Peut-on éviter le jaunissement de l’ail par rapport au moment de la plantation ? Quel traitement ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Quel est le moment de l’année, propice pour planter l’ail ? En automne ou au printemps mettre les gousses en terre pour éviter le jaunissement de l’ail ? Et pourtant, quelles sont les maladies qui peuvent dévaster la récolte ? Peut-on y remédier et à quel point compte-t-on réussir ? 

éviter le jaunissement de l'ail quand planter automne printemps mettre gousses terre maladie dévaster récolte
Liens commerciaux

Quelles sont les maladies de l’ail ?

comment éviter le jaunissement de l'ail causes maladies végétaux toujours mêmes origines parasites insectes champignons

Les causes des maladies des végétaux ont toujours les mêmes origines : parasites, insectes, champignons. Bien que l’oignon, l’échalote et l’ail soient considérés comme des légumes résistants et que leurs gousses puissent passer tout l’hiver en terre, dès qu’ils poussent au-dessus, ils deviennent vulnérables à des maladies fongiques et à des parasites.

Une humidité extrême est la condition qui « invite » les champignons à s’attaquer à l’ail. Il peut être atteint par la rouille qui se manifeste par des boutons orangés sur les feuilles ou par de pourritures en couleur grisâtre bleu vert.

D’autres maladies cryptogamiques sont le mildiou et le fusarium oxysporum.

Quand les écailles externes de l’ail noircissent, il s’agit de la suie, et lorsqu’il pourrit au niveau de la tige et ses bulbes se couvrent de taches marrons, on parle de la maladie « café au lait ».

Dus aux fluctuations des températures ou à un temps trop humide, on ne peut faire grand chose en tant que prévention, mais du traitement ultérieur existe.

Peut-on éviter le jaunissement de l’ail par rapport au moment de la plantation ?

peut on éviter le jaunissement de l'ail automne préférable planter ail blanc violet précoce moins longtemps conservé planter février
Liens commerciaux

J’ai une expérience double à ce sujet et cela me permet d’émettre une opinion sur observation. J’avoue que parfois, les règles et les traditions dans l’horticulture se heurtent à des facteurs changeables comme le climat et la santé du sol.

Eh bien, lorsqu’on plante en fin octobre/début novembre ou plus précisément entre le jour de Saint Dimitri le 26 octobre et le 8 novembre, le jour des Geoffroy, on s’attend à récolter de grosses têtes en juin/juillet.

Si vous choisissez de planter en février, vous verrez au mois de mars les petites feuilles vert foncé percer le sol. Lorsqu’elles atteignent 15-20 cm de haut, vous devez désherber en ameublissant prudemment la terre, car les mauvaises herbes commenceront à rivaliser pour les nutriments et l’humidité. En avril, avant d’arroser, répandez une quantité modérée de nitrate d’ammonium pour booster la croissance.

Il faut dire aussi qu’en automne, il est préférable de planter l’ail blanc et violet, tandis que l’ail, précoce et moins longtemps conservé se plante dès le mois de février.

Évitez les sols argileux et boueux pour que l’ail ne pourrisse pas. D’après moi, si les gousses restent moins de temps dans la terre après la plantation, le légume ne court pas beaucoup de risques et on pourrait éviter le jaunissement de l’ail.

Quelles carences de nutriments pour un ail qui jaunit ?

ail qui jaunit carences avides azote retard croissance laisse présager absence potassium soufre

Les feuilles qui jaunissent peuvent être avides d’azote, tandis qu’un retard de croissance laisse présager une absence de potassium. Ayant remarqué des zones jaunes en forme de V sur les feuilles, vous pouvez vous douter d’une carence en magnésium. Ce qui peut faire jaunir les feuilles de l’ail est aussi le manque de soufre. Faites une analyse du sol pour prendre des mesures opportunes.

Un mauvais drainage et un arrosage excessif peuvent causer le jaunissement de l’ail, c’est pourquoi, une légère dénivellation du terrain (comme chez moi) favorisera l’écoulement de l’eau.

La rotation annuelle de vos cultures peut repousser les ravageurs et les maladies.

Comment traiter l’ail qui jaunit ?

comment traiter ail qui jaunit nourrir alimentation équilibrée azote soufre magnésium compost agrumes

D’abord, il faut nourrir bien votre ail avec une alimentation équilibrée d’azote, de soufre ou de magnésium. Un engrais de jardin NPK (16-16-8) peut reconstituer les nutriments manquants. Pour une touche biologique, mélangez-le à du compost ou enterrez les zestes d’agrumes pour augmenter les niveaux de potassium.

Optez pour l’irrigation goutte à goutte pour favoriser les racines profondes et éviter le regorgement.

La rouille de l’ail, les nématodes et les cochenilles peuvent aussi faire jaunir les feuilles de l’ail en compagnie avec les champignons. N’importe qu’elle soit la plante, l’huile de neem peut fonctionner parfaitement comme un fongicide naturel.

Qu’en est-il du savon noir horticole, qui dans le rôle d’insecticide sera un bouclier contre les ravageurs sur l’ail ? Lui aussi, il se classe dans le groupe des protagonistes efficaces dans la lutte.

À lire aussi : Est-ce facile de fabriquer un insecticide avec du savon noir ?



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt