Pourquoi les arbres font de la résine ? Suivez le guide !

Par Paul Mano
Liens commerciaux

Les arbres sont couramment regroupés en deux grands ensembles : les feuillus d’un côté et les conifères ou résineux de l’autre. La résine végétale est un produit sécrété par des résineux comme les sapins ou les pins. De quoi s’agit-il ? Pourquoi les arbres font de la résine ? On vous en dit tout de suite un peu plus ?

pourquoi les arbres font de la résine
Liens commerciaux

Pourquoi les arbres font de la résine ?

résine sur arbre 2024

Commençons par un petit rappel. Si vous savez déjà pourquoi les conifères perdent leurs aiguilles, voyons aujourd’hui pour quelles raisons ils fabriquent parfois de la résine. En fait, ces derniers possèdent des cellules sécrétrices de résines présentes dans leurs écorces, leurs feuilles et leur bois. C’est pour cette raison que nous appelons ces arbres des résineux. Citons pêle-mêle les plus connus comme :

  • Pin Douglas
  • Epicéa commun
  • Pin maritime
  • Pin sylvestre
  • Sapin pectiné

Voyons maintenant tout le pourquoi du comment au sujet de la résine, à ne pas confondre avec la sève de l’arbre. Suivez le guide pour tout savoir à son sujet !

Résine ou sève, est-ce la même chose ?

Disons-le d’emblée : la résine et la sève sont deux liquides distincts. Sans aucun lien direct, elles ne se trouvent pas dans les mêmes tuyaux et n’ont pas la même origine. En effet, la sève provient des racines, quand la résine, elle est fabriquée au niveau des canaux résinifères du bois, de l’écorce ou des aiguilles. Enfin, autre différence, si la sève brute est aspirée vers le haut par l’évaporation de l’eau sève de l’arbre et celle élaborée est poussée par les aiguilles, la résine, elle ne bouge pas et ne circule pas dans l’arbre. À la différence de la sève, la résine reste maintenue dans les canaux résinifères. Elle ne s’écoule qu’en cas de blessure, pour polymériser au contact de l’air et recouvrir la plaie de l’arbre.

Pourquoi les arbres font de la résine ?

En fait, la résine intervient dans le processus de cicatrisation des blessures des arbres. Comme les conifères poussent lentement, ils ne peuvent pas refermer assez rapidement les plaies causées. C’est là que le produit miracle, la résine, intervient pour le meilleur de l’arbre. Les feuillus à croissance plus rapide forment eux une cicatrice appelée cal. Simple comme bonjour, cette dernière se forme toujours là où l’arbre est blessé et a pour fonction de recouvrir la blessure. À l’instar de la résine chez les conifères, le cal referme la plaie et empêche ainsi le pourrissement des tissus ou du bois sous-jacents.

La résine est essentielle pour l’ensemble du conifère. En effet, la résine contenue dans les aiguilles est une substance qui coupe l’appétit des prédateurs. En fait, le liquide contenu dans les cellules de résine s’écoule dans la plaie de la piqûre et referme le trou. Ainsi, le prédateur a deux options : laisser l’arbre tranquille ou se retrouver collé par la résine. Le conifère réagira de la même façon face aux intrus dans l’écorce, comme des coléoptères. Pour faire simple, dès que ces derniers percent l’arbre, la résine s’occupe de tout. Elle se met à obstruer le passage et les empêche de progresser. Simple, basique.

Un procédé traditionnel : le gemmage

gemmage résine 2024
Liens commerciaux

Terminons cet article par le retour d’un vieux procédé utilisé autrefois : le gemmage. Le principe consiste à ouvrir une blessure entretenue dans l’arbre. Le pin réagit par un écoulement de résine que l’on récolte dans un pot en terre cuite. On dit que les arbres éliminés lors des éclaircies sont gemmés. Traditionnellement, le travail s’effectue sur 5 ans après avoir attendu que le tronc atteigne 30 cm avant de placer les pots.  Le procédé se révèle assez simple : il suffit de piquer l’arbre à l’aide d’une hache début mars. Ainsi, la résine se met à couler et se cristallise au contact de l’air. Il conviendra alors, comme le faisait le résinier à l’époque, de rouvrir la blessure. Il y avait généralement cinq récoltes par année de gemmage, la dernière en novembre. Ça vous dit de tenter le coup ?

À lire aussi : Comment cicatriser un arbre fruitier ?



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt