Que mangent les chardonnerets et les autres plumeux ? Pourquoi les attirer dans votre jardin ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

La nature « exerce » son pinceau non seulement sur les plantes, mais aussi sur le monde plumeux. Des exemples « artistiques » ne manquent pas et parmi, il y a le verdier d’Europe, le pinson des arbres, la mésange, le rouge-gorge, la gorgebleue à miroir et bien sûr, le chardonneret. Par la fenêtre, on peut observer leurs sauts de branche en branche et entendre leur chant, lorsqu’ils sont heureux. Et pour qu’ils soient heureux, ils doivent avoir un abri, de la nourriture et de l’eau, nécessaires à la survie dans des conditions hivernales. Envie d’attirer et de soigner ce petit monde dans votre jardin ? Alors, que mangent les chardonnerets et les autres bipèdes plumeux ?

Pourquoi certains oiseaux ne migrent-ils pas ?

que mangent les chardonnerets migration oiseaux liée climat besoin reproduction changement climatique

La migration des oiseaux, notoirement, est liée au climat et au besoin de reproduction. Autrement dit, certaines espèces migrent, parce que avec le changement des saisons, la disponibilité de nourriture diminue. D’autres, pour lesquels le réchauffement climatique est une chance de pouvoir nidifier, rentrent en France comme le pinson du Nord, le cygne chanteur, le jaseur boréal et d’autres.

Vers la fin de l’automne et au début de l’hiver, certains oiseaux comme la mésange cherchent à s’abriter jusqu’au printemps. Un bon geste serait de poser un nichoir quelque part dans le jardin (surtout pas à côté d’un autre), pour attirer l’oiseau. Il faut savoir aussi que mangent les chardonnerets, les mésanges et les autres plumeux que vous voyez sautiller de branche en branche en quête de nourriture.

À lire aussi : Comment attirer les mésanges dans un nichoir ? Trucs et astuces

De quoi les chardonnerets contribuent-ils à l’environnement ?

que mangent les chardonnerets contrôler prolifération plantes épineuses chasser chénilles grégaires verger
Liens commerciaux

Un chardonneret qui s’est adapté aux conditions de votre jardin vous sera utile dans deux charges. D’une part, il « contrôle » la prolifération des plantes épineuses (rosiers, hibiscus, églantiers). D’autre part, un chardonneret, même granivore, s’avère prédateur en chassant la chénille grégaire qui dévaste les vergers.

Une cause noble pour attirer un chardonneret aux parages est que sa population a diminué sensiblement de 40% les dix dernières années. Vous demanderez pourquoi ? Le développement de l’agriculture à grande échelle et par suite, la diminution des prairies. Une autre raison pour la vulnérabilité du chardonneret est sa chasse dont certains profitent pour gagner 1 000 €.

comment nourrir les chardonnerets l'hiver granivore graines plantes épineuses chardon marie pissenlit sénéçon

On ne peut pas se tromper : les ailes jaunes contrastant en noir et blanc, le dos beige à brun clair, la tête en rouge et le cou noir et blanc sont bien remarquables, surtout lorsque les chardonnerets sont rassemblés autour de votre mangeoire à oiseaux de jardin. Oui, parce qu’ils aiment beaucoup ces sources de nourriture.

À lire aussi : Pourquoi laisser une balle de tennis dans le jardin en hiver ?

Que mangent les chardonnerets ?

quelle nourriture pour un chardonneret ailes jaunes contrastant noir blanc dos beige brun clair tête rouge cou noir blanc
Liens commerciaux

Avant de vous lancer dans le projet d’attirer un chardonneret dans votre propriété, retenez que des espaces purement gazonneux ou fleuris ne sont pas tentants pour cette espèce. Ces oiseaux préfèrent les étendues de champs ou le chardon marie est en abondance. Cela explique son nom commun. Réfléchissez sur vos priorités : adopter un chardonneret ou désherber le chardon et le pissenlit de votre potager ou de votre pelouse.

Ce plumeux si envié est diurne, donc, c’est pendant la journée qu’il cherche de la nourriture. Les mangeoires accrochées aux arbres attirent son attention dès qu’il les aperçoit. À part les graines du chardon, l’oiseau aime picoter celles du pissenlit et du sénéçon.

Grâce à son bec pointu, le chardonneret ne se blesse pas lorsqu’il cherche les graines des plantes épineuses. Le tournesol est aussi parmi les friandises préférées de cet oiseau. Il suffit que les graines soient sèches.

Si en hiver, les ravitaillements ne sont que des graines, en été, le chardonneret peut changer d’habitudes alimentaires. L’écorce de jeunes brindilles, les bourgeons d’arbres frais et la sève d’érable, le cèdre rouge, l’orme, le bouleau et l’aulne l’inciteront davantage. Quelques petits insectes et la chénille grégaire s’ajoutent au menu. Si varié qu’est ce dernier, les chances d’attirer un chardonneret dans votre jardin sont réelles.

À lire également : Quelles plantes planter au jardin pour attirer les chardonnerets ?

Où les chardonnerets cherchent-ils à nidifier ?

comment nourrir les chardonnerets l'hiver utiliser duvet plantes tapisser nids oiseau sociable

Non seulement les graines de chardon attirent les chardonnerets, mais ces oiseaux utilisent également le duvet des plantes matures (l’asclépiade, les quenouilles et le pissenlit) pour tapisser leurs nids. Très sociable et adaptable à l’environnement, l’oiseau choisit des arbustes comme l’aubépine, le sureau et le cornouiller pour y bâtir son nid. Pour se couvrir avant ou après la saison de nidification, les chardonnerets recherchent aussi des conifères bas et denses, surtout en hiver.

Une plante à éliminer de l’habitat préparé pour les chardonnerets est la bardane. En se nourrissant des graines, un oiseau peut s’empêtrer dans les bavures de cette plante et mourir.

À lire aussi : Quels aliments ne pas donner aux oiseaux en hiver ? 7 choses à éviter

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt