Comment faire soi-même une hormone de bouturage fait maison ? Quelle est la meilleure recette ?

Auteur: Paul Mano

Le bouturage est une façon de multiplier certains végétaux. Pour cela, recourir aux hormones de bouturage aide à stimuler la reprise des racines. Ces hormones qui aident à l’enracinement existent naturellement dans les plantes, mais en quantité minime, ce qui entraine un enracinement assez lent : il s’agit de l’auxine. De ce fait, les professionnels ont mis au point la création de produits de synthèse qui permettent de s’adapter à différents types de plantes. Que vaut cette pratique ? Et si vous optiez pour une hormone de bouturage fait maison, sauriez-vous laquelle choisir ?

À quoi sert une hormone de bouturage ? : le pour et le contre

hormone de bouturage fait maison comment faire 2022


Vous pouvez trouver de l’hormone de bouturage dans toutes les jardineries. Elle se présente généralement sous forme de poudre blanche et se vend dans des sachets. Elle comporte de l’acide b-indole butyrique, une substance qui est produite chimiquement. Celle-ci a la faculté de remplacer les propriétés des hormones naturelles. L’hormone de bouturage permet de cautériser les plaies et limite le développement de maladies des plantes. De plus, elle favorise aussi le développement de nouvelles racines. L’hormone de bouturage se révèle un bon choix pour bouturer des plantes qualifiées de coriaces.

Soyez très vigilants lors du dosage. En effet, un excès d’apport de ces hormones pourrait brûler les tissus à la base des boutures et les empêcher de produire des racines. En conséquence, votre plante pourrait présenter des malformations et, pire, mourir précocement. Nous vous recommandons donc d’utiliser avec parcimonie ces produits. Par ailleurs, sachez que l’hormone de bouturage n’a que peu d’effets sur certains végétaux s’enracinant très vite comme le pélargonium. Voici comment faire :

  • Mouillez votre tige pour que le produit y adhère bien
  • Plongez l’extrémité coupée de la tige dans la poudre sur environ 3 cm de hauteur
  • Placez la tige dans un trou que vous aurez préalablement creusé puis rebouchez
  • Tassez la terre en surface.
  • Arrosez délicatement

avoine comme hormone de bouturage 2022


Comment faire soi-même son hormone de bouturage ?

Petit rappel : le bouturage consiste à provoquer l’apparition de racines adventives sur un fragment végétal. La formation des racines dépend de certains équilibres hormonaux internes et notamment de la présence d’auxines, des phytohormones qui jouent le rôle de régulateurs de croissance. Afin de faciliter le développement des racines sur les boutures, les hormones de bouturage interviennent. Toutefois, il existe des solutions naturelles permettant de fabriquer soi-même des hormones de bouturage. Celles-ci se créent à partir d’hormones naturelles produites par les végétaux. Ainsi, les auxines se forment alors dans les jeunes graines et dans la pointe des racines. Vous savez sans doute comment faire un désherbant ronces fait maison. Ici, nous vous proposons une solution d’eau de ronces pour profiter de la propension de la ronce à prendre racine. Ainsi, lorsque la ronce se marcotte, elle produit très rapidement de nombreuses petites racines blanches. Celles-ci contiennent une quantité non négligeable de phytohormones qu’il est facile d’extraire. Pour ce faire, voici la procédure :

  • Lavez et séchez les racines
  • Hachez-les finement
  • Laissez-les macérer 24 h dans de l’eau
  • Faites ensuite tremper 24h vos boutures dans cette eau concentrée en hormones avant de les mettre en terre

Autre possibilité qui s’offre à vous comme hormone de bouturage fait maison : la céréale grain d’avoine que les oiseaux adorent. Les jardiniers l’apprécient aussi, car, durant les premiers jours de la germination, il produit et diffuse de l’auxine enclenchant le processus de croissance des cellules. Voici la recette pour profiter de ses vertus :

  • Fendez précautionneusement la base des boutures de tige de sorte à pouvoir y insérer un grain d’avoine
  • Placez une petite ligature en raphia Si le grain ne tient pas de lui-même
  • Placez ensuite votre bouture en terre
  • Maintenez le substrat humide

En germant, le grain d’avoine produit de l’auxine qui semble profiter aux tissus de croissance de la bouture. Ces derniers favoriseront ensuite la formation des racines adventives.

Quel est le meilleur choix  ? L’eau de saule bien sûr !

eau de saule comme hormone de bouturage 2022

Avant l’arrivée du bouturage chimique, l’hormone de bouturage fait maison la plus répandue était la recette à base d’eau de saule. Celle-ci était et reste une bonne solution pour stimuler l’émission de radicelles. En effet, l’écorce du saule contient de l’acide salicylique duquel est dérivé l’acide acétylsalicylique, substance active de l’aspirine. Parmi ses qualités, l’acide salicylique réagit lorsque la plante est blessée en l’empêchant de se dessécher. De même, il lui permet une meilleure cicatrisation et privilégie le développement de nouvelles racines. Voici comment procéder :

  • Procurez-vous des branches de saule
  • Prenez une bouteille plastique et coupez le goulot rétréci
  • Remplissez là aux deux tiers d’eau de pluie ou du robinet
  • Mettez vos branches de saules dans ce « vase » en les laissant au moins 3 semaines

Si tout va bien, l’eau va se transformer en une sorte de gel. Plus vous aurez mis de branches de saule à macérer dans un petit volume d’eau, et plus vous obtiendrez un produit concentré en acide salicylique. Il ne vous restera plus qu’à utiliser ce gel pour en enduire vos boutures avant de les mettre en terre.

hormone de bouturage fait maison eau de saule 2022

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué