Peut-on prévenir la maladie d’Alzheimer ? Voici 7 facteurs de risque à prendre en compte !

Auteur: Claire Xavier

Actuellement, environ 50 millions de personnes à travers le monde entier sont atteintes d’une démence liée à l’âge et causée le plus souvent par la maladie d’Alzheimer. Celle-ci représente une perte progressive et incurable à ce jour des fonctions mentales et est devenue un véritable défi pour la santé publique. Il s’avère pourtant qu’en modifiant certains des facteurs de risque, on peut prévenir la maladie d’Alzheimer ou au moins réduire les risques de son développement de 40 %.

Les 7 facteurs de risque à prendre en compte pour prévenir la maladie d’Alzheimer

prévenir la maladie d'Alzheimer facteurs de risque à modifier conseils


  • Tabac et alcool

Pour essayer de prévenir la maladie d’Alzheimer, il vaut mieux arrêter de fumer car inhaler les composants du tabac est néfaste pour la santé en général, mais affecte particulièrement le cerveau. En ce qui concerne l’alcool, sa consommation excessive double le risque de souffrir d’Alzheimer. Pensez donc à en limiter votre apport.

  • Tension artérielle

Vous avez probablement attendu appeler l’hypertension le « tueur silencieux ». En plus d’augmenter les risques de crises cardiaques et d’autres maladies dangereuses pour la santé, la tension artérielle élevée pourrait favoriser les troubles cognitifs.

  • Activité physique

D’après certaines études, faire du sport régulièrement pendant au moins 30 minutes au quotidien peut diminuer le risque de développement de maladie d’Alzheimer de 45 %.

  • Bien-être psychique

Chouchouter sa santé mentale est crucial non seulement en période de pandémie de coronavirus, mais en général car il s’avère que les troubles psychiques comme la dépression stimulent les maladies cognitives.

prévenir la maladie d'Alzheimer facteurs de risques astuces sudoku entraînement cérébral


  • Entraîner le cerveau

Comme chaque autre muscle, le cerveau nécessite, lui aussi, un entraînement afin de rester en bonne santé et prévenir la maladie d’Alzheimer. Dans ce cas, il s’agit de booster le cerveau grâce à une gymnastique mentale (sudoku, mot croisés et fléchés), à la méditation ainsi qu’à la bonne vie sociale.

  • Exposition à l’air pollué

Des études sur des animaux ont montré que les particules en suspension dans l’air accélèrent la dégénérescence des neurones, ce qui entraîne des déclins cognitifs. Cela concerne aussi le tabagisme passif.

  • Contrôle du poids

Des études ont révélé que la maladie d’Alzheimer engendre non seulement des troubles cognitifs, mais aussi un dysfonctionnement métabolique lié à l’obésité. Pour la prévenir donc, pensez à une alimentation saine et équilibrée et faites régulièrement du sport.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué