Quand et comment multiplier les lauriers-roses ? 3 techniques de propagation faciles

Par Jasmine Guillot
Liens commerciaux

Un feuillage persistant et une floraison abondante une bonne partie de l’année, voilà pourquoi tous les jardiniers avertis invitent le laurier-rose dans leur jardin ! Et ceux qui aiment expérimenter peuvent facilement le cloner ! Comment multiplier les lauriers-roses ? Quelle est la meilleure période pour faire des boutures ? Tout pour fleurir votre coin vert à moindre coût et sans prise de tête !

quand et comment multiplier les lauriers roses printemps été bouturer dans l'eau ou en pot
Liens commerciaux

Quand et comment multiplier les lauriers-roses ?

La meilleure méthode (et sans doute la plus simple de toutes) pour multiplier votre arbuste préféré est de faire une bouture à partir d’une tige en trempant celle-ci dans de l’eau. Une fois les premières racines formées, il ne vous reste plus qu’à mettre la bouture dans un pot avec du terreau. Facile comme jeu d’enfant, non ? Bien évidemment, ce n’est pas la seule technique de multiplication envisageable. Pour cloner un laurier adulte, certains jardiniers optent pour la division des touffes, le marcottage aérien ou encore le greffage. Cependant, les trois demandent un certain savoir-faire et de la patience.

Opter pour le bouturage dans l’eau

techniques propagation multiplication lauriers roses bouturage dans l'eau division par touffes marcottage astuces

Pour réussir le bouturage du laurier dans l’eau sans faux pas, il faut choisir des pousses latérales sans fleurs. Commencez par prélever un rameau terminal de 15 cm de long avec un couteau bien aiguisé et préalablement désinfecté. Enlevez toutes les feuilles situées à la base et entaillez verticalement le bas de chaque tige. Ainsi, vos boutures ne pourriront pas dans l’eau et vous augmenterez la surface de l’enracinement. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à les placer dans un verre rempli d’eau. Changez cette dernière régulièrement pour éviter le développement de champignons ou mettez un morceau de charbon de bois. Dans quelques semaines, les boutures formeront des racines et c’est là où vous pouvez les transplanter dans des pots individuels remplis de terreau et de sable.

Quand procéder ? En règle générale, on recommande de bouturer votre laurier dans l’eau en août. Bien sûr, vous pouvez aussi procéder au printemps ou au début de l’été, en fonction du climat dans votre région. Les températures douces d’avril-mai favoriseront le développement des boutures. En plus, on sait bien que le printemps et le début de la saison estivale correspondent à la période de croissance la plus active pour de nombreuses plantes, les lauriers y compris. Si vous habitez dans une région à climat doux, vous pouvez profiter de la taille printanière pour bouturer votre arbuste. Évitez cependant les mois les plus chauds de l’été. La chaleur et la sécheresse peuvent compromettre la croissance de vos boutures.

Certes, il s’avère encore plus simple de planter vos tiges prélevées directement dans la terre ou des pots individuels, comme présenté dans la vidéo en bas. Placez ensuite les contenants dans un endroit chaud et ensoleillé, mais sans soleil direct. Pour maintenir une bonne humidité, placez un sac en plastique au-dessus de chaque pot. Rempotez l’année suivante au printemps.

Division des touffes

Seuls les sujets âgés peuvent être divisés par touffes. Cette technique de multiplication permet d’obtenir peu de nouveaux arbustes, mais de taille relativement importante. La méthode en soi est très simple ! Pour les lauriers en bac, veuillez retirer la plante du contenant et diviser la motte à l’aide d’un long couteau aiguisé et désinfecté. Assurez-vous qu’il y ait à peu près le même nombre de pousses par nouvelle plante. Si besoin, raccourcissez certaines d’entre elles. Arrosez bien la motte de racines et enrichissez le terreau avec un peu d’engrais à libération lente (compost maison, feuilles mortes, corne broyée). Vos lauriers bourgeonneront fortement après cette division et retrouveront rapidement leur beauté d’origine.

Pour les arbustes cultivés en pleine terre, veuillez :

  • Déterrer la plante mère avec soin.
  • Diviser la motte en plusieurs sections avec un couteau ou autre outil aiguisé
  • Vous assurer que chaque section ait des racines et des pousses.
  • Replanter dans un endroit ensoleillé.

Marcottage

multiplier les lauriers roses facilement boutures eau racines pousses division par touffes marcottage printemps été
Liens commerciaux

C’est la méthode de propagation la plus délicate et complexe de toutes. Pour y réussir sans bavure, choisissez une branche saine et assez longue de la plante mère. Incisez légèrement sa partie inférieure, puis enveloppez la partie incisée dans un peu de terreau. Utilisez un fil pour maintenir le tout en place. Gardez le terreau constamment humide. Après quelques mois, voire des semaines, des racines se développeront à l’endroit de l’incision. Une fois qu’elles se sont bien formées, coupez la branche et replantez-la dans un endroit ensoleillé.

À découvrir aussi : Peut-on planter les gousses de laurier-rose ? Comment s’y prendre ?



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt