Composteur ouvert ou fermé : Les erreurs à éviter avec le compost

Par Scarlett Nakova
Liens commerciaux

Le compostage consiste à recycler les déchets pour produire un amendement naturel du sol, à savoir le compost. Le processus contrôlé de biodégradation de la matière organique en présence d’air est l’un des processus les plus importants pour la réalisation d’un bon compost. Composteur ouvert ou fermé est l’une des questions les plus fréquemment posées ? Suivez le guide !

composteur ouvert ou fermé aerer obligatoire 2024 guide

Quel est le rôle d’un compost ?

Le compost est un engrais composé de déchets alimentaires, qui sont le plus souvent des déchets alimentaires ou animaux. Une fois décomposé par des micro-organismes tels que des bactéries et des champignons, mélangé et mis en tas, le matériau produit un engrais 100 % naturel bénéfique pour le sol. Grâce à sa composition, le compost nourrit les plantes du jardin et les rend plus résistantes aux maladies fongiques. Plus il y a d’éléments compostés, plus le compostage est réussi et bénéfique pour les cultures !

L’engrais naturel améliore la capacité du sol à retenir l’eau et les nutriments. Le produit final est obtenu grâce à la digestion prolongée de la matière organique dans un environnement aérobie, la couleur du succès devenant brune ou noire. Il ne doit être ni trop humide ni trop sec.

Composteur ouvert ou fermé : Oui ou non ?

composteur ouvert ou fermé aerer obligatoire 2024 astuces azote température
Liens commerciaux

Le composteur classique se présente le plus souvent sous la forme d’un conteneur en bois ouvert sur le dessus et les côtés, qu’il est donc fortement recommandé d’aérer. Les conteneurs fermés sont à éviter, car les matières organiques provoquent des odeurs désagréables et des processus anaérobies. Comment faire un tas de compost au jardin en quelques étapes faciles ? L’oxygène est l’un des éléments les plus essentiels à la vie des micro-organismes qui se transforment en matière organique. Sans une aération régulière et adéquate, il faudra beaucoup plus de temps pour décomposer les éléments et le résultat ne sera pas celui escompté.

Il est fortement recommandé d’avoir un arbuste ou un sureau à proximité pour le maintenir humide pendant la saison. Veillez à ce que la base du compost soit en contact direct avec le sol afin que les organismes tels que les vers de pluie puissent y pénétrer sans problème. Faut-il protéger le compost de la pluie ? Par temps de pluie, ne couvrez pas le compost afin que la pluie puisse maintenir un bon niveau d’humidité. Pour créer un équilibre et un bon équilibre lors de la fabrication du compost, essayez d’ajouter de la paille et de la carde pour équilibrer l’azote.

Comment aérer le compost ?

Selon les estimations, l’air devrait occuper 50 % du volume du tas de compost. Il est recommandé de le remuer aussi souvent que possible chaque mois pour maintenir les bactéries dans des conditions aérobies. Comment utiliser le jus de compost ? Elles produisent une grande quantité de chaleur en se décomposant. Lors de l’aération et de l’ouverture du compost, il est conseillé de maintenir une température d’environ 70 °C. Le premier mélange n’est effectué que 2 à 4 semaines après l’accumulation des déchets, ce qui permet de préserver l’efficacité des bactéries et de maintenir la température.

À lire également : Quel engrais ne jamais mettre pour l’hortensia ? Culture et entretien

Est-ce que le compost va devenir obligatoire ?

composteur ouvert ou fermé aerer obligatoire 2024 astuces

À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, les particuliers devront trier leurs épluchures alimentaires et leurs déchets de jardin. Cette décision découle de la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre les gaspillages et à l’économie circulaire (loi AGEC). Les ménages ne seront pas obligés d’avoir un composteur, et s’il n’y a pas de composteur à la maison, les personnes devront apporter les substances à un composteur municipal.

« La loi AGEC rend obligatoire le tri à la source des bioédéchets pour les collectivités afin que ceux-ci soient valorisés. Chaque collectivité est libre de définir l’organisation qui lui convient le mieux : collecte en porte à porte ou en point d’apport volontaire, proposition de composteurs individuels pour ceux qui le souhaitent, mise en place de composteurs de quartiers ou en pied d’immeuble. Les solutions de tri sont multiples, souvent mixtes, et dépendent de chaque territoire, de sa typologie et du schéma de gestion des déchets de la collectivité en charge de ce service public. Votre collectivité doit vous informer des modalités de mise en œuvre de la collecte de tri. »

« Il n’y aura pas d’obligation de compostage en 2024, mais plutôt une obligation pour les collectivités territoriales de mettre en place le tri à la source et la valorisation des biodéchets »

À lire également : Pourquoi donner du thym aux poules ? 3 bienfaits incroyables

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt