Comment multiplier le lilas commun le plus facilement et le plus efficacement ?

Par Claire Xavier
Liens commerciaux

Comment multiplier le lilas commun ? Quelle est la méthode la plus facile et la plus efficace ? Est-ce que le bouturage marche ? Tout savoir pour avoir plusieurs beaux arbustes dans votre jardin !

comment multiplier le lilas commun
Liens commerciaux

Comment multiplier le lilas commun ?

La floraison généreuse et parfumée des lilas (de son nom latin Syringa) marque l’arrivée du printemps ! Résistant et très facile à entretenir, cet arbuste spectaculaire forme de belles haies odorantes et s’avère incontournable de nos jardins. Envie de multiplier le lias commun pour créer un espace fleuri qui sort de l’ordinaire ? Si votre réponse est bien oui, vous êtes tombé au bon endroit ! Focus aujourd’hui sur les deux méthodes les plus efficaces pour propager cette jolie plante.

Multiplication par bouturage

Lorsqu’il s’agit de multiplier une plante, la méthode de bouturage est généralement la plus privilégiée, vu de son efficacité et de sa simplicité. Mais, est-ce le cas pour le Syringa ? Alors, cet arbuste peut être bouturé après sa floraison, vers le mois de juin ou de juillet jusqu’à septembre, mais l’opération s’avère pourtant délicate. Autrement dit, cet arbuste n’est pas trop facile à bouturer. Si vous souhaitez quand même vous y lancer, on vous explique comment procéder.

Tout d’abord, vous devez patienter la formation des tiges de l’année à la fin du printemps/début de l’été puisque le bois mature a moins de chances de s’enraciner. Sélectionnez donc des boutures en bonne santé et coupez-les de 20 cm de longueur, deux à trois entre-nœuds suffisent. On vous recommande de prélever plusieurs tiges afin d’augmenter vos chances de réussite et d’opérer tôt le matin quand il fait frais et lorsque la plante est bien hydratée.

Ensuite, préparez vos boutures en les raccourcissant en fonction du pot de plantation en prenant soin qu’elles doivent être enterrées profondément. Coupez les feuilles en ne laissant que celles en haut, ces dernières découpées à moitié. Puis, remplissez le pot de terreau, de sable et de perlite. Faites des trous avec vos doigts pour y insérer les boutures préalablement trempées dans de l’hormone de bouturage et arrosez en pluie fine. Vous pouvez soit acheter ce dernier, soit préparer une hormone de bouturage maison. Plantez de façon que les feuilles ne se touchent pas. Installez le pot à l’ombre et à l’humidité, arrosez régulièrement pour garder le sol humide, mais pas détrempée.

L’apparition de nouvelles pousses saines indique le bon enracinement des boutures. Cela arrive généralement dans les deux mois suivant la plantation. Déplacez alors le pot dans un endroit lumineux, mais sans lumière directe. Laissez le substrat sécher entre deux arrosages. Une fois les racines bien établies, vous pouvez désormais installer les jeunes plants dans leur endroit définitif à l’extérieur.

Prélèvement des drageons

Comment multiplier le lilas commun le plus efficacement et le plus rapidement ? Par prélèvement des drageons, soit de nouvelles poussent issues des racines ! Ces jeunes plants peuvent être déterrés et replantés comme de nouveaux sujets qui seront génétiquement identiques à la plante mère. Il est super facile de reconnaître les drageons, car ils poussent au pied de l’arbuste. Deux conditions s’imposent : la plante doit être âgée d’au moins 4 ou 5 ans et vous devez agir en fin d’automne.

Prenez une pelle et déposez-la entre la plante mère et les drageons, en la rapprochant le plus possible. Enfoncez bien la pelle et déterrez les plants (y compris les racines bien sûr) à l’aide de votre pied. Prenez en compte que vous devriez briser le système racinaire, mais cela ne pose pas de problème. Procurez-vous plusieurs sujets afin d’augmenter vos chances de réussite.

Si vous ne pouvez pas planter les drageons immédiatement, mettez-les dans un seau d’eau pour atténuer le choc et les garder bien hydratés. Pour une plantation en pleine terre, il vaut mieux opérer au printemps pour que les racines puissent se développer avant les chaleurs. Voici comment procéder :

  • Creusez un trou suffisamment profond et ameublissez le sol.
  • Mettez le drageon dans le trou, rebouchez et tassez doucement avec le pied avant de bien arroser.
  • Irriguez jusqu’à ce que les plants soient bien établis.

Si le prélèvement des drageons se pratique hors printemps, il est recommandé de les planter d’abord en pots. Pour ce faire, suivez les étapes suivantes :

  • Choisissez des pots légèrement plus grands que le volume du système racinaire et assurez-vous qu’ils sont munis de trous de drainage.
  • Remplissez les contenants de terreau bien drainé et faites-y planter les jeunes pousses. Il est également recommandé d’y mélanger du compost pour enrichir le sol.
  • Arrosez.
  • Les pousses fraîchement plantées ont besoin d’un arrosage régulier puisqu’elles ne peuvent pas absorber les nutriments du sol ni l’eau aussi facilement que les végétaux en terre.
  • Au printemps, installez au jardin.


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt