Comment faire un jardin de pluie fonctionnel, esthétique et durable ? Un guide gratuit pour débutant !

Auteur: Jasmine Guillot

Janvier 2023 est probablement plus humide que jamais. Si vous habitez donc dans une zone victime d’intempéries violentes, peut-être que l’on a une solution pour vous. Utiles, pratiques et esthétiques, les jardins de pluie se font de plus en plus populaires, du fait de leur capacité à résoudre des problèmes d’inondations et d’érosion. En plus, ils sont faciles à entretenir et très favorables à la biodiversité. Mais ce n’est pas tout. Pour lutter contre le débordement des réseaux et le ruissellement, tous les moyens sont bons. Faits à partir de roches, cailloux et plantes aquatiques, ces jardins sont parfaits à cette fin. Mais comment faire un jardin de pluie esthétique, fonctionnel et durable ? Les experts du jardinage de Deavita.fr font le point sur la dernière tendance en matière d’aménagement paysager !

Qu’est-ce qu’un jardin de pluie ?

que faire au jardin quand il pleut guide pratique comment faire un jardin de pluie extérieur débutant


Très poétique, le terme « jardin de pluie » décrit un aménagement paysager qui vise à retenir temporairement les eaux de ruissellement dans un bassin composé de plantes et de cailloux. En plus d’éviter les inondations, la mise en place d’un tel jardin se fait pour stocker l’eau pluviale et la réutiliser plus facilement par la suite. Bref, une idée d’aménagement extérieur esthétique, écologique et très économique. Pour un particulier habitant en ville, la création d’un tel terrain de pluie permet de lutter contre l’érosion, tout en participant à la gestion d’eaux pluviales, posant aux collectivités de nombreux problèmes. Quant aux particuliers ruraux, il s’agit plutôt d’une façon intelligente de capter et d’utiliser les eaux pluviales pour arroser la récolte. Les jardins de pluie absorbent entre 30 et 40% d’eau de plus que les jardins classiques. Explications pour savoir comment vous en construire un !

Comment faire un jardin de pluie ?

astuces jardin déco aménagement paysager comment faire un jardin de pluie pratique urbain hiver plantes cailloux


Pour créer un jardin de pluie, il faut tout d’abord considérer ses objectifs. On vous rappelle que le premier intérêt d’un tel aménagement extérieur est de gérer et ralentir les eaux pluviales, qui lessivent, ravinent et parfois même polluent les sols. Le deuxième objectif est de créer un point d’eau fonctionnel et décoratif, planté d’arbustes et de fleurs ornementales. Ensuite, suivez les étapes suivantes :

  • Faire un bassin ou réutilisez-en un ancien.
  • Poser une couche drainante au fond du bassin (sable, terre, pierres, cailloux, graviers)
  • Mettre en place un système d’évacuation d’eau de pluie – puits, tuyaux, caniveaux, surverse
  • Planter des plantes adaptées au milieu aquatique.

Selon le rôle que vous voulez attribuer à votre jardin pluvial, la surface, le budget et la localisation (urbaine ou rurale), vous pouvez confectionner un endroit minimaliste ou bien plus sophistiqué.

Quel emplacement pour faire un jardin de pluie ?

Qu’il s’agisse d’un jardin d’hiver, d’un jardin japonais zen ou d’un jardin de pluie, le choix de l’emplacement est d’importance cruciale pour la conception finale. Vous pouvez alors choisir d’aménager le vôtre dans une arrière-cour, sur une surface en béton, dans un ancien bassin inutilisé ou encore un jardin en pente. Veillez à ce que le sol de votre jardin soit assez riche et drainant afin de pouvoir supporter l’important volume d’eau de ruissellement.

Comment récupérer un maximum d’eau de pluie ?

Pour alimenter votre jardin de pluie, il existe pas mal d’options :

  • Récupérer l’eau des gouttières, soit directement, soit à partir d’un bac de récupération.
  • Récupérer l’eau collectée par un caniveau existant.
  • Créer de petites bordures ou une canalisation pour récupérer l’eau d’une cour ou d’un parking.

Comment faire une évacuation d’eau de pluie ?

Comment éviter l’inondation dans mon jardin pluvial ? Le choix d’une surface étanche en béton ou en goudron, sans câbles ni canalisation sous terre, favorisera la bonne évacuation des eaux pluviales via des canaux naturels qui les dirigent vers un endroit plus ou moins profond. Enfin, pensez à aménager votre jardin écologique à moins de 8-9 mètres de votre maison. Sinon, il va falloir installer une rigole pour évacuer l’eau.

Comment faire un bassin d’infiltration ?

Les bassins d’infiltration permettent de récupérer et stocker les eaux pluviales, mais aussi de les évacuer directement dans le sol. De profondeur variable, les puits d’infiltration sont généralement adaptés aux jardins où le sol est imperméable en surface. Le principe pour en faire dans votre jardin de pluie ? Il va falloir creuser jusqu’à trouver un sous-sol perméable (terre, gravier). Installez votre puits à une distance minimale de 5 mètres de l’habitation et de 3 mètres des arbustes et des arbres. Ces derniers peuvent en effet l’endommager. Pensez aussi à sécuriser l’accès au bassin d’infiltration. Pour retenir les déchets, installez un ouvrage de prétraitement. Mettez une couche de sable et une couche de cailloux pour améliorer l’infiltration de l’eau et accroitre la capacité de stockage.

Quelles plantes pour un jardin de pluie ?

quelles plantes choisir pour faire un jardin de pluie paysager astuces pour débutant

Étant donné que le jardin de pluie doit être aménagé de façon à retenir l’eau pluviale dans une sorte de bassin, les plantes aquatiques (lentilles d’eau, jacinthes, etc.) sont un excellent choix pour compléter son aménagement. Si vous choisissez d’y planter des arbustes d’ornement et des fleurs, vous créerez un habitat idéal pour les oiseaux, les papillons et certains reptiles. Et comme il s’agit d’un jardin qui ne nécessite aucun entretien spécial, il vaut mieux opter pour des végétaux qui tolèrent à la fois des périodes de sécheresse et d’humidité excessive. Les variétés suivantes y trouveront facilement leur place :

  • la fougère
  • la menthe aquatique
  • la prêle
  • le roseau
  • le saule
  • la salicaire
  • la lobélie
  • la reine des prés

En cas de période de sécheresse trop prolongée, veuillez arroser vos plantes pour éviter qu’elles ne meurent.

Comment entretenir le jardin de pluie ?

comment construire un jardin d'hiver de pluie conseils aménagement paysager entretien jardin

Pas si simple à aménager, le jardin de pluie est en revanche facile à entretenir. Toutefois, pour éviter d’éventuels dégâts, il est fortement conseillé de vérifier régulièrement la voie suivie par l’eau pluviale. Une bonne idée d’aménagement ? Ajoutez des cailloux, des pierres et graviers pour que les eaux s’évacuent plus facilement et rapidement. En cas de saturation, installez des tuyaux d’évacuation pour favoriser l’écoulement. Enfin, pour protéger vos verdures en hiver, prévoyez un système de protection contre le gel, comme pour un bassin classique.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué