Recette tarator bulgare et variations délicieuses à servir à la louche !

Auteur: Jasmine Guillot

recette tarator bulgare facile idées repas pour l'été

Il arrive parfois que les plats simples sont ceux qui nous impressionnent le plus ! Et tel est précisément le cas de la recette tarator bulgare. Une délicieuse tartinade à base de yaourt et concombre à mi-chemin entre le tzatziki grec et le gaspacho, le tarator fera une superbe idée d’entrée froide pour l’été. Vos invités se serviront à la louche ! C’est promis ! Alors, voici toutes ses déclinaisons et comment les préparer !

Recette tarator bulgare ou un plat à mi-chemin entre le tzatziki et le gaspacho

tarator épinards concombre yaourt bulgare cuisine traditionnelle bulgare


Sans doute, le tarator est un mets bulgare ! Mais quelle est l’histoire de la soupe froide bulgare dont tout le monde parle ? Composé généralement de yaourt, de concombres, d’ail, de noix, d’aneth, d’huile de tournesol et d’eau, la recette de tarator bulgare peut être servie avec des glaçons en guise d’entrée ou de plat végétarien. Par ailleurs, certaines variantes locales remplacent le yaourt par de l’eau, du vinaigre, et les noix par du pain, alors que d’autres plus rares troquent les concombres contre de la laitue, d’épinards ou des carottes ! En gros, le tarator varie selon les goûts de la personne qui le prépare !

cuisine bulgare recette tarator repas traditionnel végétarien

La variation avec du vinaigre et de l’eau dans laquelle on n’ajoute aucun yaourt est connu normalement sous le nom « tarator simple ». En revanche, le tarator dont la préparation ne demande pas d’eau a l’air d’une tartinade plutôt que d’une soupe froide. Appelée « blanche-neige », cette tartinade rappelle fortement le goût du tzatziki grec ! En bref, les variantes peuvent varier en fonction des préférences des gens ainsi que des régions du pays ! Mais quoi qu’il en soit, la clé pour réussit la recette de tarator reste le yaourt bulgare !

Le yaourt bulgare : l’élément phare d’un tarator réussi !

recette de tarator yaourt bulgare cuisine bulgare traditionnelle tzatziki grec repas végétarien

Le yaourt, tout le monde connait, mais avez-vous entendu parler du fameux yaourt bulgare qui de plus en plus fait parler de lui ? Croyez-le ou non ce délicieux lait fermenté remonte au Néolithique, soit 8500 ans avant notre ère, et est connu mondialement pour son goût unique. Il fait partie du menu quotidien des bulgares et est toujours présent à leur table. Qui plus est, un bon nombre de plats bulgares intègrent le lait fermenté dans leurs recettes traditionnelles. En bref, c’est leur ingrédient préféré pour la préparation des soupes, salades, desserts et sauces.

tarator bulgare et tzatziki grec idées tartinade soupe froide entrée estivale

Mais d’où viennent ses vertus gastronomiques et nutritionnelles ? En gros, le secret du yaourt bulgare réside dans une petite bactérie, connue sous le nom de « lactobacillus bulgaricus », qui provoque en effet la fermentation du lait et, conséquemment, donne cette saveur incomparable. Et une fois combiné avec du concombre, de l’aneth, de l’ail et de quelques noix, ce lait fermenté se transforme en un magnifique accompagnement rafraîchissant et parfait pour les jours estivaux !

recette tarator ab-doogh-khiar cuisine iranienne

Comme vous avez probablement compris, le tarator n’est pas le seul mets fait à base de concombre et produits laitiers. Les recettes alliant ces ingrédients sont bien plusieurs et répandues dans le monde entier. Le tzatziki et le gaspacho ne sont pas les seuls exemples. En Iran, un plat similaire du tarator est connu sous le nom ab-doogh-khiar. Dans la cuisine turque, il s’agit plutôt d’une sauce qui accompagne généralement les poissons, les calmars ou les moules frites.

recette tarator bulgare tartinade facile délicieuse express

En Syrie et au Liban, il est préparé à base de tahini et accompagne les falafels. À Chypre, de l’autre côté, la recette est similaire à celle des bulgares, mais les chypriotes préfèrent l’origan plutôt que l’aneth. En Inde, on trouvera l’incontournable raita, souvent dégustée avec du naan tout chaud. Délicieux !

Tarator bulgare – la recette classique complète

recette facile tarator bulgare concombre noix huile de tournesol idée entrée végétarienne froide

Ingrédients : 

  • 600 g de yaourt bulgare
  • 1 concombre, pelé et épépiné
  • 80 g de noix, concassées et légèrement torréfiées
  • 3 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 2 gousses d’ail
  • 1 petit bouquet d’aneth , ciselée
  • Sel et poivre

Préparation : 

Quant à la préparation, il n’y a vraiment rien de plus facile. À concocter à l’aide d’un robot ou bien d’un simple fourchette, votre tarator sera tout aussi rafraîchissant et délicieux ! Alors, commencez par Hacher l’ail le plus finement possible. Dans un grand bol, battez le yaourt bulgare avec l’huile de tournesol jusqu’à l’homogénéité. Épluchez le concombre et coupez-le en petites cubes et mélangez-le avec le lait fermenté sans oublier de verser un peu d’eau. Rajoutez ensuite l’ail et l’aneth et assaisonnez de sel et de poivre. Enfin, n’oubliez pas de parsemer de noix, de pistache ou bien de graines de potiron. Enfin, placez votre tarator dans le frigo pendant 1-2 heure(s). Vous pouvez aussi troquer l’huile de tournesol contre quelques filets d’huile d’olive. Servez en entrée avec du pain grillé, en guise de soupe en ajoutant 2-3 glaçons ou encore en apéritif dans des petites verrines mignonnes !

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué