Quel accompagnement pour un rôti de bœuf pour manger sainement et d’une manière équilibrée ?

Auteur: Marie-Anne Lenormand

La vie saine et l’alimentation équilibrée attirent leurs fervents bien nombreux depuis des décennies. Malgré que la viande rouge (bœuf, porc, agneau) apporte du fer, du zinc et le complexe des vitamines B, sa consommation hebdomadaire doit être limitée à trois portions au maximum. Pour éviter d’abuser, il faut combiner une petite portion avec une sauce, des pommes de terre et autres légumes. C’est pourquoi, pour peaufiner la saveur et réduire la quantité de viande rouge, il faut savoir quel accompagnement pour un rôti de bœuf fait un bon duo avec. Zoom sur nos propositions juteuses !

Quel accompagnement pour un rôti de bœuf garantira une saveur incontournable

quel accompagnement pour un rôti de bœuf apport énergétique viande rouge protéines


L’apport énergétique de la viande qui a suscité l’évolution chez l’Homo Erectus autrefois, aujourd’hui, doit être examiné sous un autre angle. La surconsommation est devenue nocive pour les contemporains et l’origine de nombreuses maladies dont une partie mortelles.

La viande rouge nous apporte du fer, du zinc et des vitamines B. Elle est une source principale de protéines dans l’alimentation. Ce qui compte, c’est l’hygiène alimentaire qui est importante lors du stockage, de la préparation et de la cuisson de la viande. On ne mange pas chaque jour du bœuf stroganoff préparé par un grand chef éminent dans un restaurant de bonne renommée.

Quel accompagnement pour un rôti de bœuf au dîner ? Si le bœuf est sur la table ce soir, il est temps de l’égayer avec une recette de sauce riche. Essayez quelque chose de nouveau avec un rôti braisé à la bière forte dans la sauce pour un souper luxueux et satisfaisant. Mélanger de l’oignon, du vinaigre et de la sauce aux champignons de Bourgogne dans votre saucière créera une présentation et un goût époustouflants. Lorsque les sandwichs au rosbif sont au menu des déjeuners de la semaine, badigeonnez-les d’aïoli au raifort ou de mayonnaise maison pour quelque chose de nouveau. Et ce n’est un secret pour personne que les habitants du Sud adorent les condiments.

Quel accompagnement pour un rôti de bœuf dans un sandwich à la trempette française

quel accompagnement pour un rôti de bœuf vitamines protéines fer trois portions semaine


Consacrer une demi-heure pour que vos proches (enfants et mari) emportent chacun son déjeuner savoureux au lycée et au bureau, ça vaut la chandelle. De plus, les données nutritives sont encourageantes : 498 calories; graisse 21 g; gras saturés 9 g; protéine 43 g; glucides 32 g; fibre 2 g; cholestérol 127 mg; sodium 776 mg. Curieux pour savoir les ingrédients ?

  • ⅓ tasse de sauce soya faible en sodium
  • 2 cuillères à café de sauce Worcestershire
  • 1 cuillère à café de romarin séché
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café de poudre d’oignon
  • 1 cuillère à café de thym séché
  • 1,300 kg d’oeils de rôti de boeuf rond, débarrassé de l’excès de gras
  • 1 feuille de laurier
  • 8 petits pains croustillants
  • 3 cuillères à soupe de beurre non salé

Préparation

Fouettez d’abord les 6 premiers ingrédients dans une grande mijoteuse. Ajoutez le rôti et tournez pour enduire. Ajoutez 1 tasse d’eau et la feuille de laurier. Couvrez et faites cuire à feu doux jusqu’à tendreté, 5 à 7 heures.

Retirez le rôti de la mijoteuse et déchiquetez la viande. Écrémez le gras du liquide. Superposez les souches et versez dans 8 petits ramequins.

Placez une grille à 15 cm de la source de chaleur et préchauffez. Coupez les rouleaux en deux, beurrez l’intérieur et placez-les sur une plaque à pâtisserie. Faites griller jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés, de 30 secondes à 1 minute. Empilez le bœuf sur les moitiés inférieures des petits pains, couvrez avec les moitiés supérieures et servez avec la sauce.

Une sauce à la moutarde comme un condiment juteux au bœuf rôti

comment accompagner un rôti de bœuf surconsommation viande rouge nocive maladies cancer

Cette sauce riche et crémeuse tire son zeste d’un mélange de moutarde créole et d’épices. Elle se prépare en une seule étape et suffit pour deux bols.

  • 1 échalote hachée répartie dans 3 c. à soupe
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 tasse de vin blanc sec
  • ¼  tasse de moutarde créole
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 1 contenant de 230 g de crème sure
  • 1 cuillère à café de sel casher
  • ¼ cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu

L’étape unique de préparation consiste à faire sauter l’échalote dans l’huile chaude dans une poêle moyenne à feu moyen pendant 2 minutes ou jusqu’à ce qu’elle soit tendre.

Ajoutez l’ail et faites sauter 1 minute. Incorporez le vin, la moutarde et le sucre et portez à ébullition. Pendant la cuisson, remuez constamment 3 minutes ou jusqu’à ce que le mélange ait épaissi et soit réduit à moitié. Retirez du feu et incorporez la crème sure, le sel et le poivre. Servez immédiatement.

Recette de sauce à l’oignon et au vinaigre Vidalia

rôti de bœuf quel accompagnement pommes de terre échalote oignons sauce

Cette sauce élégante et polyvalente se marie bien avec à peu près n’importe quelle protéine, y compris le rosbif. Elle a été créée pour accompagner le filet de bœuf rôti, mais vous pouvez tout aussi bien la servir avec une variété de protéines, notamment du poulet rôti, de la dinde et porc. Faite avec des oignons doux de Géorgie, du vin blanc sec et du vinaigre rouge piquant, c’est une délicieuse façon de contrebalancer la richesse de la viande.

  • ¼ tasse plus 3 cuillères à soupe de beurre non salé, divisé
  • ¼ tasse de farine tout usage
  • 2 tasses de bouillon de bœuf
  • ¾ cuillère à café de sel casher, et plus au goût
  • ½ cuillère à café de poivre noir, et plus au goût
  • 2 oignons Vidalia moyens, tranchés (environ 250 g chacun)
  • ¼ tasse de vin blanc sec
  • ¼ tasse de vinaigre de vin rouge

Suivez les instructions :

Faites fondre ¼ tasse de beurre dans une grande casserole à feu moyen. Fouettez la farine et faites cuire, en remuant constamment, jusqu’à ce que le mélange ait la couleur du caramel, de 5 à 6 minutes.

Incorporez progressivement le bouillon, salez et poivrez. Faites cuire, en remuant souvent, jusqu’à ce que le tout soit bien chaud et lisse, de 3 à 4 minutes. Gardez au chaud à feu doux jusqu’à utilisation, jusqu’à 30 minutes. Cette sauce de base peut être réfrigérée ou congelée pour une utilisation ultérieure.

Faites fondre les 3 cuillères à soupe de beurre restantes dans une poêle lourde à feu moyen-doux. Ajoutez les oignons. Faites cuire, en remuant constamment, jusqu’à coloration riche, 30 à 40 minutes.

Incorporez le vin et le vinaigre. Portez à ébullition jusqu’à ce que le liquide se soit presque évaporé, environ 3 minutes. Ajoutez la sauce de base chaude au mélange d’oignon et de vinaigre et portez à ébullition. Il faut cuire jusqu’à ce qu’il soit chaud et bouillonnant, environ 5 minutes. Saupoudrez de sel et de poivre supplémentaires au goût.

Si nos trois propositions vous semblent trop chronophages ou difficiles à préparer, essayez notre recette de soupe à la viande de bœuf avec des légumes saisonniers.

Pour ceux qui ont un bec fin, accompagnez votre bœuf rôti d’un verre de vin rouge ou rosé.

Source : https://www.southernliving.com

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué