Erreurs à éviter lors de la culture des fraises : notre top 3 pour améliorer votre récolte !

Par Paul Mano
Liens commerciaux

Les fraisiers sont des arbustes fruitiers dont le feuillage est semi-persistant. Bénéfiques et faciles à conserver plusieurs jours au frigo, ces petits fruits vitaminés sont bourrés de vitamine C et de minéraux bénéfiques pour la santé. Pour augmenter le rendement de vos fraises cet été, il existe quelques erreurs à éviter lors de la culture des fraises. On vous dit lesquelles ? Suivez le guide !

erreurs à éviter dans la culture des fraises
Liens commerciaux

Quelles sont les erreurs à éviter lors de la culture des fraises ?

quelles sont les erreurs à éviter dans la culture des fraises

On ne vous apprend rien : les fraises sont des fruits appréciés par la majorité des personnes. Synonyme de soleil et d’été, de nombreux français cherchent à récolter eux-mêmes leurs fraises. Sachez que la durée de vie d’un fraisier est de 3 ans. Ainsi, cette plante demande un entretien régulier au fil des saisons pour maintenir sa croissance et sa production. Disons-le d’emblée :  c’est dans les premiers mois de l’année que tout se joue ! Pour commencer, n’oubliez pas de désherber le sol, d’intégrer un engrais naturel et de pailler le sol. De plus, les fraisiers ont besoin en été d’un arrosage important en évitant soigneusement les feuilles. À l’automne, nous vous recommandons d’ajouter beaucoup de compost au pied de chaque fraisier. Si les fraisiers sont relativement faciles d’entretien, il existe toutefois quelques erreurs à éviter lors de la culture des fraises. On vous en dévoile tout de suite 3 !

Allez-y mollo sur les engrais

engrais fraises 2024
Liens commerciaux

Première erreur : fertiliser à tout va pour booster la croissance de vos fraisiers !  En fait, un apport d’engrais trop précoce et trop riche en azote peut encourager la croissance de feuilles plutôt que de fruits. Problème, votre récolte s’en trouvera fortement diminuée. Nous vous conseillons d’attendre que les fraisiers commencent activement à pousser avant d’appliquer un engrais. De même, nous préconisons les produits biologiques pour répondre aux 3 phases de croissance selon le stade de développement de la culture :

  • phase végétative
  • production de fleurs
  • production de fruits et pleine production

Notez que dans tous les cas, il est fortement déconseillé de fournir plus d’azote que ce qui est recommandé. Au risque de nous répéter, cela réduirait considérablement la fermeté et la maturation de vos fraises. En plus, nous y reviendrons plus bas, cela favoriserait l’action d’insectes comme les araignées ou les pucerons. Pour vous donner une idée, 3 kg/m2 de matière organique sont largement suffisant pour fournir tous les besoins en nutriments de la culture de fraises. A partir de là, libre à vous d’apporter les apports suivants  d’engrais organiques :

  • NPK
  • acides aminés
  • acides humiques

N’arrosez pas trop

arroser les fraises 2024

Pour bon nombre de plantes, les plus importants problèmes liés à la consommation d’eau sont liés à l’excès et non à la fréquence. Les fraisiers ne font pas exception à la règle. Pendant les mois les plus froids, nous vous recommandons d’arroser seulement 1 ou 2 fois par semaine, selon le drainage du sol. Pour les mois d’été, vous pouvez passer à 4 fois par semaine. Le plus pratique consiste à utiliser des systèmes de fertirrigation comme l’arrosage goutte à goutte. Ce dernier fera le travail en libérant entre 2,5 et 3,8 litres/ heure. Ainsi, pour une culture intensive, vous pouvez calculer ce dont vous avez besoin en fonction du mois de plantation et de développement. Pour finir, un substrat sec est préférable à un substrat gorgé d’eau dans la culture des fraises. Un seul mot d’ordre : allez-y mollo sur l’arrosage !

Erreurs à éviter lors de la culture des fraises : ne laissez pas les ravageurs envahir vos fraisiers !

ravageurs sur les fraises 2024

On ne vous apprend rien : les fraises produisent beaucoup de sucre ainsi que continuellement de nouvelles feuilles et fleurs. Par conséquent, ces fruits attirent de nombreux insectes et champignons. Voici une petite liste malheureusement non exhaustive de ces petites ravageurs :

  • Ezoic
  • Nématode du fraisier
  • les chenilles de fraise
  • les araignées blanches
  • les araignées rouges
  • les thrips
  • les pucerons
  • les mouches au vinaigre

Pour traiter ces nuisibles, il est nécessaire d’effectuer des traitements périodiques avec du savon potassique ou de l’huile de neem. Résultats garantis !



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt