Quels sont les fruits qu’il ne faut pas manger après 50 ans ? Pourquoi ? Une liste étonnante !

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Quels aliments privilégier et lesquels bannir de son menu après la cinquantaine ? Impensable de se priver de vitamines et de minéraux, mais il s’avère que les fruits qu’il ne faut pas manger après 50 ans sont un bon nombre, suffisant pour ne pas les ignorer. Vous serez étonné de les trouver nombreux. Les connaissiez-vous ? 

les fruits qu'il ne faut pas manger après 50 ans quels aliments privilégier lesquels bannir menu après cinquantaine
Liens commerciaux

Qu’est-ce que les fruits et les légumes apportent à l’organisme ?

les fruits qu'il ne faut pas manger après 50 ans impensable priver organisme vitamines minéraux

Quand on grandit, les adultes ne se lassent pas de nous répéter le « refrain » : « Mange des fruits et des légumes pour être en forme et pour ne pas tomber malade ! » On s’y habitue, on en est persuadé et on enchaîne le même conseil pour nos enfants. Chaque petit naît avec ses goûts et préférences qui changent avec l’âge, mais les parents paniquent s’il tourne la tête à l’en-cas au fromage ou à la banane, ou à la soupe au brocoli. Et les épinards ? Beurk ! Est-il possible de ne pas manger des fruits et des légumes ? Oui, mais ne vous en faites pas, ça pourrait changer ! Qu’est-ce qui se passe dans le corps quand on bannit ces aliments de son menu ? Ce n’est pas la catastrophe, mais ça dépend de l’âge. Ce n’est pas le même pour un organisme en croissance et pour un organisme qui vieillit.

Les fruits et les légumes sont les incontournables en teneur de nutriments : des fibres alimentaires, des vitamines (toute la gamme), des minéraux (une grande partie des éléments du tableau de Mendéléïev), des composés antioxydants. Donc, pas le moindre doute qu’on ne doit pas y faire l’impasse.

De quoi a besoin un jeune organisme ? Et celui qui vieillit ?

quels fruits ne pas manger après 50 ans différents besoins jeune organisme corps vieillissant
Liens commerciaux

Un organisme en voie de développement a besoin d’une alimentation riche en tous les nutriments cités dans le paragraphe précédent. L’apport énergétique varie de quantité selon le sexe (fille ou garçon), le nombre des calories est prépondérant chez les adolescents.

L’organisme vieillissant est chargé de médicaments pris contre les différentes souffrances accompagnant l’âge. Donc, certains aliments peuvent être néfastes au lieu de seconder les problèmes, comme les fruits qu’il ne faut pas manger après 50 ans.

Les changements qu’un corps vieillissant assume affectent tous les organes. En premier, ce sont les cellules qui meurent, ensuite les organes et par suite, les systèmes se dégradent. De quoi a besoin un adulte qui vieillit progressivement ? Il nécessite un train de vie équilibrée incluant la bonne alimentation sans excès, les contacts sociaux et les émotions positives.

Quels sont les fruits qu’il ne faut pas manger après 50 ans ?

quels fruits ne pas manger après 50 ans agrumes néfastes hypertension substances empêchant médicaments

Nombreux sont les gens qui prennent à long terme des médicaments antihypertenseurs. Dans leur cas, manger des agrumes est contre indiqué. Bien que la plupart d’eux soient forcément recommandés contre certaines maladies, on doit dire le contraire pour le pamplemousse, l’orange amère de Séville, le pomélo et la limette. Ils contiennent des substances qui empêchent les médicaments d’agir efficacement. L’acide contenu dans les agrumes peut endommager les muqueuses du tractus gastro-intestinal et des organes de la vessie, ainsi qu’affecter l’émail des dents.

Les personnes âgées souffrant de maladies cardiaques et d’œdèmes devraient réduire leur consommation de pastèque, de noix de coco et d’autres fruits à forte teneur en eau pour éviter d’aggraver le chargement du cœur et de l’œdème.

quels fruits ne sont pas bons pour les adultes bananes kiwi pommes poires abricots pêches prunes

Est-ce que les bananes si populaires sont parmi les fruits qu’il ne faut pas manger après 50 ans  ? C’est un fruit versatile. D’une part, il est riche en potassium, qu’on considère important pour la régulation de la pression artérielle, mais d’autre part, quand on a passé la cinquantaine, la donne change et la consommation peut provoquer une augmentation de la quantité de l’élément dans le sang.

Les fonctions digestives du tractus gastro-intestinal sont perturbées, de sorte que des fruits auparavant faciles à digérer peuvent provoquer des conséquences désagréables au passage et une constipation. La mauvaise digestion est la raison pour laquelle les fruits durs ou ceux qui ont des niveaux d’acide très élevés s’avèrent dangereux : pommes, poires, bananes, kiwis, raisins, abricots, prunes, pêches. Pour diminuer un peu l’impact néfaste + le contenu des pesticides présents, il faut éplucher ou manger en combinaison avec d’autres fruits ou aliments, notamment des viandes grasses et fumées et des produits laitiers : cela peut stimuler l’activité intestinale.

Quelle quantité de fructose par jour : bienfaits et inconvénients ?

quels sont les fruits les plus sucrés pastèque melon moins sucrés beaucoup eau raisin excès sucre

Le fructose que les fruits contiennent en quantité variée menace l’équilibre glycémique.

Il n’est pas recommandé de consommer des raisins avec d’autres aliments en raison de leur teneur élevée en sucre. Les contre-indications à la consommation de ce fruit comprennent : ulcère aigu de l’estomac et du duodénum, colite, diarrhée, diabète, obésité, hypertension, cirrhose du foie.

Les abricots, les prunes et les pêches ont une douceur excessive et une teneur élevée en fibres. Manger des fruits, c’est sain, mais si l’on ne tombe pas dans le piège du fructose, c’est-à-dire, ne pas en consommer de trop.

Quels sont les fruits les moins sucrés ? Le melon et la pastèque, bien sûr, à cause de la grande quantité d’eau, mais ils sont contre indiqués pour les personnes aux problèmes cardiaques.

Si on compare la fraise et la cerise, il faudrait privilégier la première, car elle possède moins de sucre naturel par rapport à la deuxième.

Pour conclure, on n’affirme pas que se priver de fruits éliminera les problèmes de santé. Non, mais tout excès les compliquera et les aggravera. Regardez à la loupe ce que vous mangez ! À vous de choisir !

Article connexe : Manger cru : quelles sont les grandes erreurs du crudivorisme ?



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt