Que représentent-elles les troubles bipolaires et peut-on les soigner ?

Auteur: Claire Xavier

Les troubles bipolaires touchent 600,000 Français, autrement dit environ 1% de la population de la République. Malgré la médecine avancée, le mécanisme de cette condition psychique est malheureusement encore mal connu, ce qui rend la maladie difficile à diagnostiquer. Qui plus est, un traitement curatif n’existe pas et ce sont plutôt les symptômes que les médecins traitent en fonction de leur intensité. Alors, que représente-il ce type de psychose et comment le reconnaître ?

Troubles bipolaires : de quoi s’agit-il au juste ?

troubles bipolaires maladie psychique décryptage

Anciennement connue comme psychose maniaco-dépressive, la maladie bipolaire représente des troubles de l’humeur et le plus souvent se manifeste dans sa forme la plus fréquente qui comporte deux phases : celle maniaque et celle dépressive. L’état normal existant parmi ces deux conditions s’appelle euthymie ou normothymie. En raison de la complexité de la maladie, les symptômes changent constamment et varient d’un patient à l’autre d’où la difficulté d’un diagnostic précis.

Et dans ce contexte, la psychose maniaco-dépressive est particulièrement sous-diagnostiquée dans l’Hexagone. D’après les données collectées auprès des spécialistes, une période de 10-12 ans et les avis de 4-5 médecins sont nécessaires pour que les troubles bipolaires soient bien dépistés. Les experts présument aussi que 40% des personnes touchées d’une dépression sont en effet des bipolaires sans se rendre compte.

maladie psychique condition bipolaire traitement symptômes

L’épisode maniaque se caractérise par des moments d’excitation pathologique. L’individu qui en souffre montre un comportement hyperactif et euphorique, tente de réaliser à la fois de projets différents et s’engage dans de dépenses inutiles et irréfléchies.

Comme son nom l’indique, la phase dépressive se définit par des épisodes de grande tristesse et se veut en effet opposée à la condition décrite plus haut. La personne touchée est fatiguée, déprimée, n’a aucune envie à faire quoi que ce soit et veut même mourir. Qualifiée dans certains cas comme mélancolique, cette phase est la plus dangereuse car le risque de suicide est élevé.

Rester vigilant quant aux signaux d’alerte

maladie psychique bipolaire symptômes traitement

Comme déjà mentionné plus haut, très souvent les individus atteints de troubles bipolaires, ignorent complètement son état. Pourtant, plusieurs indices peuvent alerter la famille d’une personne touchée de cette maladie. Quant aux périodes maniaques, les psychologues conseillent de veiller aux symptômes liés à la vie socioprofessionnelle comme les suivants : difficultés à se concentrer, engagement dans de nombreux projets dont aucun terminé, dépenses irréfléchies, réduction de l’alimentation ainsi que du temps de sommeil.

Concernant la deuxième phase (la plus dangereuse), les symptômes de celle-ci rappellent ceux de la déprime mais sont beaucoup plus intenses donc on reste vigilant !

Traitement et thérapies d’une condition bipolaire

troubles bipolaires traitement symptômes

Compte tenu qu’un traitement curatif n’existe pas, les médecins optent pour un tel symptomatique dont l’objectif est de stabiliser la condition et d’éviter de nouveaux épisodes. Chaque traitement est individuel et s’apprête en fonction des besoins du patient et l’intensité des symptômes.

Concernant les médicaments, le lithium, les thymorégulateus et les antipsychotiques sont les trois types les plus prescrits. Une fois le traitement en cours, des analyses régulières des fonctions rénales, cardiaques et thyroïdiennes sont nécessaires en raison des nombreux effets secondaires.

Certains experts se confient sur les résultats incroyables de la luminothérapie associée à des antidépresseurs.




Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué