Quels sont les avantages et les inconvénients du Paillage d’hiver ? Décryptage !

Auteur: Amélie Lafon

Selon les prévisions, le temps des prochains jours sera pluvieux, mais supérieur à 20 degrés. Cela favorise la formation des orages, mais heureusement, pas pour longtemps. Selon les météorologues, les après-midi seront ensoleillés et chauds, comme au début de l’été, ce qui est parfait pour les passionnés de jardinage. Profitez de ces moments, juste après l’arrêt de la pluie, pour appliquer le paillage d’hiver. Pourquoi c’est si important ? Y a-t-il des inconvénients ? Et quel type de paillis choisir ? Trouvez toutes les réponses ci-dessous afin d’avoir un beau jardin même pendant les mois les plus froids.

Quel paillage d’hiver pour protéger du froid ?

Quels sont les inconvénients et les avantages du paillage


Le paillage d’hiver représente une épaisse couche de matière organique que les jardiniers expérimentés appliquent dans les massifs de jardin afin de protéger les plantes des conditions hivernales rigoureuses. Parmi les plantes les plus fragiles figurent les espèces tropicales, les olives, les carottes, les betteraves, les panais, les céleris-raves, ainsi que les jeunes ails et oignons. Les jeunes arbres ont également besoin de votre protection.

Et concernant le type de paillage, vous avez le choix entre plusieurs options. Cela dépend des types de plantes que vous cultivez, de votre budget et de ce que vous avez sous la main. Car il n’est pas nécessaire de dépenser de l’argent pour cela. La nature nous offre suffisamment d’options que nous pouvons utiliser gratuitement. Les voici :

Aiguilles de pin – celui-ci est parfait pour les nouvelles cultures d’ail et d’oignon. Il est également idéal pour les rhododendrons, les myrtilles et les Arctostaphylos.

Copeaux de bois – il s’agit probablement du type de paillis le plus populaire. Il est surtout utilisé pour les massifs de vivaces, autour des framboises ou des myrtilles en buisson.

Sciure de bois – Les animaux domestiques ne sont pas les seuls à l’apprécier. La sciure de bois est pareillement idéale pour les plantes vivaces telles que les baies et les petits fruits.

Feuilles sèches – Ce type de paillis est facile à trouver, que ce soit dans votre jardin ou dans le parc local. Il est parfait pour les légumes, en particulier pour les courges et les citrouilles.

Paille – elle est parfaite pour être appliquée autour des cultures annuelles, comme les carottes et le chou frisé. De plus, la paille est parfaite pour protéger les fraises du froid.

Quand pailler pour l’hiver ?

quand appliquer le paillage d'hiver dans le jardin


Le paillage d’hiver est similaire à celui que nous appliquons au début d’automne, à une seule exception près : cela exige un timing plus spécifique. Alors, quand pailler pour l’hiver ? Selon des jardiniers expérimentés, le bon moment pour le faire est lorsque le sol a commencé à durcir et que les plantes sont devenues dormantes. Cela se produit après la première gelée légère. Donc, dès que les températures descendent en dessous de 0 (environ -3 C), pensez à appliquer le type de paillage choisi.

L’idée du paillage hivernal est d’empêcher le sol de se réchauffer afin que les plantes restent en dormance. De nos jours, ceci est extrêmement important en raison du changement dynamique et rapide des températures. Cela est très stressant pour certaines plantes et peut en fait les tuer. Nous devons donc trouver des moyens de réguler cette température afin de les faire repousser au printemps.

Paillage d’hiver : Quels sont les avantages et les inconvénients ?

comment protéger l'ail et l'oignon vert du gel

Comme toute autre chose, le paillage présente des avantages comme des inconvénients. Vérifiez-les ci-dessous et décidez par vous-même. Allez-vous opter pour cette solution ?

Avantages

Tout d’abord, le paillage, quel que soit son type, va retenir l’humidité dans le sol. C’est particulièrement important si vous vivez dans une région sans neige et avec peu de pluie. Un autre avantage clé est qu’il protège le sol de l’érosion, causée principalement par le vent. En choisissant un matériau organique plutôt qu’un paillis minéral (rocailles, cailloux d’argile ou autres), vous assurez également la nourriture des plantes. Ainsi, lorsqu’elles se réveillent au printemps, elles ont de quoi se nourrir. C’est extrêmement important pour qu’elles puissent pousser plus vite et en meilleure santé.

Inconvénients

Les inconvénients du paillage surviennent surtout lorsqu’il n’est pas appliqué correctement. Par exemple, si la couche de paillis dépasse 7 cm, vous isolez complètement le sol et les racines des plantes de l’air. Dans ce cas, l’oxygène et l’eau ne peuvent pas les atteindre. De même, vous pouvez provoquer le pourrissement de l’écorce des arbres et des arbustes. Pour éviter ce dernier cas, il faut aussi laisser un espace d’au moins 3 cm autour des petites tiges, et environ 10 cm autour des grandes tiges et les troncs des arbres. Un autre inconvénient concerne spécifiquement les copeaux de bois. Si vous en utilisez, gardez à l’esprit qu’ils peuvent retirer de l’azote du sol au fur et à mesure de leur décomposition. C’est pourquoi il est conseillé d’ajouter un engrais riche en azote au printemps. Vous pouvez consulter notre article sur l’engrais de poisson fait maison qui est une excellente option dans ce cas, bien qu’un peu malodorant.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué