Comment savoir si le compost est bon ? 5 méthodes d’analyse pour garantir sa qualité

Par Hélène Proux
Liens commerciaux

Si vous êtes un novice en matière de compostage, sachez qu’il existe quelques astuces de la transformation des déchets dont vous pouvez bénéficier. Qu’il s’agisse de réduire les odeurs potentielles, de connaître les aliments à mettre et à ne pas mettre dans le conteneur ou de savoir si le compost est bon, nous avons les réponses à toutes les questions relatives.

C’est quoi un bon compost ?

comment savoir si le compost est bon

Liens commerciaux

Bien que le compostage demande un peu plus d’efforts, il s’agit d’un moyen efficace de réduire vos déchets alimentaires à la maison et votre impact sur l’environnement. Outre les inquiétudes liées à l’odeur et au fait d’attirer les asticots, l’une des préoccupations les plus courantes est la question de l’efficacité du produit final. Essentiellement : Est-ce que vous compostez correctement ? Et si oui, comment savoir si votre compost est bon et prêt à être utilisé au jardin ?

Lorsque vous examinez le compost pour déterminer sa santé, vous devez d’abord tenir compte du délicat rapport entre le carbone et l’azote contenus dedans. Il faut donc envisager d’ajouter du carbone et de surveiller les changements si l’équilibre est difficile à trouver. Pour donner un aperçu des déchets à prendre en compte, il faut s’en tenir à un rapport de 30:1 entre le carbone et l’azote. Voici quelques composants courants d’un composteur :

Carbone : copeaux de bois, cendre de bois, papier et journaux, sciure de bois , feuilles , brindilles, carton, charpie de la sécheuse

Azote : marc de café, déchets de repas, tontes de gazon, fleurs, algues, sachets de thé, fumier de vache, déchets de fruits et de légumes

Il faut compter quatre à six mois pour obtenir un compost sain, en le retournant et en l’aérant constamment pour lui donner la bonne consistance.

Comment analyser son compost ?

comment analyser la qualité du compost

Les principales techniques à utiliser pour vérifier si le compost est bon et sain sont les suivantes :

Sentez le compost

L’odeur est probablement l’indicateur le plus significatif d’un compost sain. Elle indique s’il y a trop d’humidité ou si le compost est devenu anaérobique.

Si le composteur sent l’ammoniaque et l’odeur est très âcre, c’est qu’il y a trop d’azote. Ajoutez davantage d’éléments à base de carbone (paille, herbe coupée, carton, etc.).

Si le compost sent la moisissure, c’est qu’il est trop humide et qu’il n’est pas assez aéré. Retournez-le plus souvent, soit à la main, soit en achetant un composteur rotatif, afin d’équilibrer le processus de décomposition.

Examinez le compost visuellement

Votre compost est prêt à être utilisé lorsqu’il est de couleur foncée et que l’on ne peut plus distinguer le matériau d’origine. Des morceaux plus gros peuvent encore être présents, mais ils doivent être spongieux et se briser facilement. Par exemple, si le tas de compost a été commencé avec des feuilles et de l’herbe, son milieu doit être foncé et ressembler à de la terre et non plus à des feuilles et de l’herbe. Les parties extérieures du tas ne sont peut-être pas encore décomposées et peuvent être utilisées pour le prochain cycle de compostage.

comment faire un bon compost

Liens commerciaux

Vérifiez les niveaux d’humidité pour savoir si le compost est bon

Recherchez des signes visibles indiquant que le compost est gorgé d’eau. S’il est trop humide, ajoutez des matériaux secs et riches en carbone comme des feuilles, du carton, de l’herbe sèche et des brindilles. Les personnes qui vivent dans une région où il pleut beaucoup et dont le compost se trouve à l’extérieur doivent prendre des mesures pour couvrir le composteur.

Examinez la vitesse de décomposition

Le compost peut être terminé en trois mois seulement dans des conditions optimales, mais il arrive qu’il prenne jusqu’à un an pour se décomposer. Toutefois, s’il a été commencé il y a deux ans et qu’il n’est toujours pas prêt, il est important d’examiner ce qui lui manque comme composant.

comment savoir si le compost est prêt

Surveillez le pH du compost

Le pH du compost est extrêmement important pour la réussite d’un potager, car les micro-organismes présents dedans préfèrent un milieu neutre ou légèrement acide. Le pH idéal doit se situer entre 5 et 8, ce qui peut être mesuré à l’aide d’un test de sol ou d’un papier pH. Un compost un peu plus mûr, qui a subi plusieurs cycles et qui a quelques mois d’âge, devrait avoir un pH plus proche de 8.

Comment savoir quand le compost est prêt ?

composition compost maison de bonne qualite

Le compost est prêt à être utilisé lorsqu’il a l’aspect, le toucher et l’odeur d’une terre riche et sombre plutôt que de légumes en décomposition. En d’autres termes, il doit être brun foncé, friable et sentir le sol.

Le compost est terminé lorsqu’il est passé par toutes les phases du compostage et qu’il ne produit plus de chaleur. Si vous voyez de gros morceaux ou des éléments de la matière organique qui ne se sont pas encore décomposés, le compost n’est probablement pas prêt. Toutefois, des éléments plus gros qui prennent généralement plus de temps à se décomposer, tels que des copeaux de bois ou du maïs, peuvent encore être visibles.



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt