Zoom sur un pied de romarin qui sèche ! Quelques pistes pour savoir s’il est mort et comment le faire repartir ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Les épices s’arrachent la première place dans le palmarès des condiments. Quelle épice avoir dans sa cuisine ? Quelle est l’épice la plus populaire au monde ? Vous pouvez répondre à ces questions ? Moi non ! Parce que chacune, odorante ou piquante, crée le goût incontournable de nos plats, et chaque épice ou herbe aromatique est porteuse de bienfaits pour la santé. Une fois pour toutes, nous sommes persuadés que nous ne pouvons pas y faire l’impasse sans perturber la saveur d’un repas. Alors, zoom sur un pied de romarin qui sèche pour le faire repartir ! Quelles sont les causes de ce problème ? Quelques pistes dans cet article…

Un pied de romarin : de quoi a-t-il besoin ?

pied de romarin soleil température humidité adéquates éléments formule santé

Également adaptable en pot et au potager, un pied de romarin réclame les mêmes soins. Sa nature méditerranéenne nous révèle quelques traits du « caractère » de cette plante aromatique. Il s’avère que le romarin en pleine terre est facilement cultivé tandis que celui en pot est bien plus délicat. Comme on le veut absolument dans sa cuisine, à la portée de main, il faut connaître ses exigences d’entretien, de taille et d’arrosage à l’intérieur. Du soleil, de la température et de l’humidité adéquates sont les trois éléments de la formule santé de la plante. Si vous pensez que rien ne lui manque, mais en dépit de vos soins, un pied de romarin sèche, continuez à lire et révisez votre routine d’entretien.

Pourquoi le romarin meurt ?

pied de romarin qui sèche vérifier vivant gratter base verte possibilité raviver

Liens commerciaux

La saveur de certains plats est menacée si vous constatez un pied de romarin qui sèche. Est-il mort ou on peut le faire repartir ? La base de la tige vous dira la vérité : grattez-la et si vous remarquez sa couleur verte, elle est encore en vie. Une teinte marron maladive est décourageante : la plante est morte. Si c’est le premier cas et une chance de redonner la vie à un pied de romarin existe, examinez le terreau. Peut-être le problème n’est-il pas récent ? Il est possible que l’été dernier, craignant la sécheresse, vous ayez trempé votre plante. Cet excès d’eau aurait provoqué un pourrissement favorable au développement d’un champignon connu, le Phytophtora. Par conséquent, la sève ne pouvant pas véhiculer normalement, le pied du romarin brunit et meurt.

En effet, le brunissement des branches se manifeste en résultat d’une maladie cryptogamique qui se démontre comme une pourriture grise. Cela peut arriver en période froide, toujours à la suite d’un arrosage excessif.

Bref, ne permettez pas que l’affaire (l’entretien du romarin) tombe à l’eau !

Comment faire repartir un pied de romarin sec en pot ?

comment faire repartir un romarin sec renouveler terreau pot assurer drainage adéquat

Si elle est bien entretenue, la plante aromatique peut vivre de 15 à 20 ans. Peut-on remédier à un pied de romarin qui sèche ? On peut espérer le raviver si la base est verte. Dans ce cas, entamer une taille des parties sèches et pourries est le premier pas vers le sauvetage. La deuxième chose à faire est de déplacer la plante dans un autre pot avec des trous pour drainage et un nouveau substrat.

Le bouturage est une option promettante si vous avez un vieux romarin. Pour ceci faire, n’attendez pas qu’il sèche complètement et définitivement ! Veillez à couper des branches vertes afin qu’il puisse repousser. Choisissez une tige dont l’extrémité mesure 15 cm au moins. Laissez seulement les feuilles supérieures, celles qui sont à la base et enlevez les fleurs s’il y a en a. Vous n’en aurez pas besoin.

Accommodez un pot avec des billes d’argile au fond et couvrez-les de mélange pour semis. Au moment d’arroser, attention ! Versez une quantité modérée d’eau sans regorger.

Comment bouturer un romarin du jardin ?

comment bouturer un pied de romarin multiplier semis printemps bouturage été

Liens commerciaux

Selon les variétés, la plante se décline en bleu, rose, violet et parfume votre arrière-cour. Vous devez songer au bouturage, lorsque vous remarquez des pieds de romarin secs dans la petite plantation arbustive. Comme cette manipulation se déroule facilement en été, lisez les instructions pour pouvoir agir adéquatement et à temps. Si vous êtes habitué d’intégrer le romarin comme accompagnement d’un rôti de bœuf et dans des plats avec des tomates et des aubergines, vous êtes intéressé d’en avoir en quantité suffisante.

Et voilà comment bouturer un romarin en été ! Il se multiplie par semis au printemps ou par bouture après la floraison. Coupez une branche solide et utilisez la méthode de bouturage suivante :

  • Coupez encore mais cette fois une tige secondaire sur la branche principale. Retirez les feuilles inférieures et coupez la tête de façon d’obtenir une bouture d’au moins 10 cm.
  • Préparez un pot comme c’était recommandé dans le troisième paragraphe et utilisez un terreau mélangé avec du sable qui devra alléger la perméabilité du substrat.
  • Piquez la bouture à 2 ou 3 cm de profondeur et tassez le terreau autour.
  • Coupez une bouteille en plastique en deux et mettez la partie supérieure sur la bouture. Entourez de sable pour sceller bien.
  • Arrosez le substrat autour de la bouteille qui devra rester sur place pour un mois. Ce délai passé, vous pouvez déplacer dehors, en pleine terre et en plein soleil jusqu’au printemps.
Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt