Un rapport entre le virus Zika et le développement retardé des bébés ?

Auteur: Claire Xavier

L’invasion du moustique tigre en France métropolitaine l’année dernière a déclenché de la panique et tout le monde s’est mis à parler d’une éventuelle épidémie de Zika, de dengue, de chikungunya. Heureusement, rien de grave ne s’est passé. Cependant, un sujet assez polémique ne cesse pas d’inquiéter les organisations de santé : que ce passe-t-il lorsqu'une femme enceinte est infectée du virus Zika ? Y-a-t-il des conséquences pour les bébés ?

Le virus Zika étroitement lié au développement retardé des bébés

retard du développement du cerveau des bébés virus Zika

Depuis l’explosion de l’épidémie de Zika en Colombie en 2015-2016, des parents et des chercheurs ont été hantés de l’idée que les mères infectées auraient pu transmettre le virus à leurs bébés. Bien que ceux-ci aient eu l’air normal à la naissance, les doutes sont toujours présents. Et pour jeter le jour sur ce sujet inquiétant, des spécialistes ont examiné 70 jeunes enfants nés en 2016 et 2017 des mères infectées par la maladie. Alors, qu’est-ce qu’ils ont découvert ?

Apparue dans le journal américain Jama Pediatrics le 6 janvier 2020, l’étude en question a observé des enfants dans le département Atlantico de Colombie et a pu constater qu’ils présentent de légers retards de développement. Il s’agit de difficultés motrices, sociales et cognitives. Les bébés, étudiés jusqu’à leurs 18 mois, ont présenté quelques mois de retard quant aux activités essentielles comme se retourner, s’asseoir, marcher à quatre pattes etc. Cependant, la neurologue pédiatrique et responsable de la recherche, Sarah Mulkey, a souligné qu’il ne s’agit pas d’un très grand effet et que les symptômes pourraient être facilement négligés.

virus Zika développement du cerveau des bébés étude scientifique

L’examen visuel standardisé a d’ailleurs dévoilé un autre fait intéressant concernant les problèmes de motricité. Il s’agit des anomalies comme petits kystes dans le cerveau, qui ne touchaient que 37% des enfants examinés. Il s’est avéré donc que ces bambins souffraient d’un développement de la motricité légèrement retardé.

Scientifiquement prouvé, le rapport entre le virus Zika et le développement retardé est encore sujet à de nombreuses analyses. Sarah Mulkey affirme qu’un suivi à long terme sera nécessaire afin de mieux décrypter l’impact absolu du virus sur le développement du cerveau. Et dans ce contexte, l’équipe de spécialistes continuera à observer l’état des bébés exposés jusqu’à leur cinq ans grâce à un nouveau financement.

femme enceinte virus Zika développement retardé du bébé

Voici d’ailleurs une petite liste systématisée de ce que l’on sait sur la grossesse et le Zika :

• Le virus Zika peut être transmis de la femme enceinte au fœtus. • L'infection pendant la grossesse peut provoquer une anomalie congénitale appelée microcéphalie ainsi que d'autres graves anomalies cérébrales fœtales. • Actuellement, les vaccins contre le virus sont encore en état de développement et seront peut-être disponibles dans une dizaine d’années. • Éviter de voyager dans des zones touchées de Zika est primordial pour les femmes enceintes ou celles planifiant une grossesse.




Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué