Existe-t-il un lien entre la vitamine D et le coronavirus ? La vitamine du soleil réduit-elle le risque de COVID-19 ?

Auteur: Céline Martineau

Existe-t-il réellement un lien entre la vitamine D et le coronavirus ? La vitamine du soleil joue de nombreux rôles importants dans l’organisme et est reconnue pour ses bienfaits sur le système immunitaire. Elle peut donc être très utile en période de pandémie. La vitamine D est considérée aujourd’hui comme une puissante hormone agissant de manière comparable aux stéroïdes. Cela explique en partie ses effets de grande portée sur la santé humaine.

La vitamine D et ses bienfaits innombrables sur la santé humaine

mere et petite fille parc vitamine d naturelle


La vitamine D aide à maintenir l’équilibre nerveux et la santé du cerveau. En plus, elle augmente la vitalité dans tout l’organisme en combattant la fatigue chronique, la dépression, le stress et le manque d’énergie. La vitamine du soleil agit comme un puissant antioxydant et aide à lutter contre le vieillissement prématuré des cellules. Elle renforce l’action du système immunitaire en augmentant la force de réponse des globules blancs et leur nombre. La vitamine D diminue les risques de maladies cardio-vasculaires et de la maladie d’Alzheimer, diminue les effets du mauvais cholestérol, du diabète et de la glycémie élevée.

aliments sont riches en vitamine d


La carence en vitamine D est associée à des pathologies graves comme le cancer du sein et colorectal. Sil s’agit d’une déficience, une baisse de l’immunité se fait remarquer. L’insuffisance, quant à elle, peut causer une fonte osseuse et musculaire. Chez le jeune enfant, la carence en vitamine D peut entraîner des défauts de minéralisation osseuse et le rachitisme. Chez l’adulte, le déficit en vitamine D peut conduire à l’ostéoporose. La carence en vitamine D peut également entrainer de lourdes conséquences pour l’organisme comme des problèmes immunitaires, des pertes d’énergie, des problèmes de sommeil. Comme chacun le sait, la vitamine D, qui est aussi appelée « la vitamine du soleil », est synthétisée naturellement par exposition de la peau aux rayons solaires. Cela signifie que sans exposition au soleil, des déficiences peuvent apparaître, surtout si le confinement est prolongé.

jeune fille souriante assise sur herbe dans la nature sous le soleil

Nombreux sont les chercheurs qui estiment que près de 70% des Européens manquent de vitamine D. La France est particulièrement touchée, avec 80% des adultes en dessous de 75 nmol/l (30ng/mL). Comme il est déjà clair, le soleil est la première source. Une exposition au soleil de 15 à 30 minutes par jour (du visage et des bras) est plus que recommandée. Étant donné que les rayons ultraviolets produisent de la vitamine D, il est bon de savoir à quels moments de la journée elle est mieux métabolisée. En été, les heures pour en profiter sont entre 9h 00 et 11h 00 et entre 15h00 et 18h 00. En hiver, entre 11h 30 et 15h 00.

vitamine D3 cholecalciferol

Le fait est que le soleil est une source inégale d’apport en vitamine D. Il est donc nécessaire de combler ses besoins quotidiens par l’alimentation ou sous forme de suppléments. Mais comme la vitamine du soleil se trouve dans peu d’aliments, il est pratiquement impossible de combler tous ses besoins uniquement par l’alimentation. À titre d’information, les aliments qui en contiennent sont : poissons gras (saumon, sardine, maquereau), thon en conserve, boissons et céréales enrichies de vitamine D. En ce qui concerne les suppléments, ceux-ci sont essentiels du mois d’octobre jusqu’au mois d’avril pour tous. Les personnes à haut risque de déficit en vitamine D doivent en prendre pendant toute l’année. Généralement, les suppléments de vitamine D se présentent sous deux formes : D2 et D3. C’est la D3, le cholécalciférol qui est à privilégier. Côté absorption, il est important de retenir que la vitamine D (tout comme les vitamines A, E et K) est liposoluble, ce qui signifie qu’elle a besoin de gras pour être absorbée dans l’intestin. Si vous souffrez d’une maladie limitant la capacité de votre intestin à absorber la vitamine D, ou si vous souffrez d’ostéoporose, consultez votre médecin qui déterminera la dose optimale de suppléments de vitamine D à prendre.

La vitamine D, est-elle un moyen de se protéger contre le coronavirus ?

carence en vitamine D pathologies graves cancers fonte osseuse osteoporose problemes immunitaires

Ces derniers temps, une question ne cesse de nous interroger : existe-t-il un lien entre la vitamine D et le coronavirus ? Vu qu’il n’existe actuellement aucun remède contre le COVID-19, l’éventuelle possibilité de pouvoir se prémunir contre le virus grâce à la vitamine du soleil, semble de plus en plus intéressante. Alors, une dose supplémentaire de vitamine D, pourrait-elle augmenter nos chances de résister au coronavirus ?

Comment peut-on expliquer le lien éventuel entre la vitamine D et le coronavirus ?

bienfaits supplementation en vitamine D booster systeme immunitaire protection pathologies

Dans notre article réservé au fonctionnement du système immunitaire, nous avons prêté une attention particulière à l’importance de la vitamine D pour l’immunité et la défense immunitaire. Maintenant, nous rendrons les choses encore plus claires. Les lymphocytes T, les cellules qui sont spécifiquement impliquées dans la surveillance des cellules de l’organisme et, plus particulièrement, dans l’élimination des cellules infectées, doivent tout d’abord trouver de la vitamine D et la fixer sur un récepteur, pour que le processus de défense soit lancé. En bref, c’est la vitamine D qui permet l’activation du système de défense de notre organisme. Et ce n’est pas sans raison que la grippe survient principalement pendant l’hiver et au début du printemps, lorsque les taux de vitamine D sont les plus bas. Durant la saison grippale, quand le manque de vitamine D est très présent dans la population, le virus de la grippe est le plus virulent. Et c’est plus qu’une théorie ! Une étude a montré que les personnes prenant de la vitamine D avaient moins de risque d’attraper la grippe que celles qui prenaient un placebo.

gelules et comprimes multicolores vitamine D

Une étude de l’année 2017, qui a été publiée dans le British Medical Journal, a montré qu’une supplémentation en vitamine D pouvait protéger d’infections aiguës des voies respiratoires inférieures. À titre d’information, cette étude (lien fourni à la fin de l’article) se reposait sur les données de plus de 11.000 patients. Les analyses des résultats ont montré les bienfaits d’une supplémentation en vitamine D quotidienne ou hebdomadaire, par rapport à un apport mensuel. Les effets de cette supplémentation étaient beaucoup plus marqués chez les patients présentant une déficience sévère en vitamine D.

petit garcon avec sa mere maison pendant confinement coronavirus

Une autre étude (lien fourni à la fin de l’article) liée à la supplémentation de vitamine D, met en évidence qu’une dose de 20 à 50 microgrammes par jour, pourrait être un moyen de se protéger contre le coronavirus. Bien que le lien entre la carence en vitamine D et le risque de coronavirus n’ait pas encore prouvé, les auteurs de l’étude estiment que la supplémentation en vitamine D pourrait aider à limiter la contamination et aplatir les effets du COVID-19. L’étude des médecins irlandais indique également que la supplémentation en vitamine D supprime la protéine CD26, considérée comme facilitant l’entrée du virus dans la cellule hôte.

supplementation vitamine D personnes haut risque deficit

En outre, il est bien connu que les infections ORL et broncho-pulmonaires sont plus fréquentes chez les enfants dont les taux de vitamine D sont les plus bas. Cela a été montré dans plusieurs pays pour la rhinopharyngite, la bronchiolite ou même la pneumonie. Il est aussi à noter que les enfants, qui sont nés à terme et en bonne santé, mais ayant des taux de vitamine D très bas, ont 6 fois plus de risques de développer une bronchiolite un an après leur naissance.

Bien qu’il n’existe aucune donnée prouvant que la vitamine D pourrait réduire le risque de coronavirus, ni qu’elle pourrait en atténuer l’atteinte. Cependant, une supplémentation quotidienne en vitamine D pourrait être vraiment bénéfique, notamment pour les bienfaits démontrés de la vitamine du soleil sur la santé osseuse, le système immunitaire et la préservation du cerveau et de la fonction musculaire.

*Vers l’étude publiée dans le British Medical Journal

*Vers l’étude publiée dans l’Irish Medical Journal

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué