Quelles sont les opinions des experts mondiaux et peut-on espérer qu’Omicron est la fin de la pandémie ?

Auteur: Marie-Anne Lenormand

Tandis que le monde scientifique fait des essais avec du plasma pour traiter le Covid-19 et les autorités sanitaires prétendent voir de la lumière dans le tunnel, la nouvelle souche du coronavirus fait une propagation fulgurante. Cette fois, venu de l’Afrique du Sud, il replonge les pays dans une vague de contamination plus ample que la précédente. Est-ce Omicron la fin de la pandémie ? Peut-on espérer reprendre le rythme de vie normal et sa liberté ? Les opinions divergent mais un petit espoir se faufile. Notre rédaction essaie de synthétiser plusieurs affirmations.

Omicron la fin de la pandémie : que disent les scientifiques

Omicron la fin de la pandémie mesures nationales mondiales frontières fermées


Malgré les incertitudes substantielles émises par les scientifiques, une « course contre la montre » a commencé et la liste des pays qui ont fermé leurs frontières s’est allongée. Dans la cacophonie de mesures nationales et mondiales, doit-on considérer Omicron la fin de la pandémie ? En pleine campagne vaccinale et au moment où le pouvoir public se vante d’avoir emporté une victoire contre le virus, il s’avère que la quinzième lettre de l’alphabet grec peut créer une brèche dans la politique sanitaire. Omicron a été qualifié de « préoccupant » par l’Organisation mondiale de la santé compte tenu du nombre élevé de mutations de la souche et des craintes qu’il puisse saper les vaccins Covid.

Il manque une sûreté par rapport à l’efficacité des vaccins contre le nouvel opportuniste. Même s’ils servent en quelque sorte de bouclier de protection, ils ne peuvent pas stopper la transmission. Alors, on peut douter si Omicron est la fin de la pandémie.

Quelle est la situation au Royaume-Uni par rapport à l’Omicron la fin de la pandémie?

Omicron la fin de la pandémie restrictions incertitudes protection pays britannique


Bien que Londres ait été critiqué pour sa réticence à introduire plus de restrictions Covid-19 face à la variante omicron, selon un scientifique émérite, le Royaume-Uni pourrait être l’un des premiers pays à sortir de la pandémie. Donc, Omicron la fin de la pandémie peut commencer de l’Albion.

En voyant l’immunité des gens se développer, on pourrait tenir le virus à distance, ne causant pas de maladie grave ou de décès.

Omicron la fin de la pandémie grande infection variantes précédentes

En dépit de la grande infection d’Omicron par rapport aux variantes précédentes, un nombre considérable d’études et de données réelles montre qu’il provoque une maladie moins grave.

Le gouvernement britannique a dû garder son sang-froid ces dernières semaines en n’introduisant pas de nouvelles restrictions, et le Premier Ministre Boris Johnson a déclaré au public britannique qu’il devrait « apprendre à vivre avec le virus ».

Omicron la fin de la pandémie signes croissants pic vague court

Il y a cependant des rayons de lumière au bout du tunnel, avec des signes croissants que le pic de la vague d’infections omicron s’avère plus court et plus net que ceux observés avec les variantes précédentes. On peut affirmer que le Royaume-Uni se prépare à Omicron la fin de la pandémie après avoir diminué le nombre des cas contaminés.

La vidéoconférence lors de l’événement virtuel The Davos Agenda

Omicron la fin de la pandémie vidéoconférence expertise mondiale événement virtuel

Les experts mondiaux de la santé ont déclaré que Omicron la fin de la pandémie dépendrait de la transmissibilité et de la gravité des prochains mutants du virus mortel. D’après plusieurs, l’issue n’est pas garantie et la pandémie est loin d’être terminée.

Lors d’une session en ligne sur COVID-19, le célèbre immunologiste américain Anthony Fauci a déclaré que s’il était encore difficile de prédire ce que pourrait être la nouvelle normalité, il ne pense pas que les gens traîneront avec leurs masques pour toujours.

Omicron fin de la pandémie hautement transmissible moins pathogène

« Omicron est hautement transmissible, mais apparemment pas très pathogène. Bien que j’espère que cela reste le cas, cela dépendra des nouvelles variantes qui émergeront à l’avenir », a-t-il déclaré.

Comme depuis le début de la pandémie, les infox ne manquent pas et cela comporte des risques pour la santé publique. En désinformant et en désorientant la population, on ne peut s’attendre à la fin du cauchemar.

Est-ce que la pandémie passera à l’endémie ?

Omicron fin de la pandémie opinion étape endémique lointaine

D’après Fauci, l’endémicité signifie que le virus cohabitera avec nous sans perturber la vie et sans causer des décès. Sauf que l’étape endémique n’est pas encore en cours.

À la table ronde, Anthony Faucci a été rejoint par d’autres autorités compétentes parmi lesquelles

la professeure de maladies infectieuses émergentes à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, Annelies Wilder-Smith. En s’opposant à la note optimiste s’immisçant dans les débats, elle a été catégorique qu’Omicron ne serait pas la dernière variante.

Omicron fin de la pandémie pour contre doses rappel efficacité vaccins

Il y a eu des pour et des contre sur les doses de rappel et en général sur l’efficacité des vaccins.

Cependant, Fauci s’est opposé à l’appel de se faire vacciner annuellement pour la grippe et le COVID-19 en une seule dose. Poursuivre pour toujours cette stratégie à l’apparition de nouveaux variants est insensé. En même temps, on peut devancer le virus en mettant en œuvre, de manière unifiée, toutes les mesures de santé publique très reconnues, en particulier les vaccins.

Omicron fin de la pandémie respecter gestes barrière vaccinations

Il ne nous reste que de continuer de respecter les gestes de barrière, de se faire vacciner et d’apporter de la vitamine D dans l’organisme, vu le lien qui existe entre lui et le coronavirus.

Omicron fin de la pandémie lien vitamine d coronavirus prévention

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué