Est-ce que le bicarbonate de soude et le vinaigre peuvent agir efficacement dans une recette désherbant naturel ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Les dernières pluies et la neige ont apporté de l’humidité à la terre assoiffée. Parsemées ça et là, des taches vertes rappellent que nous sommes à quelques pas du printemps et que nous reprendrons la lutte avec les mauvaises herbes. Il faut être fortement engagés pour bannir les glyphosates ayant des conséquences négatives à long terme sur les performances des colonies d’abeilles. Ceci met en danger l’équilibre naturel et des alternatives sont à la recherche. Que les scientifiques s’en occupent ! Nous, les propriétaires de petits jardins et potagers, nous pouvons nous débrouiller avec une simple recette désherbant naturel. Plus on partage, plus on contribue à la sauvegarde de l’environnement.

Pourquoi préférer une recette désherbant naturel ?

recette désherbant naturel néonicotinoïdes glyphosate efficaces toxiques abeilles

Il est vraiment plus facile d’acheter un produit chimique qui éliminera les mauvaises herbes pour quelques mois. Notamment, les néonicotinoïdes et le glyphosate sont absorbés par la plante et se répandent jusqu’aux racines. Ils sont efficaces, mais se sont avérés particulièrement toxiques pour les abeilles qui perdent leur capacité à s’orienter vers les sources de nectar et de pollen et à retourner vers la ruche. En conséquence, elles meurent.

Les alternatives naturelles pour tuer les mauvaises herbes sont 100% efficaces et presque gratuites, même chronophages. Si un environnement sain est votre priorité, vous êtes enclin probablement à impliquer une recette désherbant naturel. Personne ne nie que arracher à la main est le plus sûr. Séchées après et dispersées dans les plates-bandes, les mauvaises herbes peuvent protéger les plantes du soleil et sauvegarder l’humidité. Cette façon de pallier la sécheresse à le vent en poupe depuis quelques années. À petite échelle, c’est une option acceptable, mais résté courbé un certain temps peut causer du mal au dos et partout. Pour vous épargner les incommodités, choisissez une recette désherbant naturel qui vous prendra quelques minutes à la préparer.

Comment fabriquer un désherbant ultra puissant ?

recette désherbant naturel puissant comporter ingrédients vinaigre bicarbonate soude sel

Liens commerciaux

Pour qu’un désherbant naturel ait la capacité à détruire les mauvaises herbes, il doit comporter deux ingrédients ultra puissant : le vinaigre et le bicarbonate de soude. J’avais lu quelque part que le sel culinaire et le sel d’Epsom sont recommandés dans le jardin. Le premier pour tuer les plantes nuisibles et le deuxième pour booster la floraison des cultures et la récolte. Je dirai franchement que ceci n’est aucunement bénéfique. J’ai perdu la moitié de ma récolte d’ail après avoir versé du sel de mer sur le terrain. Le sol est devenu très dur et je n’ai pu nettoyer autour des tiges ni avec les mains ni avec une pelle. Lorsque j’essayais d’arracher un brin d’ail, c’était la partie verte qui restait dans ma main. J’ai renoncé à cette idée douteuse et j’ai préparé une recette désherbant naturel qui a marché sans faille.

  • Versez 4 l de vinaigre blanc ménager à 5% dans un seau. Même la concentration la plus faible fonctionne après deux ou trois jours.
  • Ajoutez 1 tasse de sel de table et remuez le mélange jusqu’à ce que tout le sel se dissolve complètement.
  • Incorporez 1 cuillère à soupe de savon à vaisselle liquide qui doit aider la solution à bien pénétrer dans les racines des mauvaises herbes.
  • Remplissez un flacon pulvérisateur en plastique avec le mélange obtenu.

Comment fonctionne cette recette de désherbant naturel ?

recette désherbant naturel bicarbonate et vinaigre connaître propriétés ingrédients acide acétique

Pour comprendre l’effet de la solution, il faut connaître les propriétés des ingrédients.

Le vinaigre contient de l’acide acétique d’une concentration d’environ 5 %. C’est un déshydratant, ce qui signifie que lorsqu’il est pulvérisé sur une plante, il extrait l’humidité des feuilles, et tue de cette façon la croissance supérieure des nouvelles mauvaises herbes et de celles de petite taille. Il existe bien sûr des plantes à racine pivotante comme le pissenlit qui survivent généralement à une application de vinaigre. Malgré qu’une goutte de vinaigre sur une plante voisine provoquera un certain brunissement, cela ne la tuera pas. La bonne nouvelle est que l’acide acétique se décompose rapidement dans le sol et l’impact négatif du vinaigre sur le sol ne dure que pendant une courte période.

Le sel est aussi un déshydratant. Étant plus fort que le vinaigre, il est ajouté aux recettes désherbantes. Cependant, ayez en vue qu’il a un impact négatif sur le sol pendant une période plus longue et peut affecter les racines d’autres plantes à proximité.

Qu’en est-il du savon liquide ? Ce tensioactif augmente la propagation et l’absorption du vinaigre ou du sel par les feuilles d’une mauvaise herbe. Il a aussi la propriété de décomposer les surfaces cireuses protectrices de certaines feuilles.

Si vous voulez tester l’effet du bicarbonate de soude, versez-en 4 cuillères à soupe dans un litre d’eau bouillante et remuez bien. À arroser sur les parties aériennes des mauvaises herbes.

Peut-on s’attendre à des effets indésirables ?

comment faire du désherbant avec du vinaigre blanc et du bicarbonate appliquer journée sèche ensoleillée

Liens commerciaux

Cette recette de désherbant maison est « non sélective », ce qui signifie qu’elle tuera toutes les plantes sur lesquelles elle est appliquée. Appliquez la solution par une journée sèche et ensoleillée, en pulvérisant soigneusement toutes les surfaces de la mauvaise herbe. Les plantes imbibées de cette solution mourront en une semaine. Il est important de comprendre qu’à fortes doses, tout produit phytosanitaire chimique ou composé sera toxique au-delà de la plante elle-même. Une solution de sel et de vinaigre est toxique pour les petits mammifères. Elle peut détruire le microbiome du sol et il faut  éviter de renverser le mélange directement sur le sol. Si vous pulvérisez de manière répétée une grande parcelle de mauvaises herbes, envisagez de suivre une stratégie de renforcement du sol et d’arrosage.

Une idée insolite mais fonctionnante et écolo est d’impliquer du carton dans la lutte contre les plantes nuisibles.

Il arrive qu’une certaine quantité du désherbant reste. Fermez et étiquetez dans un récipient en plastique pour conserver dans un endroit frais et sombre jusqu’au prochain usage.

Pour clore le sujet, j’insisterai sur la méthode mécanique : arracher les plantes nuisibles à la main. C’est radical et sans danger. Le travail est facile après une pluie abondante et juste après l’apparition. Garantis un sol et une récolte sains !

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt