Obésité et diabète type 2 : la vérité pour les boissons Coca-Cola et les risques qui y sont liés

Auteur: Céline Martineau

coca cola coupable obésité monde entier


Après la publication d’un article dénonciateur, datant de l’été 2015, le New York Times a dévoilé la vérité dévastatrice sur l’implication de la multinationale Coca-Cola dans la coordination et le financement d’une organisation qui réunit des scientifiques influents dans l’objectif de rédiger des articles sur le rapport entre la consommation de boissons sucrées et l’explosion d’ obésité et diabète type 2. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus.

La firme Coca-Cola a-t-elle payé des chercheurs pour faire oublier les risques d’obésité et diabète type 2 liés à ses boissons ?

coca cola obésité boissons sucrées mauvaise alimentation données scientifiques


Depuis plusieurs années, l’organisation en question Global Energy Balance Network (Réseau mondial sur la balance énergétique), lancée par Coca-Cola et basée dans son propre siège à Atlanta, en Géorgie, propage l’argument que les consommateurs se préoccupent beaucoup trop de leur alimentation, et pas assez de leur activité physique. La propagation de « théories » de ce genre s’effectue par le biais d’articles publiés dans des revues médicales ainsi que par les réseaux sociaux. Ces « experts » passent sous silence le rôle de l’alimentation pour détourner l’attention des Coca-Cola, Sprite, Fanta et compagnie, propriétés de Coca-Cola. À contre-pied des allégations menteuses, les données scientifiques accumulées sont bien claires : les boissons sucrées sont parmi les grands coupables de l’explosion d’ obésité et diabète type 2 dans le monde entier.

obésité et diabète type 2 boissons sucrees coupqbles obesite

Il s’avère que la firme Coca-Cola a dépensé des millions (8 millions d’Euros en France depuis 2010), pour financer des « études scientifiques » réfutant les arguments de la culpabilité des boissons sucrées pour l’obésité chez les consommateurs de Coca-Cola. D’ailleurs, le Dr Steven Blair, vice-président de GEBN (Global Energy Balance Network), assure qu’il n’existe aucune preuve convaincante que la mauvaise alimentation (fast-food, boissons sucrées et ainsi de suite) cause des problèmes de santé. À vous les déductions.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué