Hivernage piscine : tout ce qu’il faut savoir pour bien prendre soin de votre bassin !

Auteur: Paul Mano

En plein été, vous ne pensez qu’à une chose, et il est difficile de vous en tenir rigueur : vous rafraîchir au bord de la piscine. Au mois de septembre, loin de nous l’idée de jouer aux rabats-joies, mais il va falloir vous retrousser les manches et la préserver en préparant un hivernage piscine dans les règles de l’art. En effet, passif ou actif, ce processus vous permettra de protéger votre piscine en hiver. Parce que c’est une opération importante qu’il est nécessaire de faire correctement, nous avons décidé de vous aider en vous livrant quelques conseils des plus utiles. Ne nous remerciez pas, cela nous fait plaisir !

hivernage piscine comment faire


Quel est le meilleur hivernage pour une piscine ?

Craquer pour une piscine au design moderne fait partie des réels plaisirs de la vie. Votre aménagement véranda réussi, il ne vous reste plus désormais qu’à entretenir votre bassin pour qu’il dure dans le temps. Et si on vous offrait quelques conseils à ce sujet ? Tout d’abord, évitez l’erreur classique qui consiste à procéder rapidement. Ce n’est pas parce que vous faites vite que vous faites bien. Il faut choisir le bon moment pour hiverner votre piscine extérieure (nous y reviendrons plus bas). D’abord, il est primordial de bien retirer la bâche à bulles de votre piscine. C’est en effet une couverture isotherme totalement inutile lorsque la piscine n’est plus utilisée. De plus, nous vous conseillons de rincer les 2 côtés de votre couverture à bulles afin de retirer les traces de produits de traitement d’eau. Puis, faites-la bien sécher et remisez-la dans un endroit sec.

Une autre erreur trop souvent fréquente est celle de vider la piscine complètement. Contrairement aux idées reçues, une piscine avec un liner ne doit jamais être vidée dans sa totalité. En fait, c’est le volume d’eau qui plaque le liner contre les parois de la piscine. En vidant entièrement votre piscine, votre liner ne pourra pas reprendre sa forme initiale. Concernant le niveau d’eau lors de l’hivernage, il est impératif qu’il se situe au 2/3 supérieur du skimmer afin que la couverture de sécurité conserve ses caractéristiques.

Réussir son hivernage piscine, c’est ne pas oublier la touche finale : mettre le produit d’hivernage ! En effet, lorsque tous les paramètres de l’eau ont été bien ajustés, il serait dommage de tout gâcher, non ? Le produit d’hivernage est le seul à avoir une action longue durée. Sachez qu’il sera actif quand les températures augmenteront. De plus, ce produit empêche le développement des algues et bactéries durant l’hiver. Enfin, il est parfois nécessaire de rajouter du produit d’hivernage en hiver si l’eau commence à tourner. Pour terminer, un dernier conseil pour un hivernage complet, installez vos flotteurs d’hivernage sur le bassin. Ce sont les seuls accessoires qui permettent d’absorber la pression du gel sur la structure de la piscine.

Entretien actif ou passif ? Telle est la question !

quand et comment faire son hivernage piscine 2022


L’hivernage passif consiste en un arrêt total du fonctionnement de la piscine. Cela signifie que la piscine restera fermée tout l’hiver. D’un point de vue pratique, plus besoin de vous occuper de la piscine en hiver. Pour ce faire, il vous faudra baisser le niveau d’eau et vidanger complètement le circuit de filtration. Ceci pour éviter que de l’eau stagnante gèle et endommage le dispositif. De plus, vous devrez couvrir le bassin pendant tout l’hivernage pour éviter que le niveau d’eau ne monte au-dessus des skimmers, en cas de pluie. Cette solution est obligatoire dans les régions où il gèle beaucoup l’hiver, si le circuit de filtration n’est pas équipé contre le gel.

L’hivernage actif est une opération qui consiste à laisser tourner la filtration au ralenti sur la période hivernale. En résumé, la piscine fonctionne au ralenti. La filtration fonctionne 2 à 3 heures par jour, pour faire en sorte que l’eau soit toujours en mouvement dans la pompe et la tuyauterie. Ainsi, le but est d’éviter le gel et de filtrer les déchets éventuels. À ce titre, nous vous recommandons de couvrir la piscine. Ce système ne convient qu’aux zones tempérées avec des hivers doux ou à des piscines équipées d’un coffret hors gel ou d’un système de chauffage électrique ou à combustible. À vous de voir donc en fonction de votre situation !

Quelle température de l’eau pour hivernage piscine ?

Pour faciliter l’entretien de l’eau de la piscine, on vous répète ce que nous vous avons dit plus haut : choisissez le bon moment pour lancer votre hivernage piscine ! À ce titre, il faut respecter quelques règles pour ne pas avoir de mauvaises surprises et une facture d’entretien salée si vous devez rattraper vos erreurs. La température idéale pour effectuer cette opération se situe sous le seuil des 12 °C sur une période constante. En effet, si l’hivernage du bassin se fait alors que la température de l’eau est supérieure à 12 °C, les algues pourraient malheureusement faire leur apparition. Ainsi, la remise en route deviendrait des plus compliquées.

Pour autant, il faut trouver un juste milieu et ne pas se faire prendre par l’apparition des gelées. Ces dernières pourraient dégrader fortement vos équipements. Vous vous demandez certainement à quel moment remettre en route votre piscine après l’hivernage ? Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas perdre de temps. Et ceci même si le processus a été fait avec grand soin. Nous vous recommandons de remettre en route votre piscine dès lors que les températures extérieures deviennent plus clémentes et que l’eau du bassin est supérieure à 12 °C. Cela devrait vous épargner la désagréable arrivée des algues. Et puisque vous êtes encore là, si on s’occupait maintenant de l’entretien de votre abri de piscine ? C’est important aussi !

le pourquoi du comment hivernage piscine 2022

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué