Traitement préventif contre le mildiou : suivez nos conseils simples !

Par Paul Mano
Liens commerciaux

Petite présentation de notre ennemi du jour, le mildiou. C’est une maladie courante du potager causée par des champignons appartenant à différents genres. Ces derniers provoquent l’apparition de taches vertes pâles à brunes qui s’étendent peu à peu et causent bien des tourments à tous les jardiniers. Les tissus finissent par se dessécher. Ces lésions de couleur brune affectent ensuite les pétioles des feuilles puis les tiges. En conséquence, les plantes atteintes très tôt par le mildiou peuvent produire des fruits déformés avec des marbrures marron. Que faire pour éviter cela ? Quel traitement préventif contre le mildiou ? On vous dit tout !

remèdes contre le mildiou
Liens commerciaux

Quels en sont les symptômes ? Quel traitement préventif contre le mildiou ?

traitement préventif contre le mildiou

En France, les conditions climatiques sont particulièrement favorables au développement du mildiou à la fin du printemps et en été. C’est le moment où les pluies abondantes et les températures supérieures à 16 °C encouragent l’apparition des pathogènes responsables du mildiou tant sur les plantes d’intérieur que d’extérieur. Les filaments du champignon se développent à l’intérieur des tissus et émettent des suçoirs à l’intérieur des cellules. La maladie est propagée par les spores produites sur la surface inférieure de la feuille et forment un duvet blanc. Problème : elles sont disséminées principalement par la pluie et par le vent. Les plantes les plus affectées sont :

  • la vigne
  • les laitues
  • les pois
  • les oignons
  • les échalotes
  • la ciboulette
  • le tournesol
  • l’artichaut
  • les choux
  • les tomates
  • les pommes de terre
  • des plantes appartenant à la famille des solanacées

Voyons maintenant ce que vous pouvez mettre en place contre le mildiou.

Adoptez les bons réflexes en amont

D’abord, choisissez des variétés de plantes moins sensibles en sachant que comme les champignons évoluent sans cesse, l’absence d’infection n’est pas tout à fait garantie. De même, il est de bon ton d’espacer vos plants pour favoriser la circulation de l’air et aérer régulièrement les abris. Évitez les endroits humides, les conditions y seraient idéales pour le développement des champignons. Les serres, par exemple, seraient propices au développement de la maladie à cause des conditions d’humidité. Enfin, les variétés réagissant de façon différente, mettez de la diversité au jardin. En effet, un potager abritant de nombreuses variétés résistera mieux aux maladies.

Les mesures en cas d’infection

Détruisez rapidement et au fur et à mesure les feuilles infectées pour éviter une contamination. Brûlez toute partie de végétal atteinte par le mildiou. De cette manière, vous limiterez la quantité de spores infectieuses disséminées par les champignons contaminant les plantes la saison suivante. De plus, enlevez les feuilles qui touchent le sol car cette zone est généralement humide, notamment la nuit. Le but est de garder un feuillage aéré et sec, car les spores du champignon ne peuvent pas se développer sur les surfaces sèches. Arrosez le matin pour permettre aux feuilles de sécher rapidement. Pour finir, allez-y mollo sur la taille, les plaies occasionnées par la taille des végétaux sont des portes d’entrée aux pathogènes. À bon entendeur…

Quel traitement préventif contre le mildiou ? Du classique, toujours du classique !

purin de consoude contre le mildiou
Liens commerciaux

Il convient de stimuler les défenses des plantes. Pour cela, pas mal d’options de purin s’offrent à vous :

  • purin d’ortie
  • de prêle
  • de consoude
  • de fougère

De même, il est possible d’enterrer quelques poignées d’orties aux pieds des plants lors de la plantation. Autre variante ayant fait leurs preuves, les produits à base de cuivre comme la bouillie bordelaise sont les plus utilisés et peut-être les plus efficaces. Nous vous conseillons toutefois d’en limiter leurs usages le plus possible en n’en pulvérisant que lorsque les premiers symptômes apparaissent. Prenez vos précautions en ce qui concerne les conditions météorologiques et traitez toujours par temps sec. Enfin, terminons par le classique des classiques : le bicarbonate de soude. Ce dernier peut aisément remplacer la bouillie bordelaise de la manière suivante :

  •  préparez une solution de 1 L d’eau
  • mettez 3 cuillères à café de bicarbonate de soude alimentaire
  • 1 cuillère à soupe de savon noir

Appliquez cette recette dès l’apparition des taches et le tour est joué !



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt