Quel est le rapport entre l’alimentation durable et le développement durable ? Peut-on sauver la planète en mangeant à bon escient?

Auteur: Marie-Anne Lenormand

Depuis que dans les années 70, les scientifiques ont alerté que, par la suite de l’activité humaine, les ressources naturelles étaient en train de s’épuiser, on a commencé à entendre plus souvent la combinaison de mots « développement durable ». Passer au zéro déchet est devenu l’activité phare des sociétés civilisées consciencieuses de l’avenir des générations. Pour mener une vie durable, il faut que tous les domaines sociaux, économiques et environnementaux soient en accord. Logiquement, un tel mode de vie suppose éduquer à une alimentation durable dont l’impact sur la planète sera positif. Quels principes suivre et y a-t-il des astuces pour réussir, nous y avons pointé dans notre article.

Quel est le rapport entre l’alimentation durable et le développement durable ?

alimentation durable rapport développement durable


Pendant les années, on s’est rendu compte que le développement durable égale une société stable, tandis que la stabilité sociale passe par un mode d’organisation performant. Tous les trois piliers : qualité environnementale, équité sociale et efficacité économique sont étroitement liés avec l’alimentation durable. Notamment, manger de façon que les écosystèmes et les ressources naturelles soient préservées à long terme. Que tous les habitants de la planète soient égaux et aient un accès égal à l’alimentation, à l’éducation et aux services de la santé. Que l’économie ne travaille pas au détriment de l’environnement mais à sa prospérité. Pour que tous ces objectifs se réalisent, chacun doit donner sa contribution modeste via une alimentation durable.

Est-ce que le monde est réellement ménacé ? On cherche des solutions…

alimentation durable monde menacé chercher solutions


Que ce soit les incendies de forêt dévastateurs et fréquents en Australie et en Amazonie ou les plages paradisiaques débordant de montagnes de plastique, il est clair que nous devons commencer à prendre soin de notre avenir et de notre planète. En nous éduquant à la fois sur un mode de vie durable et une alimentation durable et sur l’impact de ce que nous mangeons sur la planète, nous pouvons tous faire une différence. Avec autant d’informations à prendre en compte, il peut sembler difficile de savoir par où commencer en matière de durabilité.

alimentation durable alternatives bases plantes

Êtes-vous végétalien? Les alternatives à base de plantes super transformées sont-elles de toute façon pires pour la planète? Manger de la viande biologique est-il réellement une approche plus réaliste que de la supprimer complètement?

alimentation durable faire compost déchets alimentaires

Quelles décisions prendre qui soient plus respectueuses de l’environnement avec les magasins d’alimentation, les entrepôts et la cuisine. À première vue, c’est vraiment très simple: défendre la saisonnalité, donner la priorité au sans plastique, dans la mesure du possible, et faire de son mieux pour viser le moins de déchets possible. Vous avez déjà fait le premier pas : faire du compost en appartement à partir des déchets alimentaires.

Quésaco l’alimentation saine et durable ?

alimentation saine et durable forêts dévastées océans surexploités

Ce que nous mangeons a changé la planète. Partout dans le monde, les forêts ont été dévastées pour faire de l’espace à l’élevage du bétail et pour faire pousser des cultures pour sa nourriture, tandis que nos océans deviennent stériles à mesure qu’ils sont chalutés et surexploités. La production alimentaire n’est pas seulement le principal facteur de l’extinction d’espèces sauvages. Elle contribue aussi au changement climatique: environ un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont associées à l’alimentation.

Après avoir opté pour un des moult régimes alimentaires existant dans les réseaux et vous en sentez les premières saveurs, il est grand temps de mettre fin au gaspillage dans toutes ses formes. Cela ne signifie pas de manger à la paille, mais de prendre la relève de sa quotidienneté et de sa vie en général, au nom de la préservation de l’environnement. Focus sur quelques conseils concernant l’alimentation durable !

Mangez d’une façon saisonnière 

alimentation saine et durable manger façon saisonnière

Pourquoi est-il important de manger de saison? Bien sûr, parce que c’est du feu vert pour l’économie locale. D’une part, cela réduit les kilomètres pour le transport de la nourriture et d’autre part, ça signifie que vos aliments seront plus frais juste cueillis. En privilégiant les produits de saison, vous profitez de leurs meilleures qualités gustatives et de prix attractifs.

En termes simples, faites de votre mieux pour manger les aliments au fur et à mesure qu’ils sont cultivés et récoltés. C’est-à-dire, ne pas acheter d’asperges en hiver ou de panais en été. Tout ce qu’il faut, c’est une recherche rapide sur Google et une liste des fruits et des légumes saisonnièrs.

Exit la viande ! Fumée blanche pour les produits végétaux ! 

alimentation saine et durable troquer viande produits végétaux

L’élevage d’animaux pour la viande et les produits laitiers nécessite de l’espace et d’énormes quantités d’eau et d’aliments. L’industrie de l’élevage génère à elle seule près de 15% de toutes les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine. Alors que la consommation mondiale de viande a grimpé de 500% entre 1992 et 2016, il est clair que nous devons rééquilibrer notre alimentation en donnant la priorité aux plantes et en modérant notre consommation de produits d’origine animale. Changez vos habitudes alimentaires en s’efforçant de manger moins de viande et assurez-vous à l’achat que c’est la meilleure qualité à se permettre.

Un régime végétalien ou un régime fruitarien auront un double impact positif. D’un côté, vous perdez du poids en mangeant sain. D’un autre côté, vous mangez ce qui exige moins de ressources pour la production.

La variété avant tout mais modérément 

alimentation saine et durable variété agriculture sécurité alimentaire

Trois quarts de l’approvisionnement alimentaire mondial provient de seulement 12 plantes et cinq espèces animales. Une plus grande diversité dans notre alimentation est essentielle car le manque de variété dans l’agriculture est à la fois mauvais pour la nature et une menace pour la sécurité alimentaire. En deux mots, élargir le champ nutritionnel pour réduire l’impact environnemental de notre système alimentaire.

Lorsque médecins, diététiciens et nutritionnistes évoquent une alimentation durable, ils ont en vue manger d’une façon équilibrée et modérée. Sauf que la modération se rapporte à des produits appelés principalement mauvais. Alors, la conclusion est qu’au lieu de manger modérément des aliments superflus, il vaut mieux ne pas les manger du tout.

Stimuler l’économie responsable 

alimentation saine et durable stimuler économie responsable

Quid de l’économie responsable ? Elle révèle « tous les acteurs économiques qui se sont emparés des moyens et des objectifs de l’économie sociale et solidaire pour donner un impact environnemental et social positif à leur activité. Cette économie est en plein développement et se matérialise sous des formes très différentes ».

Lorsque vous faites vos courses alimentaires, recherchez des signes de durabilité tels que :

  • Le Label Rouge /LR/garantissant une qualité supérieure du produit au niveau de la production, de son élaboration et de sa qualité gustative.
  • L’Appellation d’origine protégée/AOP/confirmant que le produit est le résultat d’un savoir-faire reconnu dans l’Union Européenne et protégeant son nom.
  • L’Indication géographique protégée/IGP/identifiant un produit par ses caractéristiques géographiques.
  • La Spécialité Traditionnelle Garantie/STG/protégeant la formule traditionnelle d’élaboration d’un produit.
  • L’Agriculture Biologique garantissant un mode de production respectueux de l’environnement et du bien-être animal.

Étant donné que ces signes sont importants à avoir sur votre radar, ils garantissent des normes élevées de bien-être et de pratique. C’est-à-dire, les travailleurs ont été traités équitablement lors de la fabrication du produit et les producteurs n’ont pas été liés à des cercles vicieux et douteux.

Faire des échanges durables 

alimentation saine et durable faire échanges durables

Avouez que ce détail vous échappait jusqu’à présent ! Parfois, de simples changements comme l’échange d’ingrédients suffisent à faire une différence sur votre impact environnemental.

Par exemple, l’échange No 1 c’est de troquer le bœuf contre le poulet. Et pourquoi ? Le boeuf nécessite en moyenne 28 fois plus de terres, 11 fois plus d’eau et 6 fois plus d’engrais que le poulet pour être produit. Encore mieux? Remplacez la viande par une alternative à base de plantes.

Être mieux organisé 

alimentation saine et durable organisation placards réfrigérateur

Pendant le confinement, à part les activités et les trucs à faire à l’intérieur, entamez une organisation de vos placards et du réfrigérateur. Essayez de sortir chaque boîte, cuve, sac et tiroir et après un bon nettoyage, révisionnez la disponibilité du contenu et faites la liste de tout ce qui peut être utilisé et réutilisé pour cuisiner. On vous garantit que ce n’est pas du tout ennuyeux.

De plus, avec les applications de gestion des déchets alimentaires, vous êtes au courant des rabais des restaurants et des bistrots locaux lorsqu’ils sont en train de se débarrasser de la nourriture superflue.

Il existe des applications mobiles gratuites qui fournissent des informations éthiques et durables sur plus de 250 000 produits. Cela peut vous dire si l’emballage est recyclable ou si les ingrédients, y compris l’huile de palme, ont été achetés de manière responsable.

Préparez-vous à cuisiner 

alimentation durable préparer nourriture maison

Nous sommes d’accord avec vous que la nourriture achetée au retour du bureau vous épargne du temps et des nerfs, en faveur de plus d’heures passées avec les enfants. En outre, vous n’êtes pas assez habile dans la cuisine mais…si vous souhaitez améliorer votre alimentation durable, il vous faut de la pratique. Les plats cuisinés à la maison seront toujours plus écologiques que ceux, achetés en supermarché. De plus, cela réduira considérablement votre consommation d’emballages et en ajoutant nos idées anti-gaspillage à votre collection de recettes astucieuses, vous aboutirez au zéro déchets. Qu’y a-t-il de mieux que des produits frais du jardin? En plus d’être sains et délicieux, ils sont exempts de l’empreinte carbone des aliments achetés en magasin.

N’oubliez pas la fonction principale de votre congélateur 

alimentation durable arrêter gaspillage alimentaire congélateur

Quand il s’agit d’arrêter le gaspillage alimentaire, rappelez-vous: le congélateur vient à l’aide. Que ce soit les restes du poulet fajitas ou jalfrezi que vous avez déjà cuisiné ou les ingrédients pour vos salades healthy, tout peut être congelé, y compris le houmous. Point de gaspillage de pain non plus : tranchez-le, congelez et grillez directement avant de consommer.

Le gaspillage alimentaire est un gros problème – 30% de la nourriture produite est jetée à la poubelle, avec de graves répercussions sur l’environnement. Achetez des produits en vrac afin de pouvoir sélectionner la quantité exacte dont vous avez besoin.

Dites non au plastique à usage unique 

alimentation durable renoncer plastique usage unique

Réduire votre consommation ne se fera pas du jour au lendemain, alors essayez de le considérer comme un voyage. Vous pouvez déterminer à quoi ressemble une alimentation durable pour vous au fil du temps – cela n’a pas besoin d’être en une seule fois. Les changements faciles incluent l’achat d’ustensiles en verre plutôt qu’en plastique et l’abandon du film plastique en faveur de contenants réutilisables.

Le plastique s’est insinué dans notre vie et dans notre alimentation. Apportez un sac réutilisable lorsque vous magasinez, optez pour des fruits et légumes sans emballage dans la mesure du possible et demandez aux marques et aux détaillants qui continuent d’utiliser du plastique de trouver des alternatives.

Faites des choix de fruits de mer responsables 

alimentation durable faire choix fruits mer responsables

Environ 94% des stocks de poissons sont surexploités (34%) ou exploités au maximum de manière durable (60%), donc, l’aquaculture a ses propres problèmes. Mais lorsqu’ils sont produits de manière responsable, les fruits de mer peuvent assurer du profit aux personnes, à la nature et au climat. Essayez une diversité d’espèces provenant de sources bien gérées, mangez plus bas dans la chaîne alimentaire et optez pour des fruits de mer moins émetteurs de carbone.

Quid de l’huile de palme ? 

alimentation saine et durable huile palme responsable déforestation

L’huile de palme non durable est responsable de la déforestation à grande échelle, mettant en danger la faune (surtout les orangs-outans et les tigres), contribuant aux émissions de gaz à effet de serre et augmentant le risque de réchauffement climatique. Mais rejeter l’huile de palme dans son ensemble pourrait avoir des conséquences inattendues, car les alternatives peuvent être encore pires pour l’environnement. Certaines auront besoin de jusqu’à neuf fois plus de terres pour produire. Pour cette raison, lorsque vous magasinez, recherchez des produits contenant de l’huile de palme durable certifiée RSPO.

Soyez un citoyen responsable 

alimentation saine et durable citoyens responsables faire pression gouvernement

À l’heure actuelle, l’Amazonie brûle et les produits que nous achetons font partie du système qui est à l’origine de cette dévastation. Nous n’avons pas besoin de brûler ou d’abattre un arbre de plus, il y a plus qu’assez de terres pour cultiver des denrées alimentaires pour nourrir 2 milliards de personnes supplémentaires d’ici 2050. Levez la voix pour faire pression sur les gouvernements en exigeant une alimentation sans déforestation.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué