Faut-il couper les jonquilles après floraison pour ne pas les perdre ? Quel est le moment propice et comment le faire ?

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

Les couleurs dans le jardin se succèdent : blanc, rose, bleu, jaune, rouge. Ce printemps malheureusement, le jaune n’a pas été assez présent, je ne sais pas pourquoi. Point de bordures ensoleillées où les narcisses abondent. En différence des tulipes qui se propagent année après année, de plus en plus nombreuses, les jolies couronnes des jonquilles disparaissent. Sachant que leurs bulbes survivent au froid, je suis perplexe. Faut-il couper les jonquilles après floraison ? C’est la question qui me donne du fil à retordre. Est-ce la raison pour laquelle je n’aurai plus de narcisses l’année prochaine ? Décryptage !

Faut-il couper les jonquilles après floraison ?

couper les jonquilles après floraison pleine terre conteneur fleur jaune vif prédécesseure printemps

Liens commerciaux

Je n’ai jamais sorti les bulbes de certaines fleurs pour les hiverner et les replanter l’année suivante. En résultat, j’ai la cour pleine de jacinthes, de tulipes et de narcisses. Sauf que ce printemps, ces derniers n’ont pas réapparu nombreux. Peut-être, sont-ils devenus des victimes de rongeurs, faute de protection pertinente ! Déçue que j’ai été, je me suis lancée en une requête de causes et je suis tombée sur une astuce curieuse : couper les jonquilles après floraison.

En pleine terre ou en conteneur, cette fleur au joli visage souriant en jaune vif est la prédécesseure du printemps. Étant un bulbe par excellence, avec des fleurs immédiatement reconnaissables et ravissantes, la jonquille est appréciée en état coupé. Par contre, cela cache un risque. En la coupant pendant la floraison, on interrompt le processus de constitution de réserves pour l’année suivante.

comment couper les jonquilles après floraison attendre fleurs faner couper laisser feuilles

Donc, moins de bouquets, plus de fleurs dans le jardin ! Attendez que la floraison décline et enlevez les têtes fanées en laissant les feuilles, car elles jouent un rôle important en déplaçant les nutriments dans les bulbes souterrains. Notoirement, la capacité d’un bulbe à durer toute une saison est déterminée par la quantité de nourriture qui peut y être stockée. Il faut laisser les feuilles mourir naturellement pour conserver autant de nutriments que possible. Une fois que vous avez atteint ce stade, vous avez deux options : les laisser dans le sol ou les arracher et les conserver.

Article connexe : Comment procéder si on veut planter des narcisses roses ?

Comment couper les jonquilles après floraison ?

quand couper les jonquilles feuilles jaunissent moment couper avant risque perturber stockage nutriments

Liens commerciaux

Deux options ! Laquelle préférer : laisser dans le sol ou déterrer ? Supposons que vous optiez pour la première variante. Un été sec et frais, c’est l’idéal pour les bulbes restés dans le sol. Ils commencent à se multiplier et à former des touffes spectaculaires pour le printemps suivant.

Le moment propice pour couper, c’est quand les feuilles jaunissent, ramollissent et se fanent. Alors, couper les jonquilles après floraison au niveau du sol devient nécessaire pour garder leurs lits bien rangés. Cela facilite aussi la division quand les touffes sont surpeuplées. Sans conteste, les capacités de floraison s’amélioreront.

Et bien, déterrez soigneusement les bulbes avec une binette de jardinage, jetez ceux qui sont endommagés ou malades et replantez les sains dans la même zone avec un meilleur espacement pour être prêts à germer au printemps prochain.

Après environ 3 à 5 ans, il peut être nécessaire de déplacer les jonquilles dans une nouvelle position avec un sol nouvellement enrichi pour améliorer la floraison.

Tous ces propos m’ont révélé la cause de la disparition des jonquilles dans mon jardin. Pourquoi couper, quand et comment sont des mots clés pour la prospérité des fleurs jaunes.

Pour en savoir plus : Que faire avec les narcisses après la floraison pour les faire refleurir l’année suivante ?

Quelle est la bonne façon pour stocker les bulbes des jonquilles ?

faut il couper les jonquilles après floraison comment stocker bulbes quand sortir pourquoi

Quels sont vos projets de plantation à l’approche de l’été ? Vous pouvez choisir de déterrer et de stocker des jonquilles pour les replanter l’automne suivant à cause d’une saison extrémement aride.

Ou bien vous souhaitez planter des plantes vivaces dans la bordure qui fleurissent tout l’été, mais vous ne voulez pas endommager les bulbes des jonquilles en creusant le sol.

Secouez les bulbes déterrés pour faire tomber la terre et emballez dans du papier journal pour qu’ils durcissent. Séchez bien pour déshumidifier et éviter la pourriture. Étiquetez et stockez dans des sacs en papier, dans un endroit frais et sec. La bonne circulation de l’air et la température ambiante adéquate conserveront les bulbes jusqu’à la prochaine plantation. Quelques semaines avant que vous ne soyez prêt à planter, mettez-les au réfrigérateur pour les refroidir et favoriser la floraison.

À préférer un sol fertile, car l’argileux est déconseillé. Ajouter beaucoup de matière organique est une idée favorisante.

En ce qui concerne le drainage, humides mais pas gorgées d’eau, les jonquilles resplendiront. Si, en essayant d’être assidu, vous fertilisez avec de l’engrais, cela peut comporter un risque de brûlures des racines. Au lieu de cela, appliquez de l’engrais pour bulbes sur le sol lorsqu’ils commencent à germer.

Article connexe : Quand planter les freesias en pleine terre ? Comment les propager ?



Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt