante d’une année sur l’autre. De plus, dans les régions les plus froides, rentrez le pot hors gel entre 5 et 12 °C. La plante Cinéraire maritime se cultive facilement en bordure de platebandes, en massifs, en rocailles, en talus ou en jardinière dans les régions plus froides. Pour ne rien gâcher, son feuillage gris s’harmonise parfaitement avec toutes les fleurs annuelles colorées. Un bon choix assurément !

La cinéraire maritime tendance 2022

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué