Pourquoi les aliments transformés provoquent de nombreuses maladies ?

Auteur: Claire Xavier

Nombreuses sont les études scientifiques et les organisations de santé alarmant sur les dangers derrière les aliments transformés. Ayant tendance à influencer négativement le microbiote intestinal, ces produits alimentaires sont réputés pour pouvoir augmenter les risques de maladies cardiovasculaires. Est-ce ceci le nouveau mal de siècle et quels autres problèmes de santé peut-il entraîner ? Focus.

La consommation des aliments transformés est responsable pour de nombreuses maladies

aliments transformés dangers santé maladies cardiovasculaires obésité

Une effrayante statistique démontre que la mauvaise alimentation a causé la mort de 11 millions de personnes en 2017 dans le monde entier. Ceci s’explique surtout par la consommation des aliments transformés et ultra-transformés qui favorisent le risque d’une grande variété de problèmes de santé. Il s’agit principalement de maladies cardiaques, obésité, hypertension artérielle, taux élevé du cholestérol, cancer et déprime.

Deux études publiées dans Le British Medical Journal fournissent de nouvelles découvertes sur les aliments transformés et les nombreux risques pour la santé qu’ils présentent. L’une d’elles dévoile que la consommation de quatre portions d’une nourriture de ce genre au quotidien augmente le risque de décès prématuré de 62%. L’autre révèle une augmentation des maladies cardiovasculaires de 10%.

dangers santé aliments ultra-transformés maladies diabète

Bon marché et facilement accessibles, les aliments transformés ont envahi le marché et sont littéralement partout. Qui plus est, ils sont constamment commercialisés et il devient donc vraiment difficile de les éviter. Et dans ce contexte, peut-on les identifier comme un mal de siècle tout comme l’addiction au shopping en ligne ?

À titre d’information, la recherche examinant le rapport entre les aliments ultra-transformés et la mortalité, a poursuivi les habitudes alimentaires d’environ 20 000 personnes âgées de 20 à 91 ans, principalement en Espagne. L’étude s’est déroulée pour une période de 15 ans pendant laquelle 335 participants sont décédés.

Il importe d’ailleurs de clarifier que les deux études n’était pas conçues de sorte à pouvoir déterminer si les aliments transformés peuvent directement causer des problèmes de santé ou de la mort prématurée. Cependant, les scientifiques croient que les additifs chimiques et la transformation industrielle destinés à modifier les aliments, pourraient aggraver l’état de l’organisme humain.

*Source : Reuters




Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué