Comment entretenir un rosier en pot ? 5 astuces d’entretien pour votre plante d’intérieur !

Par Jasmine Guillot
Liens commerciaux

Être sentimental n’est pas compliqué ! Le plus difficile, c’est d’y penser. À l’occasion de l’évènement du 14 février 2023, Deavita.fr mise sur une plante qui évoque l’amour et la passion. Livrés dans un joli contenant en terre cuite pour la Saint-Valentin, les rosiers vous assureront un grand succès amoureux auprès de votre moitié. Et pour prolonger l’ambiance romantique chez vous, on vous dit comme cultiver et entretenir un rosier en pot d’intérieur ! Rien de compliqué là-dessus. Suivez le guide pour profiter plus longtemps de sa beauté et de son parfum exquis !

comment entretenir un rosier en pot d'interieur conseils arrosage rempotage taille emplacement 

Liens commerciaux

Comment entretenir un rosier en pot à l’intérieur ?

Qui ne rêve pas d’avoir un jardin plein de rosiers ? Malheureusement, on n’a pas tous la chance de posséder une maison avec une arrière-cour. Pourtant, cela ne veut pas dire qu’on doit se priver de cette jolie plante ornementale. Près de la fenêtre, sur la table ou sur la terrasse fermée, les rosiers en pot enjolivent l’intérieur en un clin d’œil. Ils offrent une floraison magnifique et très généreuse en hiver, à condition de s’en occuper proprement. Alors, comment entretenir un rosier en pot ? Bien que plusieurs variétés se prêtent à la culture en pot, d’autres ne la tolèrent pas. Attention donc à bien choisir le rosier que vous comptez cultiver chez vous. Généralement développés dans des bacs ou des pots, les rosiers sont relativement faciles à vivre. Toutefois, ils demandent un emplacement spécial pour se développer à l’intérieur. Deavita.fr fait le point !

Choisir le bon rosier d’intérieur

choisir quel rosier en pot comment s'en occuper entretien intérieur

Avant de cultiver un rosier en pot d’intérieur, il faut choisir la bonne variété ! Encore une fois, il existe de nombreux rosiers qui s’adaptent à la culture en pot. Néanmoins, il y en a certains comme les rosiers grimpants qui demandent pas mal de place pour se développer. D’autres comme les rosiers pleureurs sont aussi à éviter, car ils nécessitent une quantité importante de terre. Choisissez alors votre rosier en fonction du contenant. Les variétés miniatures et celles couvre-sol ne sont pas très envahissantes. Elles se prêtent alors parfaitement bien à la culture en pot. Idem pour le rosier buisson dont la hauteur ne dépasse pas un mètre. Misez alors sur les variétés :

  • Mareva rose
  • Little White Pet
  • Aspirin Rose
  • Pink Bassino
  • Winter Magic

conseils entretenir un rosier en pot hiver intérieur quel pot choisir où mettre un rosier 

Liens commerciaux

Point sur le choix de pot

Au risque de nous répéter, le choix de votre rosier dépend fortement de la taille de votre contenant. Pourquoi ? Eh bien, tout simplement parce que la profondeur du pot est importante pour le développement de la plante. En règle générale, les variétés adaptées à la culture en pot demandent un contenant dont la profondeur est égale ou supérieure à 50 cm. Pour bien y planter votre rosier, suivez les étapes ci-après !

À lire également : Peut-on faire repartir un rosier mort ? Voici comment lui redonner vie ce printemps avec ces 5 gestes simples !

quand et comment planter un rosier en pot en pleine terre quelle variété choisir

Plantation d’un rosier en pot

  1. Choisissez un rosier dont la plantation se passe toute l’année. Si vous préférez les variétés en mottes ou à racines nues, sachez qu’elles peuvent être plantées uniquement en novembre.
  2. Ensuite, trempez les racines du rosier dans un bac d’eau.
  3. Procurez-vous un grand pot ou bac en terre cuite percé dans le fond.
  4. Couvrez le fond d’une bonne couche de billes d’argile pour favoriser le drainage.
  5. Remplissez le pot d’un tiers de terreau avec un engrais spécial rose.
  6. Mettez le rosier au centre du pot et comblez du reste de terreau en veillant à enterrer la plante au niveau du point de greffe.
  7. Tassez la terre avec vos mains.
  8. Arrosez et paillez.
  9. Installez votre rosier dans un endroit ensoleillé et lumineux.
  10. Rempotez lorsque la plante est en repos, c’est-à-dire au moment où elle perd toutes ses feuilles normalement en novembre.

Quel emplacement pour votre rosier en pot ?

comment entretenir rempoter rosier en pot intérieur quelles sont les maladies des rosiers pourquoi mon rosier jaunit

Le rosier en pot séduit avec sa floraison abondante et longue. À l’intérieur ou en pleine terre au jardin, le rosier nécessite un bon emplacement, soit un endroit bien éclairé, aéré et pas trop chaud. Les rosiers ne supportent pas la chaleur. Voilà pourquoi, ils ne font pas partie des plantes pour un jardin sec et ensoleillé. Si votre rosier en pot d’intérieur commence à jaunir, cela veut dire qu’il manque d’air et qu’il fait trop chaud chez vous. Dans ce cas, retirez les feuilles jeunes et abîmées pour éviter d’abîmer les boutons. L’idéal, c’est de placer votre plante au bord de la fenêtre.

Arrosage et engrais

quel entretien rosier en pot arrosage intérieur engrais naturel compost cendres

Côté arrosage, assurez-vous que la motte de votre rosier ne se dessèche pas en l’arrosant régulièrement sans excès. Son terreau doit être toujours humide. Toutefois, veillez à ce qu’il n’y ait pas d’eau stagnante dans la coupelle afin que les racines ne pourrissent pas. En arrosant, visez le pied de la plante en évitant les feuilles. Une fois mouillées, ces dernières peuvent causer des maladies cryptogamiques. Dans ce contexte, si votre rosier en pot est attaqué par les pucerons, misez sur le savon noir, l’ail ou encore le purin d’ortie maison pour vous en débarrasser. Au printemps, pensez à griffer le substrat en ajoutant du terreau et de l’engrais spécial rosier. Un compost bien décomposé convient également.

À lire également : Que faire avec un rosier envahi de pucerons ?

Comment tailler le rosier en pot d’intérieur ?

où mettre un rosier en pot rempotage taille hiver extérieur jardin pleine terre pot intérieur printemps

Généralement, les rosiers en pot doivent être taillés en février/mars. Pour ce faire, pensez à supprimer les tiges sèches (voir la vidéo en bas). Ainsi, une nouvelle repousse vous sera garantie. En cas de tiges ternes, il vaut mieux les coupez à leur base avec un sécateur désinfecté. De même, enlever les brindilles secondaires et les rameaux les plus fins.

Comment tailler un rosier miniature en pot ?

 

 

Après la taille, apportez de l’engrais comme expliqué plus haut. En été, retirez les fleurs fanées pendant la floraison et paillez pour conserver l’humidité dans le sol. Quand mettre de la cendre au pied du rosier ? En automne pour les variétés cultivées au jardin et au début du printemps pour les rosiers en pot. La teneur en potassium des cendres favorise la croissance des fleurs en garantissant une floraison abondante et durable.

Vous avez de beaux rosiers dans votre jardin ? On vous dit comment les protéger du gel en hiver en quelque conseils simples.



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt