Anémie ferriprive : symptômes, groupes à risque et conseils !

Auteur: Claire Xavier

L’anémie ferriprive survient en cas de carence en fer et est la condition anémique la plus répandue car elle touche plus de 30% de la population mondiale, souligne l’Organisation mondiale de la Santé. Alors, à quoi correspond-t-il cet état, quels sont les signes qu’on en souffre, quels sont les groupes à risques et quelles mesures prendre pour améliorer sa santé ?

Comment se manifeste-t-elle l’anémie ferriprive ?

anémie ferriprive définitions information générale carence en fer symptômes


Comme déjà clarifié, l’anémie ferriprive est le résultat d’une carence en fer. Dans ce cas, on observe une réduction du nombre des globules rouges dans le sang ou bien de leur teneur en hémoglobine. En ce qui concerne les symptômes, la plupart des personnes ne les remarquent pas surtout si elles souffrent d’une forme légère. Cependant, les symptômes dépendent de l’intensité avec laquelle se développe l’anémie.

En règle générale, les personnes touchées souffrent de la fatigue, des maux de tête, d’un système immunitaire affaibli, d’un teint pâle, d’une réduction de la performation intellectuelle, d’un pouls accéléré, des mains et pieds froids etc.

Si vous présentez les symptômes énumérés ci-haut, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste. Il va vous orienter vers les analyses sanguines nécessaires pour diagnostiquer une éventuelle anémie ferriprive. Les médecins prescrivent le plus souvent un hémogramme- formule sanguine complète.

Quelles sont les personnes à risque ?

carence en fer anémie groupes à risque


Généralement, les femmes sont les plus sujettes d’avoir une anémie ferriprive. Les dames ayant une menstruation très abondantes en sont très souvent atteintes en raison de la perte de fer à travers le sang menstruel. Les femmes enceintes sont, elles aussi, exposées.

Le deuxième groupe à risque concerne les bébés non allaités, les enfants âgés de 6 mois à 4 ans ainsi que les adolescents.

Le troisième groupe comprend sans surprise les personnes suivant un régime végétalien car, bien évidemment, celles-ci ne consomment aucun produit de source animal. Les végétariens n’en sont non plus épargnés.

Certaines maladies peuvent également être responsables d’une anémie ferriprive. Il s’agit d’une insuffisance rénale et des maladies chroniques causant une mauvaise absorption de fer telles que maladie de Crohn et celle cœliaque.

Quelles mesures prendre pour améliorer sa condition générale ?

comment soulager une anémie ferriprive aliments riches en fer

Côté traitement d’une anémie ferriprive, celui-ci doit être effectué et surveillé uniquement par un spécialiste parce qu’un surplus de fer peut causer de grands problèmes de santé. Cependant, il existe quelques bons gestes à adopter pour améliorer sa santé générale. Ceci est lié généralement à une alimentation saine et équilibrée qui s’avère l’une des meilleures façons de soulager les symptômes d’une anémie ferriprive. Pour plus d’information, veuillez consultez notre article consacré aux aliments riches en fer.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué