Pourquoi hiverner un frangipanier en pot et en pleine terre ? À quelles températures survivra-t-il ?

Auteur: Marie-Anne Lenormand

La nature tropicale du plumeria le rend très sensible au froid et au gel. Donc, c’est une question à vie et à mort est de le sauvegarder en hiver, que ce soit en pot ou en pleine terre. Dès que les prévisions de la météo promettent les premiers frimas, vous devez être prêt à hiverner un frangipanier aux fleurs parfumées. Pour que vous ayez du temps à réagir, consultez notre article et dressez votre plan efficace.

Est-il important d’hiverner un frangipanier ?

hiverner un frangipanier prévenir pourriture racines tige dommages causés gel dépérissement branches


Logiquement, une plante qui provient des tropiques et qui a réussi à s’établir dans nos conditions climatiques, nécessite des soins particuliers en hiver. Le froid et le gel peuvent la tuer car elle n’est pas habituée à des températures inférieures à 15°C. Tel est le cas du bananier qui, s’il n’est pas une variété rustique, ne pourra pas y survivre. Je suis fière de mon plumeria qui embaume le porche depuis deux ans. J’adore ses fleurs moelleuses au toucher. C’est une plante nécessiteuse. Elle a besoin d’une fertilisation régulière et d’une attention particulière pour prévenir les ravageurs et les maladies. Alors, face au premier froid, les soins doivent doubler et c’est important de savoir comment hiverner un frangipanier. Prévenir la pourriture des racines et de la tige, les dommages causés par le gel et le dépérissement des branches, sont des démarches essentielles assurant la nouvelle floraison au printemps.

Pour certaines plantes vivaces sensibles au gel, comme les dahlias ou les géraniums, les conserver est aussi simple que de les couper au sol et de les placer dans un endroit chaud et sec de la fin de l’automne au début du printemps. Mais pour les arbustes tendres comme le plumeria, les mois d’hiver sont froids et désagréables, et il est peu probable qu’il survive à l’extérieur sans une attention sérieuse.

Quelles sont les conditions hivernales propices pour un frangipanier en pot ?

hiverner un frangipanier couper croissance ancienne endommagée morte malade enlever feuilles flétries


Si le gel réussit à toucher le plumeria, il ne s’en remettra pas. Suivez le thermomètre et les prévisions. Pour les plumerias cultivés à l’intérieur, l’hivernage est facile. Coupez simplement toute croissance ancienne ou endommagée, morte ou malade, enlevez les feuilles flétries autour de la base de la plante et arrêtez d’arroser pendant plusieurs mois. Lorsque les jours commencent à raccourcir en hiver, le frangipanier deviendra inactif et cessera de croître. Donc, il entrera en régime d’hivernation. Au printemps, il recommencera automatiquement à pousser.

Ne le gardez pas à côté d’un radiateur ou d’un système de chauffage central car si ses feuilles brûlent  ou les branches dessèchent, elles ne se rétabliront plus. Idéalement, une pièce chaude en plein soleil favorisera le bien-être de la plante.

Même pendant la croissance active, le plumeria est avide de soleil et d’une bonne circulation d’air pour que l’eau s’évapore en partie. En hiver, par contre, il faut garder le terreau sec pour maintenir sa bonne structure et ses nutriments nécessaires pour la croissance de l’année prochaine.

Si vous envisagez entourer la tige de paillis, renoncez à cette idée. Le frangipanier n’aime pas le sol humide, et à l’extérieur cela aggravera les choses. Au lieu de cela, assurez un chiffon givré qui gardera la plante au chaud en hiver et peut empêcher l’excès d’humidité en prévenant les croissances fongiques ou les infections.

Lorsque le temps se réchauffe à nouveau, retirez simplement le tissu pour relancer la croissance.

Comment hiverner un frangipanier à l’extérieur ?

pourquoi hiverner un frangipanier extérieur redonner taille endommager croissance saine

Si vous cultivez du plumeria à l’extérieur et que vous avez la chance d’être dans les régions les plus chaudes du pays, vous n’avez pas à vous soucier. Mais si vous vivez dans un climat défavorable pour les espèces exotiques, il faut planter en pot et déplacer avant le froid.

Si votre plumeria devient trop gros pour être manipulé, il existe quelques astuces pour lui redonner sa taille, sans endommager sa croissance saine. Il est préférable de le faire pendant la nouvelle saison de croissance, car la taille d’hiver ne déclenchera qu’une nouvelle croissance tendre.

Avant d’installer la plante dans un jardin d’hiver ou dans la serre, scrutez-la pour détecter des parasites et toute croissance morte, malade ou endommagée, qui autrement provoquerait la pourriture pendant sa dormance. Un plumeria dormant ne peut pas se remettre de maladies et est beaucoup plus susceptible de transmettre des infections fongiques à d’autres parties de la plante pendant les mois les plus froids. Retirez les parasites à la main ou utilisez un pesticide biologique comme l’huile de neem pour éradiquer le problème.

Alors que les endroits ensoleillés sont parfaits pour maintenir la température du plumeria au chaud et favoriser son bien-être face aux changements qu’il est obligé de subir, vous pouvez en fait l’hiverner dans l’obscurité.

Pour une plante qui ne peut pas être déplacée, soit parce qu’elle est trop grande, soit plantée dans le sol, vous aurez besoin de quelques objets sous la main pour l’aider à supporter les températures plus fraîches.

Quels outils pour conserver le plumeria extérieur ? 

comment conserver un frangipanier en pot isolants tuyaux chiffons antigel toison horticole

Ce sont des isolants de tuyaux et des chiffons antigel. Pour utiliser les premiers, enroulez-les simplement autour de jeunes pousses tendres pour les protéger des pires intempéries. Pour les tiges ligneuses qui ont complètement mûri, elles seront contentes avec la protection de la toison horticole seule, car l’écorce empêche la pénétration complète du gel froid dans les parties vivantes de la plante à l’intérieur de la tige.

La toison doit être à double couche pour assurer une protection complète, alors enroulez la plante entière et attachez-la solidement autour du tronc. L’autre avantage de la couverture est qu’elle fournit un auvent pour protéger la plante de la pluie et de la neige, ce qui gardera les racines aussi sèches que possible à l’extérieur.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué