Pourquoi veut-on savoir comment planter le plantain ? Quels atouts en le transformant en culture ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Qu’est-ce que le plantain ? Doit-on le considérer comme mauvaise herbe et le désherber, ou laisser les petites « îles » vertes dans le jardin ? Comment se propage-t-il ? Connaissez-vous ses bienfaits ? Bien que sa nature soit versatile, pourquoi veut-on savoir comment planter le plantain ?

combien de temps met le plantain à pousser feuilles ovales poussent rosettes larges basses fleurissent épis hauts minces minuscules fleurs produisent graines
Liens commerciaux

Qu’est-ce que le plantain : mauvaise herbe ou herbe médicinale ?

comment planter le plantain opinions divergentes mauvaise herbe médicinale bienfaits pharmaceutiques culinaires

La saga « mauvaises herbes » devient clivante au printemps. Les opinions divergent : les uns se « ruent » pour chercher le désherbant le plus puissant, si possible naturel, les autres recourent sans broncher au glyphosate malgré les alternatives existantes. Et il y a un troisième groupe de propriétaires (y compris moi), qui cherchent à profiter des bienfaits des herbes, qui ne sont pas toutes mauvaises à cent pour cent. Prenons le pourpier, dont les feuilles succulentes sont un ingrédient étonnamment savoureux dans une bonne liste de recettes. Ou bien le pissenlit aux bienfaits qui peuvent booster le système immunitaire. Où en est le plantain ?

C’est une herbe comestible représentant un large stock de vitamines importantes (A, B1, B2, C) et d’un quatuor de minéraux (fer, calcium, phosphore, magnésium). Au lieu de tester toutes sortes de désherbants sur lui pour s’en débarrasser, il vaut mieux s’informer comment planter le plantain et le privilégier. Il faut aussi ajouter qu’il est indispensable à l’hémoglobine, à la molécule de l’hérédité et à la contraction musculaire. Le contenu de glucides, de flavonoïdes, de tanins et de soufre a un impact sur le taux glycémique et la digestion.

comment pousse le plantain produits pharmaceutiques profitent feuilles plante présentent bienfaits lutte maladies
Liens commerciaux

Divers produits pharmaceutiques profitent des feuilles de la plante qui présentent de réels bienfaits dans la lutte contre de nombreuses maladies. Le plantain prospère bien dans les zones marécageuses où d’autres espèces échouent. Vous pouvez le voir pousser le long des routes, dans les broussailles, dans les prairies, dans les plaines et… dans les jardins. Cependant, seul Plantago lanceolata peut être domestiqué.

À lire aussi : Comment faire un désherbant puissant et naturel + les erreurs à éviter

Comment se reproduit le plantain ?

comment se reproduit le plantain plante vivace utiliser feuilles fins médicinales culinaires propagation graines

Les feuilles larges lancéolées du Plantago major ou du Plantago lanceolata sont comme une épine dans le pied des propriétaires de pelouses bien entretenues. En dépit d’une circulation piétonnière intense, la plante colonise rapidement les espaces verts. De longues années, je me suis acharnée sur la plante qui me faisait trébucher dans le jardin. À un certain moment, j’ai même réussi à s’en débarrasser, mais depuis que j’ai testé son impact sur la toux et sur les piqûres des moustiques, j’ai arrêté de lutter contre. Aujourd’hui, je planifie même de créer un petit carré « plantain » dans le jardin.

La plante a des feuilles ovales qui poussent en rosettes larges et basses. Lorsqu’elles fleurissent, il se forme des épis hauts et minces avec de minuscules fleurs, qui produisent des graines. De ce moment-ci, la propagation se fait vite et facilement par le vent vers d’autres parties du jardin.

Pourtant, on peut l’avoir pour en profiter et la contrôler pour empêcher la prolifération sauvage.

Si vous souhaitez cultiver délibérément le plantain, récoltez les têtes de graines pour les planter au printemps, dans n’importe quelle zone de votre jardin où vous souhaitez établir une culture continue.

Quand et comment planter le plantain ?

comment planter le plantain choix considérer mauvaise herbe désherber laisser petites îles vertes jardin

Très résistante, sans aucun ravageur à son compte, la plante est auto-ensemençante, mais si on veut la planter et contrôler, il faut attendre que les épis floraux sèchent pour récupérer les graines. Le reste est un jeu d’enfant. Choisissez un site de plantation à l’écart des autres cultures du jardin et si possible, qu’il soit assez humide, exposé au soleil ou mi-ombrageux. Le sol qui accueillera les graines du plantain doit être dense et compacté, riche et limoneux avec un bon drainage. Si le vôtre ne possède pas ces caractéristiques, ne vous en faites pas, les mauvaises herbes ne sont pas prétentieuses. Aucun fertilisant n’est nécessaire.

Si l’année est sèche, comme il arrive dernièrement, l’apparition des touffes de plantain peut être mise en question. Pourtant, si le sol a stocké une humidité suffisante en hiver et au printemps, on pourra récolter de jolies feuilles en mai et continuer jusqu’à septembre. Ne vous inquiétez pas d’en couper trop, car la plante est vivace et repoussera assez rapidement. L’année suivante, elle reviendra et alors, faites votre choix : limiter ou laisser se propager.

Combien de temps met le plantain à pousser ?

Chaque partie du plantain à feuilles larges est comestible, mais combien de temps attendre pour qu’il pousse et atteigne la taille récoltable. Comme la plante se reproduit, elle peut être fauchée toute l’année. Cependant, les feuilles jeunes et tendres, qui sont bonnes pour les salades, les soupes et les ragoûts apparaissent 4 à 5 mois après la plantation. Le plantain lui aussi peut être envahi de mauvaises herbes, arrachez-les à la main.

À lire aussi : Comment profiter des bienfaits du plantain par voie interne et par une application externe ?



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt