Comment protéger son potager de l’orage d’été ?

Auteur: Amélie Lafon

La météo en France n’est pas très prometteuse pour les prochains jours, ce qui pourrait causer quelques problèmes, notamment aux jardiniers. Selon le Bulletin de vigilance national, on attend une situation fortement orageuse d’été qui nécessite une vigilance particulière. Alors, comment faire face à cette situation ? Nous allons tout vous expliquer dans cet article. Alors, continuez à lire pour découvrir comment protéger son potager de l’orage.

astuces pour protéger son potager de l’orage d’été


5 astuces pour protéger son potager de l’orage d’été

Vous avez finalement réussi à cultiver votre propre potager, rempli de concombres, de courgettes, de poivrons, de tomates et d’autres légumes. C’est génial ! Mais maintenant, il s’agit de savoir comment le préserver des caprices de la météo ? Le vent, la pluie intense, la grêle, les vagues de chaleur… les phénomènes météorologiques ne cessent de nous surprendre jour après jour. Mais cela suffit ! Si vous savez comment protéger votre jardin, vous n’aurez plus à vous soucier de la production.

Récolter les fruits

La veille de l’arrivée de la tempête, récoltez les fruits et les légumes de votre potager pour éviter qu’ils ne soient abîmés. Si la récolte est abondante, vous pouvez en conserver une partie ou si possible – la congeler.

Pailler le potager

Les fortes pluies peuvent entraîner la disparition des éléments nutritifs du sol, qui sont importants pour toutes les plantes, en particulier pour les fleurs et les légumes nouvellement plantés. C’est pourquoi il est bon d’ajouter 5 à 10 cm de paillis autour de la base d’une plante. Cela aidera à stabiliser le sol mou. Gardez toutefois le paillis à quelques centimètres du feuillage de la plante, pour éviter le développement de maladies.

Le paillage empêchera également le sol de former ce qu’on appelle la « croûte de battance ». Cet effet, causé par l’action mécanique des gouttes de pluie, durcira le sol et empêchera vos légumes de pousser correctement. De plus, la terre n’absorbera plus l’eau lors des prochaines pluies ou arrosages.

Installer des tuteurs

Si vous avez des plantes hautes comme les tomates, les gombos ou les concombres, il est important de leur donner un soutien supplémentaire. Cela leur évitera de se casser. Utilisez des treillis, des cages à tomates et des obélisques de jardin pour soutenir les plantes. Vous pouvez également utiliser tout type d’objets de récupération de votre maison ou de votre jardin. Cette astuce a encore un avantage : elle peut réduire le risque de maladies en augmentant la circulation d’air autour des plantes pendant leur croissance.

Couvrir les plantes

Les fortes pluies intensives combinées au vent peuvent facilement briser les tiges des plantes. Dans ce cas, il n’y a pas de meilleure solution que de les couvrir. Les possibilités sont multiples en fonction de la taille de la plante. Pour les plantes plus petites, vous pouvez utiliser des crochets fabriqués à partir de bouteilles en plastique coupées ou de seaux.

Pour protéger les plantes hautes du vent et des orages, couvrez-les d’un filet ou d’un tissu. N’oubliez pas de fixer les bords avec des piquets de jardin ou un objet lourd.

Les tunnels avec arceaux revêtus de plastique recouverts de toile sont une autre bonne option, que vous pouvez laisser dans le jardin pendant toute la saison de croissance. La construction d’une serre est une décision à long terme qui peut vous aider à prendre soin de votre jardin du début du printemps à la fin de l’automne.

Prévenir des maladies

Il est également important de protéger son jardin de l’orage afin de préserver les plantes des maladies. Les pluies excessives arrosent certainement vos plantes, mais elles peuvent causer de nombreux problèmes. Favorisés par l’humidité à long terme sur le feuillage et les systèmes racinaires, les pathogènes bactériens et fongiques commencent à se développer. Avec les températures élevées, cela crée un environnement parfait pour eux. Veillez donc à suivre tous les conseils ci-dessus et à créer un système de drainage afin de protéger vos plantes. Une fois l’orage passé, nettoyez le jardin des légumes et des branches écrasés qui commenceront bientôt à se décomposer.

Protéger son potager de l’orage – conseils utiles

cloche jardin Couvrir les plantes


Après le passage de l’orage, mettez du compost dans votre jardin pour nourrir le sol.

comment protéger son potager de l’orage

La serre constitue l’abri idéal pour les cultures fragiles

construire une serre de jardin

Isolez les légumes des intempéries avec de la paille, du compost ou des feuilles mortes

Pailler le potager pour le protéger

Consultez les prévisions météorologiques au moins une fois par semaine, de préférence quotidiennement.

protéger son potager de l’orage

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué