Comment réussir l’arrosage des plantes intérieures ? Quelle méthode d’irrigation privilégier ?

Auteur: Claire Xavier

Préparer les plantes d’intérieur pour le printemps signifie non seulement les dépoussiérer et tailler, mais aussi les arroser correctement- une étape qui peut vite devenir un véritable casse-tête. Pourquoi ? Parce que trouver la quantité d’eau idéale pour chaque plante est une tâche assez difficile. Trop d’eau fait asphyxier les racines alors que la quantité insuffisante la fait mourir. Alors, comment réussir l’arrosage des plantes intérieures ? À quelle fréquence les irriguer et quand au juste ? Quelle méthode privilégier ? On vous dit tout pour bien soigner l’arrosage de vos végétaux sans faux pas ! Suivez-nous.

Quand arroser les plantes d’intérieur ?

quand arroser les plantes intérieures conseils et astuces comment savoir si une plante a soif


Comment savoir au juste si une plante a soif ? Le test le plus simple consiste à toucher la terre pour vérifier son état. Si celle-ci est sèche, il faut irriguer les végétaux. En revanche, si elle est plutôt humide, patientez bien avant d’arroser. L’essentiel étant de laisser le sol complètement sécher entre les apports en eau. Une autre méthode efficace qui dénonce les besoins en eau consiste à bien observer vos plantes. En cas de feuilles qui perdent de tonus, de pot très léger ou de la terre qui se décolle des bords du pot, un arrosage est nécessaire.

L’arrosage des plantes intérieures s’effectue de préférence le matin, mais le faire le soir est également une bonne option. Cela permet aux végétaux de retenir leur humidité le plus longtemps possible. En revanche, une irrigation en pleine journée, lorsque les températures sont plus élevées, favorisera l’évaporation plus rapide de l’eau.

à quelle fréquence arroser ses plantes d'intérieur astuces conseils


Quant à la fréquence d’arrosage, celle-ci doit être adaptée au type de plantes puisque chacune a ses propres besoins. En règle générale, les végétaux ayant un feuillage très fin, des bourgeons ou des fleurs, ainsi que ceux qui sont plantés dans de petits pots demandent une irrigation plus régulière. En revanche, les plantes dotées de feuilles plus épaisses requièrent moins d’eau. À noter que les succulentes et les cactus nécessitent des soins particuliers, c’est-à-dire qu’il faut couper les arrosages entre novembre et février.

Pendant la période automne-hiver, toutes les plantes se trouvent en repos et il importe d’espacer les arrosages- une fois tous les 15 jours. Cependant, un intérieur très chauffé (ou une plante aux soins particuliers) pourrait faire augmenter cette fréquence. Dans ce cas, il est primordial de bien surveiller la terre de vos végétaux. Lorsque les températures commencent à s’élever en printemps-été, il est recommandé d’adopter un arrosage hebdomadaire qui deviendra plus fréquent en période de fortes chaleurs.

Comment arroser ses plantes d’intérieur ?

comment arroser ses plantes intérieures méthodes d'arrosage efficaces irriguer par le dessus

Savoir comment arroser les plantes d’intérieur correctement est une étape primordiale de l’entretien des végétaux qui décorent vos domiciles. Ici, deux grandes méthodes s’offrent à vous. La première consiste à irriguer les plantes par le dessus ou en surface. Alors, prenez un arrosoir et versez lentement de l’eau sur la plante en laissant du temps à la terre pour bien s’imbiber et en évitant de mouiller les feuilles. Enfin, videz la soucoupe de l’excès d’eau pour éviter que celle-ci ne devient stagnante. Cette première méthode d’arrosage concerne la majorité des plantes d’intérieur, en particulier les vertes.

comment arroser ses plantes d'intérieur méthodes efficaces faire tremper les plantes dans de l'eau

La deuxième méthode d’arrosage des plantes d’intérieur réside dans le trempage ou bassinage des végétaux. Ça veut dire quoi au juste ? Alors, remplissez une bassine d’eau (ou bien votre évier) et faites-y tremper vos plantes pendant 15 minutes. L’eau va s’infiltrer par les trous présents sous le pot et, ainsi, le végétal va prendre la quantité dont il a besoin. Versez de l’eau dans la soucoupe est l’autre option, mais il ne faut pas surtout oublier de la vider du surplus d’eau. Cette deuxième méthode est moins courante et elle est en effet réservée aux plantes dont le sol est trop sec, ainsi qu’à celles qui ne supportent pas d’avoir les feuilles mouillées.

Type et quantité d’eau pour l’arrosage des plantes intérieures

combien de l'eau arrosage plantes intérieures eau du robinet chlore

Clarifions d’abord que vous n’avez pas besoin d’une eau spécifique pour l’arrosage de vos plantes intérieures. La bonne technique pour mieux soigner l’irrigation de vos végétaux consiste à remplir une bouteille d’eau du robinet deux jours avant son utilisation. On privilégie cette méthode pour deux raisons :

  • Elle permet au chlore se contenant dans l’eau de s’évaporer puisqu’il a tendance à agresser les plantes plutôt qu’à favoriser leur bonne croissance.
  • Ainsi, l’eau sera à la température ambiante idéale- un autre truc à surveiller, car les plantes n’aiment pas les chocs thermiques.

Considérez aussi la récupération d’eau des pluies qui contient des nutriments essentiels à la bonne croissance de vos plantes d’intérieur.

arrosage plantes intérieur combien de l'eau

Pour ce qui est de la quantité d’eau, celle-ci dépend entièrement de la plante. L’idéal serait d’arroser doucement et d’arrêter lorsque l’eau commence à s’écouler via les trous au fond des pots. Si ces derniers sont déposés dans des cache-pots, assurez-vous qu’il n’y a pas d’excès d’eau après chaque arrosage. Sinon, les racines peuvent s’asphyxier et pourrir. À noter que les cactus ont besoin de très peu d’eau.

Outre l’arrosage de vos plantes intérieures, leur fertilisation est une autre étape importante de leur bonne santé. Pour les fertiliser efficacement, on vous recommande de privilégier l’engrais naturel fait maison !

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué