Comment choisir une plante grimpante qui ne gèle pas en hiver ?

Par Paul Mano
Liens commerciaux

Quand vient l’hiver, il est tout à fait normal de s’inquiéter pour nos fleurs et nos plantes. Si nous en avons tant pris soin ces derniers mois, ce n’est pas pour tout perdre au premier gel venu. En effet, il suffit parfois d’une seule saison un peu rude pour mettre à mal des mois d’entretien. Et si vous limitiez les dégâts en choisissant une plante grimpante qui ne gèle pas en hiver ? Comment la choisir ? Quelles sont les plantes qui ne perdent pas leurs feuilles au plus fort de l’hiver ? On vous en dit un peu plus ?

Comment choisir votre plante grimpante qui ne gèle pas en hiver ?

plantes grimpantes qui ne gèlent pas 2022

Petit rappel des faits pour partir du bon pied : une plante grimpante persistante, c’est un végétal dont les feuilles restent vertes au-delà d’une saison de végétation. Pour résumer, il s’agit d’un végétal dont le feuillage ne tombe pas en hiver. En plus de ne pas geler, elle grimpe. Pour vous aider à choisir votre plante grimpante qui ne gèle pas, voici 2 top 5 spécialement pour vous : les plantes résistantes au froid et celles ne perdant pas leur feuillage pendant l’hiver. À vous de jouer ensuite !

Quelle plante peut rester dehors en hiver ?

Vous avez de la chance, il existe des plantes en mesure de supporter les ravages de l’hiver même quand les températures négatives font leurs entrées sur vos balcons ou dans vos espaces verts. Voici notre top 5 de plantes qui n’ont pas froid aux yeux.  Commençons par les Primevères : ce sont des plantes vivaces qui fleurissent tôt dans l’année. Vous pouvez aussi bien les cultiver en jardinière qu’en pot. De plus, les Primevères plantées en pleine terre sont moins sujettes au manque d’eau. Notre second choix se porte sur les Échevérias. Ces plantes grasses d’extérieur résistent bien jusqu’à -5 °C et fleurissent dès le début de l’hiver et jusqu’au printemps. Les Échevérias poussent dans n’importe quelle terre et fleurissent dès qu’on les expose en pleine lumière. Un excellent choix à notre avis pour celles et ceux qui n’ont pas vraiment la main verte.

Continuons notre petite liste avec les Jacinthes qui se plantent de septembre à décembre, à 10-15 cm de profondeur. Si celles-ci supportent l’ombre après la floraison, elles aiment bien le soleil en général. Pour s’assurer une floraison des Jacinthes en hiver, il existe deux méthodes : la plantation en potée et la culture en carafe. Et les Narcisses, vous y avez pensé ? Les bulbes de Narcisses se plantent de septembre à décembre. L’idéal est de les planter par groupes de 5 à 10 bulbes entre 10 et 20 cm de profondeur. Contrairement à la plupart des autres bulbes, les Narcisses supportent les sols assez humides en hiver, et résistent parfaitement à la sécheresse estivale. Pas mal non ?

Terminons notre top 5 avec les Hellébores. Ces plantes ont la cote en hiver et on comprend pourquoi : avec leur feuillage solide et leurs énormes bouquets de corolles blanches, vert clair, pêche, pourpre ou noir qui se forment, elles ont vraiment tout pour plaire ! Pour qu’elles fleurissent jusqu’au printemps, les bouquets doivent être dressés et la motte de racine doit bien remplir le pot. Enfin, pour que les Hellébores refleurissent d’année en année, rempotez-les dans du terreau pour agrumes et disposez les plants à mi-ombre plutôt qu’en plein soleil. Il ne vous reste plus qu’à choisir la plante grimpante qui ne gèle pas qui vous correspond le mieux.

primevère plante grimpante qui ne craint pas le froid

Liens commerciaux

Quelle plante grimpante garde ses feuilles en hiver ?

Pour commencer, le Lierre nous semble la plante grimpante par excellence. En effet, il a de tout temps été utilisé sur les murs et les bâtiments, au même titre que la vigne vierge. En plus, contrairement aux idées reçues, son feuillage persistant, toujours vert, n’abîme pas les enduits en bon état. Le Lierre peut aussi servir d’abri naturel aux oiseaux grâce à son feuillage fourni. Pour ne rien gâcher, il peut aussi les régaler, en hiver, de ses nombreuses petites baies.

À la deuxième place, nous avons opté pour le Philodendron. Celui-ci, classé dans la famille des Aracées, compte plus de 500 espèces, plus ou moins grimpantes, plus ou moins vigoureuses. Faciles à cultiver, ses feuilles persistantes sont souvent grandes. Sur le podium, le Jasmin qui est un arbuste grimpant au feuillage persistant, semi-persistant ou caduc, selon les variétés et le climat. Ses feuilles sont composées de 3 à 7 folioles ovales vert clair. Ses fleurs, généralement blanches, roses et parfois jaunes, ont aussi la forme d’un entonnoir de 3 à 5 cm de long.

Complétons notre classement avec le Chèvrefeuille qui est un arbuste vigoureux à tiges volubiles. Sachez toutefois que cette plante grimpante peut atteindre 5 à 6 m de haut. De plus, en fonction des variétés, son feuillage peut être caduc, semi-persistant ou persistant. Ses fleurs très parfumées sont de deux coloris différents à l’intérieur et à l’extérieur de la fleur. Elles produisent un nectar qui attire les insectes et les oiseaux. Sa floraison a lieu de mai à octobre selon les variétés.

Enfin, terminons notre 5 des plantes qui gardent leurs feuilles en hiver par les Bougainvilliers qui sont une valeur sûre en France depuis plusieurs années. En effet, ces plantes grimpantes aux tiges ligneuses s’accrochent solidement sur des supports divers grâce à de nombreux petits rameaux épineux. Notez que l’entretien du Bougainvillier en pot ou en terre est des plus simples et sa floraison s’étale de la fin du printemps jusqu’au début de l’automne.  Les feuilles, ovales ou en forme de cœur, de différentes couleurs, sont, selon le climat, caduques, semi-persistantes ou persistantes.

bougainvillier plante qui ne gèle pas 2022

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt