Quand tailler le lilas commun ? Comment effectuer la taille en considérant son âge ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Un arbuste qui ne crée pas de haies denses, n’attire pas les oiseaux indigènes et migrateurs, mais en revanche embaume l’air d’un parfum enivrant en avril/mai, c’est le lilas commun. Quel entretien réclame-t-il pour intensifier l’odeur et la couleur de ses fleurs ? Est-ce que la taille est une activité cruciale ? Comment et quand tailler le lilas commun ? Si vous raffolez de l’arbuste odorant, lisez plus.

quand tailler le lilas embaume air parfum enivrant avril mai quelle taille selon âge formation entretien
Liens commerciaux

Quelle variété de lilas choisir pour son jardin ?

quand tailler le lilas commun variétés choisir jardin lilas californie lilas indes sensation primrose persan

« Vive la rose et le lilas ! » On connaît tous cette chanson, mais en la fredonnant, personne ne prête attention aux paroles. Et il y a pourquoi, c’est la mélodie qui berce et le texte semble insignifiant. Mais si on imagine la beauté et le parfum de la rose et du lilas, le tableau esquissé est magnifique.

Si tailler un rosier tige, pleureur ou grimpant signifie de faire exploser l’arbuste en couleurs et parfum, quand tailler le lilas commun. Par contre, quelle variété de lilas choisir pour son jardin et est-ce que toutes se taillent ?

Il ne s’agit ni du lilas de Californie absolument splendide et qui orne des bordures et des massifs de sa profonde couleur mauve, ni du lilas des Indes dont les fleurs sont violettes, blanches, roses, jaunes et bordeaux. Non ! Notre protagoniste est le lilas commun qui est connu aux jardiniers fervents en trois variétés : sensation, primrose et persan. Elles diffèrent de couleur et de forme de fleurs et de feuillage. À un âge avancé, tous les lilas doivent être taillés pour la forme et la hauteur. Durant une cinquantaine d’années, l’arbuste qui peut atteindre 5 m de haut, doit être contrôlé.

Comment avoir un beau lilas ?

comment tailler un jeune lilas avoir bel arbuste emplacement six heures soleil abrité sol fertile
Liens commerciaux

Étant une propriétaire de trois arbustes de lilas, j’affirme que l’espèce ne réclame presque aucun soin particulier pour prospérer. En dépit des conditions environnantes, le plus vieux et le plus grand résiste fort et produit même des rejets. Il a plus de 40 ans et trois ans ont passé sans qu’il fleurisse. Et ô miracle ! Ce mois d’avril, il a manifesté des signes de vitalité et a poussé finalement trois jolies grappes violettes qui sont en train d’ouvrir leurs efflorescences.

Quand, il y a quelques années, nous avons cru le perdre, j’ai coupé une tige et je l’ai mise dans un bocal d’eau. Elle a formé des racines et je l’ai piquée dans une zone favorable, loin de malfaiteurs. Vous ne pourrez pas imaginer le buisson vigoureux en lequel s’est transformé le plant frêle. Aujourd’hui, j’ai trois arbustes, les deux en fleurs et le troisième couvert de verdure luxuriante.

J’ai tiré trois conclusions de mon expérience. L’emplacement doit être semi-ensoleillé, semi-ombrageux, le sol modérément humide et fertile, et la taille effectuée au printemps.

Comment tailler le lilas commun ?

comment tailler un vieux lilas considérer âge arbuste rebourgeonner année suivante attendre trois ans fleurir

Si vous avez un jeune arbuste comme le mien, qui n’a pas encore fleuri, ne vous dépêchez pas de couper ses branches puisqu’il est en procès de croissance et de formation de la couronne.

S’il est jeune mais a fleuri pour la première fois, coupez les fleurs mortes entre la fin de mai et le début de juin jusqu’à la première branche latérale. Élaguez les branches trop longues.

Si vous avez un vieux lilas, vous voulez le revigorer en voyant son allure morne. Les vieilles branches gênent le développement, donc, il faut les couper. Osez de couper aussi le tronc principal à 50 cm du sol. C’est suffisant pour qu’il se recouvre de bourgeons. Pourtant, soit un vieil arbuste régénéré ou un tout jeune, il faut attendre trois ans pour les voir en fleurs.

À lire aussi : Quand est-ce qu’il faut tailler le lilas des Indes ?

Quand tailler le lilas commun ?

quand couper les rejets de lilas prendre soin facile taille alimentation traitement autour tiges buisson

Prendre soin du lilas n’est pas compliqué et se résume à trois actions principales : la taille, l’alimentation et le traitement autour des tiges du buisson. La taille se fait au printemps, avant le début de la coulée de la sève. Les pousses faibles, étouffantes, cassées, croisées et les brins trop fleuris sont coupés. Si la plante est déjà en fleurs et que la ramification est très faible, il convient de la rajeunir en coupant successivement les tiges les plus anciennes. Deux ou trois ans après la refloration, fertilisez avec des engrais phosphorés, potassiques et azotés. Le sol autour des tiges du buisson ne doit pas être creusé, car le système racinaire du lilas est situé superficiellement et s’endommage facilement. Il est uniquement fertilisé avec des feuilles à moitié brûlées, de la sciure et du fumier pourri. La première année, il est arrosé régulièrement, et seulement en cas de sécheresse.

Le lilas commun se reproduit uniquement par voie végétative (greffage). Lors du rajeunissement des lilas greffés, couper trop bas est dangereux car le greffon peut être coupé ou endommagé. Dans ce cas, les tiges situées au-dessus de certaines branches sont taillées.

N.B. Ne taillez pas à la fin de l’été et en automne !



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt