Les experts recommandent : les aliments à manger avant et après le don de sang

Auteur: Hélène Proux

Le don de sang est un moyen relativement sûr d’aider les personnes atteintes de maladies graves. Il peut toutefois entraîner certains effets secondaires, comme la fatigue ou l’anémie. En mangeant et en buvant les bonnes choses avant et après cet acte, vous pouvez réduire le risque.

Ce qu’il faut consommer pour éviter des effets indésirables suite au don de sang

don de sang aliments à manger avant et après


Si vous donnez du sang, il est important de rester hydraté avant et après le don. En effet, environ la moitié de votre sang est composée du liquide transparent. Il est également bon d’augmenter votre apport en fer, car vous en perdez lors de la procédure. Un faible taux de ce micro-élément peut entraîner des symptômes de fatigue.

Fer

Le fer est un minéral important que votre organisme utilise pour fabriquer de l’hémoglobine. Le dernier est responsable du transport de l’oxygène de vos poumons vers le reste du corps. Une alimentation équilibrée comportant de nombreux aliments riches en fer peut vous aider à en stocker une quantité supplémentaire. Si vous n’en gardez pas suffisamment pour compenser celui que vous perdez, vous risquez de développer une anémie ferriprive.

Il existe deux types de fer différents dans les aliments : le fer hémique et le fer non hémique. Le premier est plus facile à absorber (jusqu’à 30 %), tandis que le deuxième est utilisé à 2 -10 %.

Les aliments riches en fer hémique sont les suivants :

  • Les viandes comme le bœuf, l’agneau, le jambon, le porc, le veau et le bœuf séché
  • La volaille comme le poulet et la dinde
  • Les poissons et les crustacés comme le thon, les crevettes, les palourdes, l’aiglefin et le maquereau
  • Les organes comme le foie.
  • Les oeufs

Les aliments riches en fer non héminique comprennent :

  • Les légumes comme les épinards, les patates douces, les pois, le brocoli, les haricots verts, les feuilles de betterave, les feuilles de pissenlit, le chou frisé et les blettes
  • Les pains et les céréales, notamment le pain blanc, les céréales, le pain de blé entier, les pâtes, le blé, les céréales de son, la semoule de maïs, l’avoine, le pain de seigle et le riz
  • Les fruits, tels que les fraises, la pastèque, les raisins, les dattes, les figues, les pruneaux, les abricots secs et les pêches séchées
  • Les haricots, notamment le tofu, les haricots rouges, les haricots blancs, les pois secs, les haricots secs et les lentilles

Vitamine C

Bien que le fer hémique augmente plus efficacement votre taux de fer, la vitamine C peut aider votre organisme à mieux absorber le fer d’origine végétale, ou fer non hémique. De nombreux fruits sont une bonne source. Parmi eux, on peut citer notamment :

  • cantaloup
  • agrumes
  • kiwi
  • mangue
  • papaye
  • ananas
  • fraises
  • framboises
  • myrtilles
  • canneberges
  • pastèque
  • tomates

Eau

Environ la moitié du sang que vous donnez est composée d’eau. Cela signifie que vous devez être parfaitement hydraté. Lorsque vous perdez des liquides pendant le processus de don de sang, votre tension artérielle peut chuter, ce qui entraîne des étourdissements. Voilà pourquoi, il est recommandé de boire 2 tasses d’eau avant de donner du sang. D’autres boissons non alcoolisées conviennent également. Le liquide supplémentaire s’ajoute aux 9 à 13 tasses que vous devriez boire chaque jour.

Ce qu’il faut éviter de consommer avant de donner du sang

aliments à ne pas manger avant don de sang


Certains aliments et boissons peuvent avoir un effet négatif sur votre sang. Avant de le donner, essayez donc d’éviter les produits suivants :

Alcool

Les boissons alcoolisées entraînent une déshydratation. Abstenez-vous d’en consommer 24 heures avant de donner du sang.

Aliments gras

Les aliments riches en graisses, comme les frites ou la crème glacée, peuvent affecter les tests effectués sur votre sang. Si votre don ne peut pas être testé pour des maladies infectieuses, il ne peut pas être utilisé pour une transfusion.

Bloqueurs de fer

Certains aliments et boissons peuvent affecter la capacité de votre corps à absorber le fer. Vous n’avez pas besoin de vous priver complètement de ces aliments, mais ne les avalez pas en même temps que vous consommez des produits riches en fer ou des suppléments.

  • le café et le thé
  • les aliments riches en calcium comme le lait, le fromage et le yaourt
  • le vin rouge
  • le chocolat
  • l’aspirine

Références :

Webmd (2020) : « Donating Blood »

Healthline (2018) : « The Best Foods to Eat Before Donating Blood »

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué